ACTUALITES Éducation Jeunes

Un lieu de travail pour les étudiants madelinots qui poursuivent leur session à distance

Publié par Raphaël Lapierre

Îles de la Madeleine

Le député des Iles à l’Assemblée nationale, Joël Arseneau, met sur pied un café étudiant itinérant afin de briser l’isolement des jeunes de niveau post-secondaire et stimuler la persévérance scolaire.

Le café Deuxième Vague est né après que deux étudiantes inscrites dans des campus à l’extérieur des Iles qui complètent présentement leur session sur l’archipel en télé-travail aient interpellé le député.

Celui-ci a saisi la balle au bond et s’est adjoint du Carrefour Jeunesse-Emploi et du Groupe persévérance scolaire afin d’organiser le tout.

Selon l’étudiante de deuxième année à l’Université Laval, Anne-Sophie Lapierre, l’initiative aidera à séparer le temps dédié au travail et aux loisirs.

Les périodes d’études sont d’une durée de quatre heures et se déroulent du lundi au samedi, entre 12h30 et 16h30, auxquelles s’ajoutent deux plages horaires en soirée, les lundis et mercredis.

Le café se tiendra à l’Auberge Madeli pour la première et la troisième semaine puis se déplacera à l’édifice Fernand-Cyr pour la seconde.

Afin de contrôler l’achalandage, les étudiants sont invités à réserver en ligne leur plage et devront signer un formulaire déclarant qu’ils ne présentent pas de symptômes de la COVID-19 et qu’ils sont aux Iles depuis 14 jours.

Les employés du bureau de circonscription, du CJE et du Groupe persévérance scolaire assureront en rotation la supervision du café étudiant en plus d’offrir un accompagnement aux jeunes.

Consultez nos archives


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire