ACTUALITES Communication Économie Insularité Politique Transport

Le RICEIM se désole du bris du câble de fibre optique

Photo: Diane Hébert
Publié par Hélène Fauteux

Le RICEIM se désole de la rupture de services de télécommunications qui a isolé les Madelinots du reste du monde, jeudi dernier.
On se rappellera que son président, Claude Cyr, qualifiait de pressants, en 2016, les travaux de réparation ou de remplacement, des câbles sous-marins de fibre optique fragilisés prématurément par l’érosion.
Or, depuis qu’il a annoncé un budget de huit à 12 millions de dollars, l’an dernier, pour financer la totalité des travaux, le ministère de l’Économie et de l’Innovation tarde à faire connaître le scénario retenu, déplore M. Cyr :
Le président du Réseau intégré de communications électroniques des Îles, s’inquiète d’autant de la situation, du fait que c’est la troisième fois depuis 2012, qu’un des câbles sous-marins de fibre optique se sectionne :
Installés en 2004, les câbles sous-marins de fibre-optique servent au transport électronique des données assurant une multitude de services de communication de première importance, pour la communauté des Îles.
L’Internet, les appels interurbains, les appels d’urgence 911, la téléphonie cellulaire, la télémédecine en imagerie médicale, le système de navigation aérienne de NAV Canada, de même que les transferts bancaires, en sont du nombre.

Laisser un commentaire