ACTUALITES Communication Insularité Politique

DERYTélécom réagit aux demandes formulées par le RICEIM et ses partenaires

Cartt.ca
Publié par Antonin Valiquette

Iles de la Madeleine

DERYtélécom mettra en ligne la semaine prochaine une page web où les forfaits tarifaires qui seront offerts dans l’archipel et la progression des opérations de déploiement terrestre d’internet haute vitesse seront accessibles à la population.

Le fournisseur retenu par le gouvernement pour brancher initialement les Madelinots à une vitesse de cinq mégabits, confirme qu’il offrira plutôt une vitesse de 50 mégabits de téléchargement à partir d’août 2020, à tous ses abonnés insulaires, soit 20 mois après la signature du protocole d’entente, en décembre dernier.

La directrice marketing chez DERYTélécom, Nathalie Gagnon, souligne que la réorganisation de la structure légale d’exploitation des câbles de fibre optique par le RICEIM, permettra au fournisseur d’installer ses propres équipements de connexion au câble, en l’absence d’entente avec Bell :

Même si initialement DERYTélécom était censé utiliser les équipements de connexion de Bell, et que l’installation coûtera au moins 600 mille dollars supplémentaires au distributeur, Mme Gagnon assure que ni la facture aux abonnés ni le délai de livraison ne devraient être affectés :

La directrice marketing de DERYTélécom se dit surprise de la sortie publique du RICEIM et de ses partenaires, alors qu’elle croyait la position de son entreprise claire, notamment suite aux contacts en juin avec le RICEIM, à propos de la demande d’accès au COGIM.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire