ACTUALITES Énergie

CAA Québec décortique les composantes du prix à la pompe

Publié par Raphaël Lapierre

Iles de la Madeleine

Dans la foulée du dépôt du rapport concernant le prix de l’essence en Gaspésie, le porte-parole de CAA-Québec, Pierre-Olivier Fortin, fournit des pistes d’explications pour comprendre le prix à la pompe sur l’archipel.

Pour chaque litre d’essence vendu aux Iles, il en coûte près de neuf sous pour l’acheminer de la raffinerie à l’essencerie, le plus haut total au Québec, tout juste devant la Baie-James.

Le prix à la rampe de chargement, soit le coût de l’essence raffiné, se chiffre en ce moment autour de 69 sous le litre, auquel s’ajoutent la taxe d’assise fédérale et la taxe provinciale sur les carburants.

La taxe sur les produits et services et la taxe de vente du Québec sont ensuite appliquées, totalisant un peu plus de 40 sous en taxes.

Pour la région de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, un rabais de cinq sous compense l’éloignement, duquel est toutefois retranché 1 sous par litre pour le financement du transport collectif.

Ces composantes forment le prix minimum estimé, une donnée fournie hebdomadairement par la Régie de l’énergie et qui s’élève à 1 dollar 18.

L’écart entre ce montant et le prix à la pompe constitue la marge du détaillant, qui couvre les différents frais d’exploitation d’une station-service et qui varie selon les particularités du marché local.

Monsieur Fortin rappelle finalement que le choix d’une voiture moins énergivore et des changements dans les habitudes de conduite peuvent réduire grandement les dépenses en carburant.

Source des données : Régie de l’énergie du Québec / Estimation pour les municipalités régionales de comté et les régions administratives du Québec, en vigueur du mardi 14 janvier 2020 au lundi 20 janvier 2020
(consulté en ligne le mardi 14 janvier 2020)

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire