ACTUALITES Agriculture Environnement

Des producteurs locaux affectés par le retard de l’été

L’arrivée tardive de l’été dans l’archipel cause des retards à certains producteurs locaux.

Selon Environnement Canada, la température maximale moyenne du mois de juin était de 14 degrés, soit deux degrés en-dessous de la normale de 16 degrés virgule 1.

Rappelons que des précipitations 36 pour cent supérieures à la moyenne ont également été enregistrées en juin.

L’apiculteur de Miel en Mer, Jules Arseneau, enregistre un retard d’environ 7 jours du développement de la colonie et précise que le froid a ralenti la ponte de la reine :

Pour sa part, Dominique Arseneau, le directeur de la production laitière de la fromagerie Pied-de-Vent, a bon espoir pour la suite des récoltes des foins, qu’il a débutées avec un délai de 10 jours :

Le mois de juillet est donc crucial pour les agriculteurs madelinots.

La Financière agricole du Québec, qui a confirmé un début de saison difficile pour les producteurs de foin, a annoncé, jeudi dernier, une réévaluation de la méthode de calcul des pertes de son programme d’assurance récolte pour les foins.

Laisser un commentaire