ACTUALITES Covid-19 Économie Pêche Politique

COVID 19: Le fédéral réfléchit à une mesure d’exception pour accueillir la main d’oeuvre étrangère saisonnière

Publié par Antonin Valiquette

Iles de la Madeleine

La fermeture des frontières canadiennes aux étrangers, incluant maintenant les américains, empêcherait actuellement la venue de main d’œuvre saisonnière provenant notamment du Mexique pour les industries de la pêche et de l’agriculture.

Toutefois, la députée et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, dévoile qu’un comité de travail interministériel, regroupant notamment des ministres et des fonctionnaires de l’Immigration, de l’Agriculture, du Travail, des Pêches et de la Santé publique, essaie de mettre en place une mesure d’exception, en précisant que ce sont habituellement 70 mille travailleurs saisonniers qui viennent au Canada à chaque année pour prêter main-forte à l’industrie agroalimentaire.

Selon elle, les industriels de la pêche au Québec travaillent de leur côté à l’adaptation du travail en usine pour respecter au maximum les consignes sanitaires de distanciation sociale, et Mme Lebouthillier laisse entendre qu’advenant un accès au pays pour des travailleurs mexicains, ceux-ci seraient contraints à l’isolement réglementaire de 14 jours :

De plus, Mme Lebouthillier assure que la fermeture des frontières ne s’applique qu’aux particuliers qui n’ont pas de déplacements essentiels à faire au pays, mais ne s’applique pas aux marchandises ou au commerce international, que ce soit aux États-Unis ou ailleurs :

Selon la députée fédérale, le comité de travail est conscient que l’ouverture des différentes pêcheries est à nos portes, et qu’il doit arriver rapidement à une façon d’accueillir la main d’œuvre étrangère, qu’elle qualifie d’importante pour le secteur agroalimentaire du pays.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire