ACTUALITES Pêche Science

Une étude vouée aux évaluations des stocks de flétan dans le golfe fait étape dans l’archipel

Photo: Arnault LeBris
Publié par Antonin Valiquette
Îles de la Madeleine

L’Institut des Sciences de la Mer à l’Université du Québec à Rimouski, en partenariat avec le Memorial University de Terre-Neuve, mène actuellement une étude sur le flétan du golfe au moyen de marquage satellite.

Le projet remonte à 2017, alors que 36 flétans répartis, entre les secteurs de l’Île d’Anticosti, de Terre-Neuve et de l’Île-du-Prince-Édouard, ont été marqués avec des balises satellites récupérées un an plus tard pour la collecte de données, et se poursuit cette fois en ajoutant les Îles et l’estuaire.

Le biologiste du Memorial University, Arnault LeBris, explique toutefois qu’un seul flétan a été marqué aux Îles avec l’aide du Regroupement des palangriers et pétoncliers uniques, à l’emplacement de la station  d’échantillonnage ciblée par l’Institut Maurice-Lamontagne, à qui l’étude servira ultimement à mieux gérer la ressource halieutique :

Au terme de l’étude, les chercheurs espèrent déterminer la structure de population de flétan du golfe, à savoir s’il s’agit d’une population unique ou non, avoir une meilleure idée des comportements migratoires, de cibler les aires de fraie du poisson ainsi que les périodes de ponte :

Cette année, 17 flétans sur un objectif de 34, ont été marqués à travers les endroits stratégiques du golfe, mais il reste encore une opération de marquage à compléter cet automne dans le détroit de Cabot.

Laisser un commentaire