ACTUALITES Communication

Les médias locaux réclament un retour des placements publicitaires gouvernementaux

Publié par Antonin Valiquette

Îles de la Madeleine

Le journal Le Radar et la radio communautaire CFIM demandent au gouvernement qu’il réinjecte une partie de ses publicités dans les médias locaux, plutôt que de favoriser les plateformes numériques.

Au cours de la dernière année financière, Québec a dépensé 6,1 millions de dollars en publicité sur le web, soit 61% de plus que l’année précédente, alors que l’Association des radios communautaires du Québec demande qu’au moins 6% du budget publicitaire gouvernemental soient placés dans les médias de proximité.

Le copropriétaire du Radar, Hugo Miousse, souligne que la proportion des revenus de publicités nationales pour le journal qui emploie dix personnes et qui est encore capable de bien performer grâce à la diversification de ses campagnes locales, sont passées de 60 à 5% en 15 ans:

De son côté, le directeur de CFIM, Charles-Eugène Cyr, réagit aux propos de la ministre déléguée à la région à l’effet que les médias doivent faire preuve de créativité, en soulignant qu’ils ne font que ça depuis 30 ans.

Il ajoute que la diminution des revenus publicitaires nationaux est aussi bien sentie pour CFIM, qui dépend beaucoup de ses liens d’affaires avec les entreprises locales, en spécifiant que la structure organisationnelle et la proximité du média prévient l’ingérence dans le secteur de l’information :

Les deux médias locaux ne croient pas à l’efficacité de crédits d’impôts comme moyen de soutenir les entreprises d’information d’un petit milieu comme les Îles, tout en soulignant l’importance de maintenir une couverture locale de l’actualité, en évitant de la disséminer dans les réseaux nationaux.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire