ACTUALITES Économie Emploi Environnement Pêche Politique

Vent de panique chez les crabiers

Photo: Acadie Nouvelle/ David Caron
Publié par Hélène Fauteux

Un vent de panique s’installe chez les pêcheurs de crabe du sud du golfe, selon Denis Éloquin, capitaine du Jean-Mathieu.
Il déplore l’incapacité du ministère des Pêches et des Océans à déglacer les ports de pêche du Nouveau-Brunswick plus tôt en saison, afin de devancer l’ouverture de la pêcherie tel que promis, pour en limiter les interactions avec les baleines noires.
Au rythme où vont les choses, M. Éloquin ne prévoit pas prendre la mer avant la fin du mois, alors que les principaux fonds de pêche seront eux-mêmes fermés dès le 28 avril pour protéger les mammifères menacés de disparition :
Pour sa part, la pdg de LA Renaissance, Lyne Albert, garde de son calme.
L’incertitude est inhérente à l’industrie, dit-elle :
Cette année, les pêcheurs de la zone 12 ont un contingent global de près de 20 mille 723 tonnes; ce qui représente une baisse de 48 pour cent par rapport à l’an dernier.
C’est quand même un retour à la normal, puisqu’en 2017, le quota avait lui-même plus que doublé de manière extraordinaire, par rapport à l’année précédente.

Laisser un commentaire