ACTUALITES Énergie Environnement

Corridor Resources se tourne vers le Nouveau-Brunswick et le projet Old Harry devient de plus en plus improbable

Publié par Antonin Valiquette

Iles de la Madeleine

La compagnie pétrolière Corridor Resources annonce un réaménagement de sa direction, une entente de financement privé provenant des membres de son nouveau conseil d’administration et un changement de nom.

L’entreprise qui détient toujours un permis d’exploitation au site de Old Harry, situé à 80 kilomètres de l’archipel, mentionne dans son communiqué que ses perspectives de développement tournent autour de l’exploitation gazière par fracturation, à McCully Fields, au sud du Nouveau-Brunswick.

De son côté, le porte-parole de la Coalition St-Laurent, Sylvain Archambault, rappelle que la Cour suprême de Terre-Neuve délibère depuis février dernier sur sa plainte qui conteste la validité du permis de la compagnie de Nouvelle-Écosse, qui lui donne les droits d’exploitation d’hydrocarbures à Old Harry, et qui pourrait toutefois être abrogé cette semaine :

Toutefois, M. Archambault note que la récente Loi fédérale sur l’Évaluation d’impacts, mise en vigueur le 20 août dernier, vient de toute façon annuler le projet Old Harry, présenté en 2011, qui était jusque-là évalué sous les paramètres d’évaluations environnementale de 1992.

La nouvelle loi obligerait Corridor Resources à reprendre le projet Old Harry du début pour se conformer aux exigences de la dernière mouture de la Loi canadienne sur les évaluations environnementales, datant, elle, de 2012 :

À l’issu d’un vote des actionnaires de la compagnie, Corridor Resources, prendrait le nom de Headwater Exploration.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire