ACTUALITES Covid-19 Économie

Covid-19: Le ministre provincial de l’Économie à l’écoute des préoccupations des entreprises madeliniennes

Publié par Antonin Valiquette

Iles de la Madeleine

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, s’est adressé lundi à plus de 80 entrepreneurs et intervenants économiques madelinots par conférence téléphonique pour adresser certains enjeux spécifiques.

Il a d’abord rappelé que Québec s’applique à combler les failles des programmes fédéraux de soutien pour les petites et moyennes entreprises, mais a dû convenir qu’il n’avait pas la réponse à plusieurs questions.

Particularités de l’économie saisonnière de l’archipel

Tout d’abord, il se dit conscient de la réalité saisonnière de l’économie madelinienne, qui ne pourra pas relancer ses activités commerciales si la levée des restrictions de la Santé publique survient trop tard, durant ou après, la saison touristique et la saison de pêche.

Il espère travailler avec le fédéral afin d’étendre les mesures, comme la prestation canadienne d’urgence, au-delà de la fin de l’été pour assurer un revenu aux travailleurs du secteur touristique jusqu’en 2021 :

Il convient qu’il existe toujours des failles dans le système, comme celle des travailleurs saisonniers qui verront leurs prestations d’assurance-emploi s’achever prochainement, et qui seront incapables de reprendre le travail étant donné le manque d’emplois disponibles :

Le ministre Fitzgibbon salue la dernière décision d’Ottawa de permettre aux entrepreneurs qui sont rémunérés à partir des dividendes de leur entreprise d’avoir accès à la prestation canadienne, en excluant toutefois du calcul les dividendes provenant de placements :

Il a aussi entendu les préoccupations du directeur de la Corporation d’aide à domicile L’Essentiel, qui demande que les préposés aux bénéficiaires de l’entreprise d’économie sociale jouissent aussi de la prime de quatre dollars de l’heure, annoncées par Québec la semaine dernière, destinée aux travailleurs en résidences pour personnes âgées :

Le ministre de l’Économie, qui a lancé dimanche l’initiative Panier bleu afin de favoriser l’achat local en ligne, affirme que cette pratique commerciale devra progresser au Québec après la crise de la Covid-19, et que de nouveaux programmes d’appui au développement du commerce électronique devront être créés.

Selon M. Fitzgibbon, le Québec doit aussi combler l’écart entre ses achats et ses exportations à l’étranger.

Selon lui, la province importe pour 20 milliards de dollars de plus qu’il n’en exporte, et la crise sanitaire pourra servir à redéfinir le capitalisme et les nouvelles réalités du taux d’endettement de la province dans le futur :

Les pêches

Pour ce qui est du secteur des pêches, le ministre Fitzgibbon s’attend à ce que des décisions de l’industrie et du ministère fédéral des Pêches et des Océans aboutissent au cours des prochains jours, qui permettront d’avoir une meilleure idée s’il y aura une saison commerciale, ou non, dans les différentes pêcheries du Québec.

Advenant que les pêcheurs partent en mer, mais que les usines se heurtent à des difficultés d’accès aux marchés étrangers, le ministre n’écarte pas l’idée d’un programme d’incitatifs ou de promotion d’achats au Québec afin de compenser les pertes, et pour stimuler les marchés :

Pierre Fitzgibbon adressait aussi les craintes de certains propriétaires de commerces situés à l’intérieur du Centre d’achats Place des Îles, en soulignant qu’il prévoit tenir compte des particularités géographiques et sectorielles des commerces lorsque viendra le temps de relancer l’économie du Québec :

Il a précisé que le secteur du tourisme sera un des plus lents à récupérer, alors qu’il s’attend à une relance très rapide pour celui de la construction.

Une rencontre téléphonique semblable est prévue prochainement avec la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, pour les entrepreneurs madelinots.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire