ACTUALITES Économie Environnement Pêche

Réaction mitigée aux nouvelles restrictions du marché américain

Photo: Robert Michaud
Publié par Hélène Fauteux

Le pêcheur semi-hauturier Denis Éloquin se déclare préoccupé par les nouvelles restrictions américaines qui seront imposées sur les exportations de produits marins à compter de 2022.
Les pays exportateurs devront démontrer qu’ils appliquent des mesures de conservation comparables à celles en vigueur aux États-Unis, pour protéger les mammifères marins.
Le capitaine du Jean-Mathieu qualifie d’inquiétante l’accumulation des exigences gouvernementales pour protéger les ressources océaniques de l’impact des pêches commerciales :
Pour sa part, le directeur général de l’Association québécoise de l’industrie de la pêche, Jean-Paul Gagné, est plus serein.
Il dit que ses membres sont habitués aux exigences toujours croissantes des marchés :
Cela dit, M. Gagné s’attend à ce que les restrictions américaines qui seront imposées en vertu du Marine Mammal Protection Act, affectent peu les espèces pêchées au Québec.
Il admet néanmoins que la prolifération des phoques gris sur les fonds de pêches traditionnels au homard de l’île Brion pourrait poser problème.

Laisser un commentaire