Entrevues info Info Midi

Des citoyens impliqués s’inquiètent des conditions à la Protection de la jeunesse aux Îles

La consultation était animée par Isabelle Cummings au nom de l'Institut du nouveau-Monde, mandaté pour diriger les ateliers de travail
Publié par Antonin Valiquette

Îles de la Madeleine

Une dizaine de Madelinots et Madeliniennes participaient hier soir à la séance de consultation de la Commission spéciale sur les droits des enfants et de la protection de la jeunesse, devant les commissaires André Lebon et Lise Lavallée qui recueillaient les commentaires par visioconférence. Manque de ressources, instabilité de la structure de soutien aux intervenants et familles d’accueil, ruptures de services, encadrement des jeunes après leurs 18 ans, personne pivot sur place et accessibilité à une coordination compétente sur place pour du mentorat dans les cas plus lourds, sont les grandes priorités qui sont ressorties de la séance de 3 heures.

Mère d’accueil depuis 20 ans, Diane Hébert, et Pascale Vigneau qui connaît bien le système de la Protection de la Jeunesse, ont accepté de commenter ce qu’elles retiennent de la séance d’hier:

De son côté, Marie-Claire Martinet, qui a travaillé pendant plus de dix ans à la DPJ aux Îles, participait aussi à la consultation:

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire