ACTUALITES Énergie Environnement Insularité

L’AMSÉE se positionne en faveur du câble et rejette les scénarios qui dépendent des hydrocarbures

Publié par Raphaël Lapierre

Îles de la Madeleine

L’Association madelinienne pour la sécurité énergétique et environnementale se positionne résolument en faveur du raccordement par câble dans le contexte de la transition énergétique de l’archipel.

Selon sa porte-parole, Marianne Papillon, cette option demeure la plus fiable sur le plan de la sécurité énergétique, tout en étant celle qui permet la plus grande réduction de gaz à effets de serre, de même que celle qui présente la meilleure acceptabilité sociale.

En plein cœur des consultations d’Hydro-Québec, l’AMSÉE déplore de voir la modélisation d’éoliennes en secteur résidentiel sur l’Ile du Havre-Aubert monopoliser le débat public alors que cette option a été mainte fois rejetée par la population des Iles.

Marianne Papillon rappelle que le but de la conversion de la centrale au mazout est de sortir de la dépendance aux énergies fossiles et que chaque action en ce sens doit être considérée.

Advenant que le scénario retenu soit un bouquet d’énergies renouvelables, il est selon elle essentiel de réfléchir dès maintenant à la source d’alimentation de la centrale convertie, tandis que des actions concrètes en vue d’une transition peuvent déjà être posées.

L’AMSÉE invite les citoyens à participer aux consultations d’Hydro-Québec qui se déroulent jusqu’au 20 novembre.


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire