Pêche

Report de la séance d’arbitrage pour le prix du homard des Îles en 2018

Publié par Antonin Valiquette
Îles de la Madeleine

La séance d’arbitrage devant la Régie des marchés agricoles et d’alimentation du Québec pour la fixation du prix du homard versé à quai en 2018, initialement prévue à la fin janvier, est reportée jusqu’au début mars.

Le report de la séance a été accordé à l’Association québécoise de l’industrie de la pêche afin de lui permettre de prendre connaissance d’une proposition d’ajustement de la balise du Seafood price current dans le calcul du prix plancher, déposée par l’Office des pêcheurs.

Le porte-parole de l’Office, Claude Régnier, estime que ce délai risque de retarder la décision de la Régie au-delà du début de la prochaine saison, alors que l’an dernier, les acheteurs refusaient d’acheter le homard madelinot avant d’être fixés sur le prix de la saison précédente :

De son côté, le directeur de l’AQIP, Jean-Paul Gagné, souligne que la proposition de l’Office, qui était attendue pour octobre, ne lui a été transmise que le 20 décembre, à la veille du congé des Fêtes, en revoyant l’ensemble du processus de fixation des prix, sans se limiter à la mise à jour de la balise :

L’Office propose de maintenir la formule de calcul à partir du Seafood Price current, en modifiant les pourcentages selon les catégories de poids et la marge avec la moyenne des prix offerts par les trois meilleurs acheteurs.

De son côté, l’AQIP préfère se baser sur la valeur des débarquements enregistrée par Pêches et Océans Canada dans les ports de pêches de la Nouvelle-Écosse qui sont en bordure du Golfe St-Laurent.

Laisser un commentaire