ACTUALITES Économie Emploi Politique

Au tour des membres de la CSN de prendre la rue

Publié par Raphaël Lapierre

Îles de la Madeleine

Après une journée de grève des professeurs de niveau collégial affiliés à la CSQ ce mardi, les employés de la fonction publique membres de la CSN tenaient une manifestation ce mercredi à Cap-aux-Meules.

Québec a présenté une seconde offre plus tard en après-midi, un an après la fin de la convention collective des 550 mille employés de l’État.

La présidente du syndicat en soins infirmiers et cardio-respiratoires au CISSS des Iles, Nicole Richard, note que celle-ci sera évaluée par les membres mais qu’elle se prépare personnellement à une mobilisation longue devant le peu d’ouverture manifesté par le gouvernement.

Selon les représentants syndicaux, au-delà des questions salariales, c’est principalement l’enjeu des conditions de travail qui freine les négociations.

Pour madame Richard, il est inacceptable de voir la détérioration des conditions et l’exode des employés dans le réseau alors que le recours à la main d’œuvre indépendante créé des déficits au sein des institutions.

Le vice-président du conseil central de la CSN aux Iles, Jules Richard, la présidente du syndicat en soins infirmiers et cardio-respiratoires au CISSS des Iles, Nicole Richard et le conseiller syndical, Étienne David-Bellemare

De son côté, le vice-président du conseil central de la CSN aux Iles, Jules Richard, dénonce ce qu’il qualifie de mépris envers les travailleurs et travailleuses que le gouvernement appelait tout récemment « anges-gardiens».

Aux Iles-de-la-Madeleine, la CSN représente les employés du CISSS, les techniciens et les professionnels de la santé et des services sociaux, les employés de soutien du campus des Iles et les travailleurs du Centre de services scolaires.

Consultez nos archives


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire