Entrevues info Info Midi

Tour des réactions locales au rapport du BAPE sur l’Île Brion

photo: Municipalité des Îles
Publié par Antonin Valiquette
Îles de la Madeleine

Le directeur de l’Association des chasseurs de phoque Intra-Québec, Gil Thériault, donne ses commentaires suite au rapport du BAPE concernant la modification du zonage de la Réserve écologique de l’Île Brion, qui recommande au ministère de l’Environnement et de Lutte aux Changements Climatiques d’approfondir les connaissances scientifiques avant de prendre une décision éclairée:

De son côté, le maire Jonathan Lapierre, déplore que la Commission du BAPE n’ait pas reconnu le caractère unanime des interventions locales au moment des consultations publiques dans ses recommandations. L’argumentaire déposé il y a presque deux ans qui demandait au ministère de l’Environnement d’actualiser les frontières de la Réserve écologique était porté par la Communauté maritime des Îles, soutenue par les partenaires du milieu impliqués:

Pour sa part, la biologiste Lucie d’Amours, qui a participé à l’élaboration du programme éducatif parrainé par le ministère de l’Environnement sur le territoire hors-réserve de l’Île Brion et qui a été, dans les faits, abandonné depuis plusieurs années, blâme le manque de suivis de la Réserve, qui empêche aujourd’hui la réalisation du projet de gestion, selon les recommandations de la Commission du BAPE:

Finalement, le député des Îles à l’Assemblée nationale, Joël Arseneau, se dit lui aussi déçu des conclusions du rapport, et estime que la décision de l’ancien gouvernement libéral de confier le dossier au BAPE s’est retournée contre la volonté des Madelinots:

Laisser un commentaire