ACTUALITES Environnement

Première zone marine protégée conjointement par Québec et Ottawa dans le golfe

photo: Le Devoir
Publié par Antonin Valiquette

Le gouvernement fédéral, et celui du Québec, font du Banc des Américains; une aire marine de mille km carré à l’Est de la pointe gaspésienne, la première zone de protection marine conjointe du Golfe St-Laurent.

La ministre provinciale de l’Environnement, Isabelle Melançon, souligne que toutes les activités industrielles y seront désormais interdites, une fois l’entente ratifiée par le conseil des ministres, afin de protéger la biodiversité.

Mme Melançon rappelle que l’entente Ottawa-Québec vise la création d’un réseau d’aires marines protégées, incluant une zone entourant l’archipel, qui sera soumis à un processus de consultation publique à l’automne, pour la détermination des usages, comme la pêche, qui y seront permis :

La ministre précise que les mesures de protection peuvent varier d’une zone marine protégée à l’autre, mais reste catégorique sur l’impossibilité d’y exploiter des hydrocarbures :

En désignant le Banc des Américains comme zone marine protégée, la proportion des eaux québécoises protégées s’élève à près de deux pour cent, alors que l’objectif des deux paliers de gouvernement est fixé à 10 pour cent d’ici 2020.

Crédit photo: Sonia Landry, Radio-Gaspésie

La députée fédérale et ministre du Revenu national Diane Lebouthillier et la ministre du Développement durable, de l’Environnement et à la Lutte aux Changements climatiques, Isabelle Melançon signaient officiellement jeudi l’entente-cadre adoptée par décret en mars à l’Assemblée nationale sur la création conjointe d’un réseau d’aires marines protégées.

Laisser un commentaire