ACTUALITES Économie

Projet d’expansion pour l’abattoir des Îles

Publié par Antonin Valiquette

Îles de la Madeleine

La boucherie Côte-à-côte qui loue et qui opère le service d’abattage aux Îles depuis près de cinq ans, a besoin de plus d’espace et de nouveaux équipements au bâtiment de la Pointe-basse afin de poursuivre et bonifier sa production.

Selon son copropriétaire, Réjean Vigneau, les aménagements souhaités permettraient de mieux répondre à la demande grandissante pour ses produits de charcuterie et pour ceux du phoque, en plus d’optimiser le rendement de la main d’œuvre qui se fait de plus en plus rare.

Le boucher Réjean Vigneau Photo: Tourisme Îles-de-la-Madeleine

M. Vigneau ajoute que la gestion du service d’abattage constitue un poids pour la boucherie, dans les conditions actuelles.

Bien qu’elle souhaite poursuivre les activités à la Pointe-basse, la boucherie pourrait toutefois relocaliser ses opérations dans un nouveau bâtiment à Cap-aux-Meules advenant l’échec du projet d’aménagement :

De son côté, le président de la Coopérative de solidarité animale des Îles qui est propriétaire de l’abattoir, Bernard Langford, souligne que d’autres projets, impliquant  la douzaine de ses membres producteurs de viande de l’archipel, justifieraient  la mise à niveau des installations, mentionnant en exemple l’idée d’un élevage local de porcs.

Le président de la CSPAIM, Bernard Langford

Le projet de construction augmenterait les dimensions du bâtiment de 50 à 70% et pourrait coûter autour d’un million 600 mille dollars avec notamment une nouvelle chambre de congélation et des espaces de travail plus spacieux.

Il précise que le processus est bien avancé et que les travaux pourraient débuter dès cet automne en admettant qu’on boucle le montage financier auprès de différents bailleurs de fonds et de divers programmes gouvernementaux :

Le conseil municipal accordait la semaine dernière en séance ordinaire les dérogations mineures pour que le projet soit conforme aux règlements d’urbanisme.


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire