ACTUALITES Transport

Transport aérien : le député Arseneau réclame une solution concertée, mais adaptée à chaque région

Le député des Îles Joël Arseneau
Publié par Raphaël Lapierre

Îles de la Madeleine

Le député des Iles à l’Assemblée nationale et porte-parole du Parti québécois en matière de Transports, Joël Arseneau, entend s’assurer que les particularités insulaires soient considérées dans la réponse du gouvernement à l’abandon de plusieurs liaisons régionales par Air Canada.

Il réclame que la Commission des transports et de l’environnement se penche sur cette question afin d’établir une politique québécoise équitable et adaptée à chaque région, au terme d’un processus transparent.

Il cite en exemple les Iles-de-la-Madeleine et d’autres régions isolées où le transport aérien est un service essentiel à assurer plutôt qu’un modèle d’affaires à développer, comme c’est le cas dans certaines destinations.

L’ouverture exprimée d’entrée de jeu par le ministre Bonnardel quant à une bonification du Programme d’aide pour le maintien des services aériens régionaux essentiels en période d’urgence sanitaire, qui viendrait stabiliser le marché en attente d’une solution durable, réjouit d’ailleurs le député.

Plusieurs propositions sont déjà sur la table du ministre des Transports, qui a rencontré différents partenaires issus du public et du privé qui défendent des intérêts parfois communs, parfois divergents.

Selon le député Arseneau, une solution pérenne passe par une forme de régulation du marché aérien qui viendrait palier aux soubresauts des transporteurs, desquels dépendent plusieurs aéroports régionaux.

Bien qu’il ne se positionne pas en faveur de l’une ou l’autre des solutions avancées, Joël Arseneau implore le gouvernement d’agir rapidement.

Consultez nos archives


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire