ACTUALITES Environnement Pêche Science

La population des phoques gris explose, selon les chasseurs

Photo: MPO/Mike Hammill
Publié par Hélène Fauteux

L’Association des chasseurs de phoque Intra-Québec n’approuve pas les données du dernier recensement de la population de phoques gris de l’Atlantique.
Selon le décompte 2016 du ministère des Pêches et des Océans, la croissance annuelle du troupeau n’est que de quatre pour cent.
Or, selon ses observations à l’île Brion, le président de l’association, Réjean Vigneau, affirme que le nombre de naissances y est passé de 90 en 2012, à plus de deux mille en 2015 :
De plus, les chasseurs madelinots déplorent la révision à la baisse de la population de phoques gris, que le chercheur Mike Hammill explique par un ajustement de son modèle d’évaluation.
Les nouvelles données, selon lesquelles le troupeau ne serait plus que de 424 mille têtes contre 500 mille en 2014, envoient un signal de confusion au sein de l’opinion public :
Cela dit, peu importe le décompte final de la population de phoques gris, souligne Réjean Vigneau; ce que déplorent les chasseurs c’est que le MPO la gère par approche de précaution.
Ils réclament plutôt l’établissement d’un seuil maximal du cheptel, en lien avec la capacité de support de l’écosystème.

Laisser un commentaire