ACTUALITES Transport

Transport aérien régional: les élus des Îles offrent des réactions aux antipodes

Source photo: Canva)

Îles de la Madeleine

Les élus des Îles sont aux antipodes vis-à-vis les mesures liées au transport aérien annoncées par le ministre François Bonnardel.

Le maire Jonathan Lapierre salue tout d’abord l’intégration de propositions émises par le Groupe de travail pour le maintien des liaisons aériennes régionales de la Fédération québécoise des municipalités.

Il se dit satisfait que le programme de compensation aux transporteurs ne s’applique qu’à ceux qui offrent la desserte à l’année et que les Madelinots conservent leur accès au remboursement de 60% du coût des billets, d’autant plus que la limite annuelle sera levée.

Il reconnaît que les mesures ne viendront pas résoudre l’ensemble des enjeux du transport aérien dans les régions, mais soutient qu’il s’agit d’un pas dans la bonne direction.

De son côté, le député Joël Arseneau qualifie l’annonce de « poudre aux yeux » et reproche au gouvernement de n’avoir présenté qu’une vision à court terme en offrant des tarifs plafonnés à 500 dollars pour un nombre encore inconnu de sièges sur les liaisons visées.

Il souligne que de nombreuses questions demeurent sans réponse alors que les mesures doivent entrer en vigueur le 1er juin et croit que Québec a failli à sa promesse d’arriver avec un modèle de relance pérenne pour l’industrie.

M. Arseneau déplore également que le Programme de réduction des tarifs aériens n’ait pas été élargi à la communauté d’affaires, un refrain repris par la Chambre de commerce des Îles.


Pour réécouter l’entrevue avec Jonathan Lapierre:

Pour réécouter l’entrevue avec Joël Arseneau:

Consultez nos archives


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire