ACTUALITES Économie Municipalité

Le chantier naval Les Fibres Déraspe cherche désespérément un nouveau toit

Publié par Antonin Valiquette

Îles de la Madeleine

L’entreprise de construction navale, Les Fibres Déraspe, envisage de déménager ses activités à l’Île-du-Prince-Édouard, à moyen terme, si elle ne parvient pas bientôt à se relocaliser dans un zonage municipal conforme.

Le propriétaire de 23 ans, Alex Déraspe, explique qu’il s’est installé dans le périmètre urbain de Cap-aux-Meules, il y a quatre ans, avec une autorisation temporaire jusqu’à l’acquisition d’un terrain, refusée par les voisins qui se sont alors opposés à la modification de zonage industriel.

Le même scénario s’est répété en 2019 au Gym Le Centre, où M. Déraspe s’est dit sensible aux arguments des locataires du bâtiment, mais il déplore cette fois l’opposition au déménagement dans l’ancien bâtiment MRS, qui ne demanderait aucune modification pour accueillir ses activités :

Selon lui, les normes environnementales et de santé et sécurité au travail limitent grandement l’émanation de bruits et d’odeurs en provenance de son chantier:

Il assure qu’il a cherché partout un édifice, ou même un terrain, susceptible d’accueillir son entreprise, qui doit se trouver à proximité d’un port de pêche, question de logistique pour le transport des bateaux de pêche qui sont de plus en plus gros.

Il précise que les anciens arénas municipaux devraient être démolis, puis reconstruits à grands frais, sans garantie d’obtenir un zonage conforme :

Devant la forte demande du marché naval, l’entreprise de cinq employés à temps plein voudrait doubler ses effectifs, une fois relocalisée.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire