ACTUALITES Environnement Insularité Sécurité publique

Des caméras pour prendre la mesure des tempêtes

Photo : Sébastien Dugas
Publié par Raphaël Lapierre

Îles de la Madeleine

Une station mobile munie d’une caméra a été installée dans le secteur de la Martinique afin de recueillir des données concernant l’élévation du niveau de la mer lors des tempêtes.

Les images captées serviront à raffiner le modèle théorique de prévision du niveau des eaux développé par l’Université du Québec à Rimouski pour le projet SOPEC, financé par le ministère de la sécurité publique.

Le responsable de l’étude dans le cadre de sa maitrise en géographie, Jean-Gabriel Auger, explique que l’on a ciblé plusieurs sites aux Iles et que l’installation, entièrement autonome, sera déplacée selon les conditions météorologiques.

L’équipe de recherche s’intéresse particulièrement aux variations extrêmes qui surviennent lors des tempêtes, qui représentent des événements difficiles à prévoir à l’aide d’un modèle théorique.

Monsieur Auger explique qu’une fois raffinée, la modélisation du système opérationnel de prédiction et de surveillance du niveau d’eau à la côte, servira comme outil de gestion des risques environnementaux et permettra d’agir plus adéquatement en matière de prévention.

En visite aux Iles, la ministre de la sécurité publique, Geneviève Guilbault, annonçait en août dernier un financement de 1,8 millions de dollars pour deux projets de recherche de l’Université du Québec à Rimouski en lien avec la submersion côtière, dont le SOPEC.


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire

1 commentaire

  • Bonne chance lors des tempêtes typiques aux Îles en automne.. .À première vue, cet équipement à plutôt l,air fragile…les panneaux vont se retrouver très loin de leur mouillage.. 😊