ACTUALITES Covid-19 Politique

Accord sur la relance sécuritaire: Une nouvelle prestation pour les travailleurs qui ne se sont pas qualifiés à l’assurance-emploi

La députée fédérale Diane Lebouthillier à la Chambre des communes
Publié par Antonin Valiquette

Îles de la Madeleine

En conférence de presse mercredi, la députée fédérale du comté Gaspésie-les Îles et ministre du Revenu national, Diane Lebourhillier, annonçait les sommes allouées aux provinces par Ottawa pour lutter contre la pandémie.

En vertu de l’accord sur la Relance sécuritaire, ce sont 19 milliards de dollars qui iront aux provinces, dont plus de 3 milliards au Québec, qui définissent elle-même les priorités d’actions qui seront ainsi financées.

La ministre souligne que parmi les sept priorités du Québec, on retrouve le financement de congés de maladie payés pour les travailleurs qui n’y ont pas droit et l’acquisition de matériel et de ressources de dépistage :

Mme Lebouthillier ajoute que les prestataires d’assurance-emploi seront redirigés vers le programme habituel avec le retrait de la Prestation canadienne d’urgence (PCU), mais que la nouvelle Prestation canadienne de relance économique (PCRE) sera lancée suite au discours du Trône du 23 septembre :

Cette mesure fournira 400 dollars par semaine, pour un maximum de 26 semaines, aux travailleurs qui sont à la recherche d’un emploi, incluant les travailleurs autonomes.


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire