ACTUALITES Économie Emploi Énergie Environnement Pêche

La qualité compense la quantité

Publié par Hélène Fauteux
Îles de la Madeleine

Une demi-douzaine de pêcheurs madelinots a assisté à la séance de consultation portes ouvertes, sur le tracé du câble sous-marin d’Hydro-Québec, la semaine dernière à Lavernière.
La porte-parole de la société d’État, Catherine Bujold, dit qu’ils ont été très généreux de leur temps, tout comme les représentants de trois de leurs associations rencontrées par la suite.
Selon Mme Bujold, les échanges ont permis de les rassurer sur la préservation de l’accès à leurs fonds de pêche traditionnels :
De plus, Hydro-Québec documentera, dans le cadre de son analyse environnementale, l’impact que le champ magnétique du câble sous-marin pourrait avoir sur les crustacés.
L’ingénieur chef de projet, Louis-Philippe Bérubé, affirme néanmoins que les premiers échanges à cet effet, avec les acteurs environnementaux en Europe, permettent déjà de dissiper toute inquiétude :
C’est en 2021 qu’Hydro-Québec planifie compléter l’analyse environnementale de son projet de câble sous-marin.
Son déploiement, pour brancher les Madelinots à l’hydroélectricité, est prévu pour 2025.

Laisser un commentaire

1 commentaire

  • Bravo à hydro Québec.

    Je me disais tant qu’à passer le câble sous-marin, on pourrais pas enfouir un « main » tout le long des Iles et brancher les gens avec des poteaux si ca prends des poteaux absolument a partir de Sous stations?
    Merci de me lire
    Égide Leblanc ,résident de Pointe-aux-loups bye the sea.