ACTUALITES Covid-19 Pêche

La ministre fédérale des Pêches présente les mesures d’Ottawa en soutien au secteur de la capture

Publié par Antonin Valiquette

Iles de la Madeleine

Le gouvernement Trudeau annonce une enveloppe d’un peu plus de 469 millions de dollars pour soutenir le secteur de la capture dans l’industrie des pêches et pour combler les lacunes des programmes déjà en place pour les pêcheurs.

Selon la ministre fédérale des pêches, Bernadette Jordan, un détenteur de permis qui aura démontré une perte de revenus d’au moins 25% par rapport à l’année dernière pourra recevoir l’équivalent de 75% de ses pertes totales jusqu’à concurrence d’un montant de 847 dollars par semaine, pour 12 semaines.

La ministre fédérale des Pêches, Bernadette Jordan
Photo: Bureau de comté de la ministre

Les pêcheurs pourront aussi appliquer s’ils anticipent une diminution suffisante de leurs revenus, mais devront rembourser l’an prochain s’ils ne rencontrent pas le critère :

Les pêcheurs et aides-pêcheurs d’une même famille et les détenteurs indépendants qui n’ont pas de numéro d’entreprises seront admissibles :

D’autre part, la nouvelle Subvention aux pêcheurs, elle, offre 10 mille dollars non remboursables à un détenteur de permis qui n’a pas accès au prêt de 40 mille dollars disponible à partir du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes.

Étant donné l’incertitude entourant la saison et les revenus du secteur, les prestations de l’Assurance-emploi propres aux pêches, calculées selon les prises plutôt que sur le nombre d’heures travaillées, seront calculées pour les prestataires admissibles en fonction de leurs résultats des années antérieures :

La ministre Jordan espère que ces programmes seront effectifs aussitôt que possible, d’ici quelques semaines, et souligne qu’ils ont été construits en fonction des demandes provenant de l’ensemble des acteurs de l’industrie.

Les travailleurs d’usine qui doivent normalement se qualifier pour l’assurance-emploi devront attendre de nouvelles annonces d’Ottawa pour savoir s’ils seront tout de même admissibles advenant une saison de pêche écourtée en raison de l’état des marchés.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire