ACTUALITES Éducation Politique

Réactions au sondage sur les places en garderie

Le manque de places en garderie, particulièrement pour les poupons, suscite de l'inquiétude pour plusieurs parents madelinots.
Publié par Antonin Valiquette

Le député des Îles à l’Assemblée nationale, Germain Chevarie, se dit bien conscient du besoin criant de places en garderie aux Îles.

Il souligne que son bureau travaille sur deux fronts parallèles depuis 2016, soient l’amélioration intégrée des services de garde avec les contraintes liées à l’insularité, et le besoin pressant d’ajout de places poupons.

M. Chevarie ajoute que le dernier sondage de la Table consultative jeunesse, qui fait état de 125 enfants âgés de 0 à cinq ans en attente de places, donne une bonne idée des orientations à prioriser :

De son côté, la présidente du Parti québécois aux Îles, Jeannine Richard, reproche au gouvernement libéral d’avoir retardé l’ouverture de dix nouvelles places poupons en 2014, au CPE La Ramée :

Le député des Îles a toutefois été en mesure d’obtenir un financement de 100 pour cent auprès du gouvernement pour l’ouverture des 10 places poupons en milieu temporaire, qui devrait être annoncées prochainement par le ministère de la Famille.

Laisser un commentaire