ACTUALITES Pêche

Entre 30 et 35 000 mètres cubes de sable dragués pour sécuriser l’accès aux ports

Photo: MPO
Publié par Raphaël Lapierre

Îles de la Madeleine

Les opérations de dragage des ports de pêche se sont déroulées rondement malgré un arrêt de 10 jours causé par les forts vents du début du mois d’avril.

Elles se sont conclues mardi soir alors qu’on a terminé de dégager le quai de la Pointe-Basse, où près du double des sédiments s’étaient accumulés en comparaison avec l’année dernière.

Le directeur régional des ports pour petits bateaux de Pêches et océans Canada, Boussaad Akrour, explique que l’absence de glace a causé une accumulation 30% plus grande autour des ports de l’archipel.

L’hiver doux a toutefois permis de débuter les opérations en avance autour de la mi-mars.

Le directeur régional des Ports pour petits bateaux au MPO, Boussaad Akrour

Monsieur Akrour ajoute que pour la première fois, deux équipages étaient dédiés au dragage, permettant d’utiliser simultanément les deux équipements et accélérant ainsi le processus.

Le quai de Millerand était aussi particulièrement ensablé cette année.

Rappelons que les deux critères à atteindre pour le lancement de la saison sont le dégagement d’un passage sécuritaire dans tous les ports de l’archipel et des vents prévus inférieurs à 20 nœuds au moment du départ.

Consultez nos archives


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire