ACTUALITES Communication Culture Économie

CFIM redresse ses finances en 2019 et explique en AGA les raisons de son silence sur le départ d’Hélène Fauteux

Publié par Antonin Valiquette

Iles de la Madeleine

Diffusion communautaire des Îles termine son année financière 2018-2019 avec un surplus budgétaire de 71 mille dollars, alors que l’exercice annuel précédent s’était soldé par un déficit de 60 mille dollars.

Le directeur de CFIM, Charles-Eugène Cyr, soulignait en assemblée générale, hier, qu’un congé prolongé à l’animation remplacé par le personnel déjà en place, la subvention salariale d’une ressource provenant du Fonds canadien des radios communautaires et l’augmentation des revenus du bingo expliquent la situation financière.

Passant de 780 mille en 2018 à 677 mille dollars en 2019, la masse salariale devrait remonter avec l’embauche d’un nouvel animateur, alors qu’on espère maintenir la stabilité des revenus publicitaires au local, et même augmenter les revenus nationaux, qui ont pourtant chuté de 23 mille dollars l’an dernier :

Plusieurs membres ont demandé au conseil d’administration d’expliquer les motifs du congédiement de la journaliste Hélène Fauteux et les raisons qui ont empêché de reconnaître et souligner ses 33 années de services.

L’administrateur, Michel Asselin, a répondu qu’il aurait été dangereux d’un point de vue légal, et irrespectueux, d’étaler sur la place publique les raisons qui ont mené au congédiement d’une employée et qu’il n’y avait aucune façon de souligner la carrière de Mme Fauteux sans être taxé d’hypocrisie :

Interrogé sur l’existence de boycotts publicitaires, le conseil a mentionné qu’il est hasardeux d’interpréter les raisons exactes qui poussent certains clients à ne plus s’annoncer à CFIM, mais assure que son modèle de gouvernance empêcherait toutes influences sur le contenu de la programmation.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire