ACTUALITES Environnement

Réactions cinglantes au rapport du BAPE sur l’Île Brion

photo: Attention FragÎles
Publié par Antonin Valiquette
Îles de la Madeleine

Le maire des Îles, Jonathan Lapierre, ne cache pas sa déception face au rapport du Bureau d’audiences publiques en environnement, à propos de la modification de zonage de la Réserve écologique de l’Île Brion.

Il y a près de deux ans, la Communauté maritime déposait au ministère de l’Environnement un argumentaire supporté par l’Association des chasseurs de phoque, et plusieurs organismes locaux, qui demandait le retrait de la bande de plages de la réserve pour y permettre la chasse au phoque gris.

Le maire Lapierre, qui entend demander une rencontre formelle dès que possible avec la ministre de l’Environnement, Marie-Chantal Chassé, déplore que le BAPE refuse d’appuyer la volonté unanime des Madelinots concernant leur propre territoire, en prétextant le manque d’études scientifiques :

Pour sa part, le directeur de l’Association des chasseurs de phoques Intra-Québec, Gil Thériault, s’indigne de la conclusion du rapport, en dénonçant l’argument soulevé par le BAPE sur l’absence de reconnaissance de surpopulation du phoque gris par le ministère fédéral de Pêches et Océans:

Le maire Jonathan Lapierre rappelle qu’il n’est pas question de remettre en question le statut de Réserve écologique de l’Île Brion, alors que le directeur de l’Association des chasseurs souligne que l’adaptation des frontières, pour  permettre la chasse, vise un effort d’utilisation responsable des ressources.

Laisser un commentaire