ACTUALITES Économie Insularité Politique Transport

Un programme qualifié de « mesurettes »

Photo: Jetphotos
Publié par Hélène Fauteux
Îles de la Madeleine

Le député des Îles à l’Assemblée nationale doute que les Madelinots tirent profit du nouveau Programme d’aide pour les dessertes aériennes régionales, doté d’une enveloppe de 22 millions et demi de dollars d’ici avril 2022.
Le PADAR propose entre autre de soutenir à hauteur d’un million de dollars par année la bonification des dessertes aériennes essentielles, en autant qu’un transporteur augmente sa capacité hebdomadaire de 25 pour cent.
Joë Arseneau note cependant que les projets en concurrence avec un service aérien non subventionné ne sont pas admissibles :
Au lieu de ce nouveau programme, le député péquiste des Îles aurait souhaité l’adoption d’une politique globale sur le transport aérien régional, avec des cibles mesurables.
Il croit aussi qu’un tel plan d’ensemble devrait établir un prix de référence limite pour les billets d’avion, afin d’éviter toute concurrence déloyale :
Enfin, Joël Arseneau croit que le ministère des Transports du Québec devrait étendre son programme de réduction des tarifs aériens aux entreprises et aux organismes régionaux, aux prises avec des tarifs faramineux parce qu’ils voyagent à la dernière minute.
Ce programme a connu un bond de popularité chez les Madelinots, depuis que le remboursement a doublé, passant à 60 pour cent du coût du billet.
En 2018-2019, le MTQ a reçu sept mille 165 réclamations totalisant deux virgule 27 million de dollars, contre deux mille 75 demandes l’année précédente, pour une somme trois fois moindre.

Laisser un commentaire