ACTUALITES Santé

L’OBNL Gestion phare des Îles voit le jour pour offrir des logements supervisés à des adultes avec un handicap

Les membres du tout premier conseil d'administration de Gestion phare des Îles
Publié par Antonin Valiquette

Îles de la Madeleine

Lancée par deux mères d’enfants autistes il y a six ans, l’initiative Phare des Îles, qui a déposé en 2017 une étude des besoins pour les enfants adultes avec des déficiences mentales ou physiques, franchit une nouvelle étape.

Plus de 70 personnes assistaient hier soir à l’assemblée de fondation du nouvel organisme à but non lucratif, qui offrira, entre 2024 et 2027, un service d’hébergement dans des appartements supervisés de jour comme de nuit.

La cofondatrice de Gestion Phare des Îles, Martine Martin, espère rénover ou construire un immeuble d’appartements adaptés aux besoins des locataires autistes ou avec des limites fonctionnelles permanentes, faibles ou moyennes, selon l’évaluation de professionnels de la santé :

La cofondatrice de l’organisme, Martine Martin

L’organisme devra tout d’abord déterminer et réserver le nombre de places qu’il souhaite faire financer par le programme Accès Logis de la Société d’Habitation du Québec, pour ensuite aborder l’étape des plans et devis avec l’aide d’une personne ressource spécialisée en projets d’habitation :

Martine Martin prévoit boucler le montage financier grâce à des levées de fonds dans le milieu qui devront correspondre à 20% du projet, en sollicitant des donateurs, d’autres programmes gouvernementaux et des fondations.

L’étude des besoins de 2017 estimait que 210 personnes aux Îles vivaient avec un handicap dont 68% habitaient avec un parent ou un proche.

Les futurs locataires de 18 ans et plus pourront démontrer leur autonomie en transitant à la Maison Forest du CISSS des Îles, un lieu d’hébergement temporaire pour des personnes avec un handicap.

Les membres du CA de gauche à droite: Aline Richard, Martine Martin, Aline Landry, Serge Rochon, Simon-Charles Boudreau et Sylvie Leblanc
Absente de la photo: Gabrielle Landry

Consultez nos archives


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire