ACTUALITES Environnement

L’intelligence artificielle au service de l’environnement et de l’industrie des pêches

Photo : Courtoisie CIDCO
Publié par Raphaël Lapierre

Iles de la Madeleine

Des chercheurs du Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans ont créé des algorithmes intelligents permettant de localiser les résidus de l’activité humaine, tels que les engins de pêche, dans les profondeurs des océans.

Les résultats de l’équipe de Guillaume Labé-Morissette et de Sylvain Gautier seront bientôt publiés dans le magazine scientifique Journal of Ocean technology.

Après des phases de tests réalisés dans des environnements contrôlés depuis 2018, ces algorithmes seront raffinés pour être intégrés dans des véhicules autonomes, qui pourraient ensuite cartographier les fonds marins et repérer des déchets, précise le directeur du développement logiciel chez CIDCO, Guillaume Labé-Morissette.

Dans un deuxième temps,  des chercheurs de Merinov et de l’Institut Technologique de Maintenance industrielle de Sept-Iles travaillent à développer des méthodes efficaces pour récupérer ces déchets.

Guillaume Labé-Morissette explique que ce sont des dizaines de millions de tonnes de détritus qui se retrouvent au fond de la mer et que cette problématique attire l’attention des acteurs de l’industrie des pêches.

La démarche, financée par Pêches et Océans Canada via le Fond Canadien de la Nature pour les Espèces Aquatiques en Péril, vise à trouver des solutions pratiques à la problématique des espèces menacées par les déchets qui sont issus des activités de pêche commerciale.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire