ACTUALITES Divers Sécurité publique Sûreté du Québec

Opération policière contre la distraction au volant causée par les cellulaires

Publié par Antonin Valiquette

Iles de la Madeleine

D’ici jeudi, la Sûreté du Québec positionnera des patrouilleurs dans des endroits stratégiques pour repérer les conducteurs qui se laissent distraire par leur cellulaire alors qu’ils sont en déplacement.

Selon le sergent Claude Doiron, la distraction causée par le cellulaire s’est hissée au deuxième rang des causes de collisions mortelles les plus fréquentes, suivant la vitesse excessive et devant l’alcool au volant.

Il ajoute que l’idée n’est pas de piéger les conducteurs, mais souligne que la loi interdit de manipuler un cellulaire, incluant la fonction main libre pour recevoir un appel, à moins qu’elle ne soit intégrée à même le volant ou activée au moyen d’une oreillette:

Le sergent Claude Doiron rappelle que les pompiers, les ambulanciers et les policiers jouissent d’une mesure d’exception à la loi et peuvent téléphoner de leur véhicule en déplacement dans le cadre de leurs fonctions, pour des appels d’urgence uniquement :

L’usage du cellulaire alors que le véhicule est immobilisé dans un stationnement public est toléré, mais interdit sur la route lors d’un arrêt obligatoire comme un feu rouge.

Une première offense implique cinq points d’inaptitude au permis du contrevenant, en plus d’une amende d’au moins 484 dollars, ainsi que des suspensions de permis de plus en plus longues en cas de récidives.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire