ACTUALITES Politique Transport

Nouveau contrat cargo pour la CTMA, qui présentera bientôt un plan d’affaires à Québec pour l’avenir de ses croisières

Publié par Antonin Valiquette

Îles de la Madeleine

Alors que le gouvernement du Québec laissait la CTMA à l’écart de ses réflexions durant la plus grande partie de l’année dans les dossiers du remplacement du Vacancier, de l’avenir des croisières et de celui du transport des marchandises aux Îles,  les choses commencent à bouger.

Le ministère des Transports du Québec confirme son intention d’octroyer un prolongement de contrat à long terme pour la desserte cargo entre Montréal, Matane et les Îles à la CTMA, qui sera assurée par le Voyageur II.

C’est que le contrat à contributions budgétaires actuel, d’une durée de cinq ans avec trois années supplémentaires en option, entre le gouvernement et la CTMA, arrive à échéance en mars 2020.

Il s’agit d’une bonne nouvelle selon le directeur-général de la CTMA, Emmanuel Aucoin, qui y voit un signe de reconnaissance de la part du ministre des Transports, qu’il a rencontré mercredi :

Le transport de marchandises n’ira donc pas à la Société des traversiers du Québec, ce qui aurait pu survenir selon l’orientation du gouvernement dans le dossier du remplacement du Vacancier et de l’avenir des croisières.

À ce sujet, le MTQ demeure discret, en révélant toutefois qu’une réunion est prévue en janvier avec Emmanuel Aucoin, le maire Jonathan Lapierre et le ministère de l’Économie et de l’Innovation, chargé d’examiner la pertinence des croisières comme outil de développement économique au Québec.

Le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, s’attend à y consulter un plan d’affaires préparé par la CTMA qui démontrera les retombées annuelles d’une trentaine de millions de dollars, issues des croisières, pour justifier l’acquisition d’un bateau, neuf ou usager, en remplacement du Vacancier :

D’autre part, le ministre Fitzgibbon confirme que la CTMA a fait l’objet d’un audit la semaine dernière, mené par la firme comptable Ernst & Young, une procédure de vérification normale pour le contrat fédéral de traverses vers Souris, mais une première au niveau provincial, bien que la CTMA le demandait depuis 2012:

L’orientation du ministre des Transports, pour le contrat cargo à la CTMA, doit être approuvée d’ici les prochaines semaines par le conseil du Trésor.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire