Insularité Transport

Vol éprouvant pour des Madelinots en raison des conditions météorologiques

crédit photo: Maude Thériault Source: Facebook
Publié par Antonin Valiquette

Des passagers du vol 8724 d’Air Canada, qui devait partir de Québec samedi soir à destination des Îles, déplorent le manque d’organisation du transporteur face aux modifications de trajets, imposées par la météo.

La trentaine de passagers s’est d’abord rendue à Gaspé avant de rebrousser chemin vers Québec, également inaccessible, pour se rendre à Bagotville et finalement à Montréal, après plus de sept heures confinés dans l’avion.

Maude Thériault dénonce le manque de coordination d’Air Canada, qui avait promis aux passagers exténués, un vol particulier direct vers les Îles dimanche matin, alors qu’ils ont plutôt dû débarquer à Québec, où le vol était considéré comme le trajet régulier du jour, qui embarquait de nouveaux passagers, forçant une quinzaine de personnes à rester à Québec :

De son côté, Zachary Cyr, 17 ans, ne reproche pas au transporteur d’avoir tenté sa chance vers les Îles samedi soir, et d’avoir décidé de retourner à Québec, plutôt que de rester à Gaspé en évitant les heures de détours.

Lundi matin, M. Cyr était toujours à Gaspé, alors que ses bagages sont restés à Québec, depuis l’escale du vol de la veille en partance de Montréal, et il déplore lui aussi les lacunes de communication du transporteur :

Par voie de courriel, Jazz aviation explique qu’il a été difficile d’accommoder les passagers en raison des mauvaises conditions météorologiques, qui ont perduré jusqu’à dimanche soir.

Un vol additionnel de 50 places, aller-retour les Îles-Québec et Montréal, a été affecté lundi.

Laisser un commentaire