ACTUALITES Chasse aux phoques Covid-19 Économie Politique

Selon le Bloc québécois, la relance économique doit être sensible aux réalités régionales

Photo: Bloc Québécois
Publié par Raphaël Lapierre

Îles de la Madeleine

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, entend continuer de porter les dossiers madelinots à Ottawa et dans l’espace public.

En visite aux Iles cette semaine, il affirme vouloir s’imprégner des différents points de vue des acteurs du milieu afin de s’assurer que le tout soit considéré dans la relance économique fédérale.

Monsieur Blanchet se porte aussi en défenseur de l’industrie du phoque, alors qu’il participait au Rendez-vous loup marin ce printemps et qu’il rencontrait jeudi l’Association des chasseurs de phoques intra-québec.

Pour le député de Beloeil-Chambly, un travail de représentation auprès des différents paliers de gouvernement est nécessaire pour valoriser les produits du loup-marin, accompagné d’un effort de relation publique afin de contrebalancer la désinformation entourant cette industrie.

Il s’est aussi rendu à la rencontre du Rassemblement des pêcheurs et pêcheuses des côtes des Iles et des élus de l’archipel.

Si les québécois sont critiques face au gouvernement libéral, embourbé dans un scandale éthique en pleine crise sanitaire, le ministre des Finances, Bill Morneau, de même que le premier-ministre Trudeau, n’ont selon lui ni le temps, ni la crédibilité, pour mener la barque.

Il affirme toutefois ne pas être en campagne électorale.

Le chef du Bloc s’explique bien mal que le gouvernement du Canada ait sous-traité la conception de son plan de relance, attendu en 2021.

Sa formation politique prévoit déposer son propre plan, qui tient compte de la réalité des régions, avant le 21 septembre 2020.

Consultez nos archives


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire