ACTUALITES Communication Économie Municipalité

La voie est libre pour le déploiement d’internet haute vitesse aux Îles

Publié par Antonin Valiquette

Les Madelinots pourront profiter d’un service Internet à haute vitesse, jusqu’à 100 mégabits seconde, d’’ici 20 mois, et ce, au même tarif qu’ailleurs au Québec.

Le conseil de la Communauté maritime appuyait par résolution, mardi, le projet hybride de dorsale à la fibre optique et de branchement résidentiel par câble coaxial de la compagnie DERY télécom, qui a remporté l’appel d’offres Fédéral-provincial l’an dernier.

Il y a un mois, le maire Jonathan Lapierre refusait d’appuyer le projet sans la certitude que la technologie utilisée serait évolutive, qu’elle fournirait une vitesse de téléchargement suffisante et que la grille tarifaire serait comparable à celle du continent.

Suite à une rencontre avec la ministre de l’Économie, des sciences et de l’innovation, Dominique Anglade, et DERY télécom, le 16 avril dernier, le maire se dit maintenant satisfait :

De plus, la Communauté maritime s’est assuré que si l’utilisation du câble sous-marin de fibre optique par DERY télécom devait briser des dispositions contractuelles entre le Réseau Intégré de communication électronique des Îles, propriétaire du COGIM, et Télébec, Québec paiera les pénalités :

Les travaux de déploiement du service internet à haut débit devraient commencer d’ici les prochaines semaines, afin de brancher graduellement l’ensemble des citoyens qui le désirent d’ici le début de 2020.

Laisser un commentaire