ACTUALITES Énergie Politique

Essence : le député Arseneau en veut pour son argent

Publié par Raphaël Lapierre

Iles de la Madeleine

Le député des Iles à l’Assemblée nationale, Joël Arseneau, soutient que les coûts d’opération des essenceries ne peuvent expliquer à eux seuls la marge des détaillants d’essence madelinots, qui se chiffre à 12 sous par litre en moyenne, soit plus du double qu’ailleurs au Québec.

Selon lui, bien que le complément d’information publié par la Régie de l’énergie soit éclairant, plusieurs questions restent en suspens, notamment les raisons qui expliquent une telle différence.

Monsieur Arseneau rejette ainsi l’argumentaire de l’Association des distributeurs d’énergie du Québec et désire en savoir davantage sur le mécanisme de détermination des prix, particulièrement dans le contexte où il est impossible pour les madelinots, selon lui, de magasiner leur essence.

Il entend d’ailleurs appuyer toute démarche des élus municipaux en ce sens, qu’il invite à emboiter le pas de leurs confrères gaspésiens pour réclamer que le Bureau de la concurrence du Canada enquête sur la situation des Iles.

Le député interpellera aussi Revenu Québec afin de comprendre pourquoi la compensation liée à l’éloignement est la même pour la Gaspésie et les Iles, alors que les frais de transport sont plus de deux fois plus élevés sur l’archipel.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire