ACTUALITES Covid-19 Transport

Malgré une réduction de la clientèle, la gratuité a été une réussite selon la RÉGIM

Photo: RéGIM
Publié par Raphaël Lapierre

Îles de la Madeleine

Dans un contexte sanitaire sans précédent, les usagers des services de transports de la Régie intermunicipale Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine ont répondu présents au cours des mois de juillet et août.

Après avoir instauré temporairement la gratuité afin d’amoindrir la baisse d’achalandage anticipée, la Régie présente des chiffres comparables à 2019 pour l’été 2020, avec une diminution des entrées de l’ordre de 22%.

La directrice générale de la RÉGIM, Marie-Andrée Pichette, considère que l’initiative qui visait à maintenir un lien avec la clientèle a porté fruit, donnant l’exemple des Iles, où l’on observe 19 embarquements de moins.

La perte de revenu en provenance de la vente de billets se chiffre à environ 10 mille dollars, puisés à même le surplus accumulé de la Régie et dans les économies réalisées par une réduction des frais d’administration.

Madame Pichette rappelle que la part qui revient aux usagers n’est pas la principale source de financement de la RÉGÎM, qui est subventionnée par le ministère des Transports et qui reçoit la taxe d’assise sur l’essence d’un sous par litre consommé sur le territoire.

L’organisation a aussi présenté un budget 2021 estimé à un peu plus de 3,1 millions de dollars, soit une majoration d’environ 100 mille dollars par rapport à l’année en cours.

La régie emploie 7 personnes à temps plein, ce qui exclut les conducteurs d’autobus qui sont engagés par l’entreprise qui obtient le contrat de service pour le transport.


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire

2 Commentaires

    • Nous en avons parlé à plusieurs reprises dans la journée et la salle des nouvelles aura d’autres détails lundi. Merci de votre commentaire.