ACTUALITES Covid-19 Santé

La transmission par les objets serait moins importante qu’on ne le croyait

Photo: Planète Santé
Publié par Raphaël Lapierre

Îles de la Madeleine

Avec la collaboration de Richard O’leary, journaliste à Radio-Gaspésie.

La direction de la Santé publique de la région soutient les données scientifiques qui démontrent que les risques de contamination de la COVID-19 par les objets sont plus faibles que laisser entendre au début de la pandémie.

Des experts de l’Organisation mondiale de la santé, de la revue scientifique The Lancet, de l’Université de Virginie ou celle de New York estiment que la transmission du virus par les objets n’est pas significative et pas encore démontrée.

Bien que les études en laboratoire au début de la pandémie démontraient que le virus pouvait vivre plusieurs heures sur les différentes surfaces, les dernières recherches montrent aujourd’hui que la COVID-19 ne se transmet pas si facilement par le contact avec les objets.

Le Dr Yv Bonnier Viger précise que le virus a tendance à mourir plus rapidement que prévu.

Le directeur de la santé publique mentionne qu’il ne faut pas pour autant relâcher le lavage des mains puisque des contacts multiples sur des objets contaminés pourraient augmenter les chances de contracter le virus.

Après avoir vu naitre quelques éclosions faibles en Gaspésie, la santé publique a réitéré plusieurs fois l’importance des consignes sanitaires, soit la distanciation physique, le port du couvre-visage, le lavage des mains et l’auto-isolement en présence de symptômes.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire