ACTUALITES Économie Énergie Environnement Transport

Québec prévoit les impacts économiques de l’électrification des transports dans les régions

Publié par Antonin Valiquette

Iles de la Madeleine

L’adjoint parlementaire au ministre des Transports du Québec, Claude Reid, se trouvait dans la région lundi dans le cadre d’une consultation pour le Plan de financement de la Politique québécoise de mobilité durable 2030.

Devant la progression de l’électrification des transports, Québec prévoit d’ici quelques années une diminution des revenus de la taxe d’accise sur l’essence, ce qui engendrerait des pertes financières potentiellement importantes pour les municipalités et MRC de la région.

Le député souligne que son rapport de consultation sera déposé sous peu au comité directeur de la Politique, afin d’envisager la meilleure façon de combler les pertes de revenus, en envisageant par exemple une taxe au kilométrage parcouru ou encore sur l’utilisation des bornes :

Bien qu’il ne se soit pas déplacé dans l’archipel où l’électricité provient d’une centrale au mazout au moins jusqu’à la réalisation du branchement des Îles par câble sous-marin prévu pour 2025, M. Reid assure que les particularités insulaires seront prises en compte :

La Communauté maritime reçoit bon an mal an, près d’un million de dollars issus de la Taxe d’assise sur l’essence, qui est peut servir par exemple à des travaux sur les réseaux d’égout et d’aqueduc existants, en plus de financer la Régie de transport collectif Gaspésie-les Îles.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire