ACTUALITES Énergie Municipalité

Retour sur la soirée de consultation publique sur la Stratégie énergétique des Îles

Publié par Antonin Valiquette

Îles de la Madeleine

Une trentaine de citoyens assistaient mercredi à la soirée de consultation sur le plan d’action 2020-2023 de la Stratégie énergétique municipale.

La Communauté maritime y dévoilait que sur les 80 actions de la Stratégie qui s’étend jusqu’en 2025, 48 sont réalisées ou en voie de l’être afin d’atteindre les cibles de diminution de 15% des GES produits sur le territoire, de 20% pour l’organisation municipale en plus d’intégrer 9 mégawatts d’énergie renouvelable dans l’approvisionnement des Îles.

Le directeur à l’Ingénierie, bâtiments et TIC, Jean Hubert et le maire Jonathan Lapierre

À la lumière du récent questionnaire en ligne destiné aux citoyens qui démontre que 66% des 292 répondants exigent d’avantage d’information et de soutien financier pour favoriser l’efficacité énergétique à la maison, le directeur de l’Ingénierie, des Bâtiments et des TIC de la Municipalité, Jean Hubert, mentionne qu’un programme de soutien en partenariat avec des institutions financières est en cours d’élaboration :

Même si la consommation d’énergie a tendance à augmenter au cours des dernières années, M. Hubert souligne que la consommation municipale est stable depuis 2017 et se dit confiant de réussir à la diminuer de 3% par année pour atteindre la cible fixée d’ici 2025.

Les cibles de la Stratégie et le Parc éolien de la Dune-du-Nord

D’autre part, bien que la Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie-les Îles détient un contrat d’approvisionnement de 6,4 Mégawatts par année avec Hydro-Québec à partir du Parc éolien de la Dune-du-Nord, le maire Jonathan Lapierre affirme qu’avec le changement de turbinier en cours de projet, les 8 mégawatts de capacité seront exploités et vendus à la Société d’État.

Les composantes des éoliennes du parc de la Dune-du-Nord sont arrivées jeudi

Si bien que l’objectif du 9 mégawatts d’énergie renouvelable se trouve déjà presque atteint selon lui :

Des nouvelles des projets d’Écoquartier et de Microréseau

Le maire ajoute que l’ancien aréna Wendell Chiasson sera démoli d’ici quelques semaines et fera place à un bâtiment commercial ou à logements locatifs intégré dans le projet d’écoquartier.

L’ancien aréna Wendell Chiasson sera bientôt démoli pour éventuellement faire place aux premières constructions de l’écoquartier

Le milieu de vie qui sera muni d’un approvisionnement énergétique autonome, d’une piste cyclable avec des bornes de recharge pour voitures électriques et d’édifices équipés de technologies domotiques, s’inscrira dans le projet de microréseau d’Hydro-Québec.

En 2018, la Société d’État a promis d’y investir 10 millions de dollars en développement et en gestion d’énergies renouvelables.

L’écoquartier s’étendra de l’ancien aréna jusqu’au bâtiment de l’École de cirque, abritée dans l’ancienne école primaire Marguerite d’Youville:

Les citoyens qui siègent au sein de la commission consultative municipale sur l’environnement feront leurs suggestions au conseil d’élus suite aux consultations publiques

Les commentaires et les suggestions issus des consultations et du questionnaire en ligne seront analysés par la commission consultative sur l’environnement qui ciblera les actions réalisables d’ici 2023 avant d’émettre ses recommandations au conseil de la Communauté maritime qui adoptera ultimement le plan d’action.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire