ACTUALITES Sécurité publique Sûreté du Québec

Le sergent Claude Doiron fait face à trois chefs d’accusation pour des crimes à caractère sexuel

Le porte-parole de la SQ, le sergent Claude Doiron (photo: SQ)
Publié par Raphaël Lapierre

Îles de la Madeleine

Le porte-parole de la Sûreté du Québec pour le district Est depuis 2012, le sergent Claude Doiron, fait face à trois chefs d’accusation en lien avec des crimes de nature sexuelle.

L’homme de 60 ans, qui était la voix du corps policier sur les ondes, a comparu lundi au Palais de justice de Percé pour des gestes allégués remontant à 1988, alors qu’il n’était pas à l’emploi de la Sûreté.

Claude Doiron est accusé de contacts sexuels sur une personne de moins de 14 ans, d’incitation à des contacts sexuels sur une personne de moins de 14 ans et d’agression sexuelle.

Une seule présumée victime est en cause dans ce dossier.

Un mandat d’arrêt avait été émis le 14 juin dernier après une enquête de la Direction des affaires internes de la SQ, menant à sa suspension à demi-solde à la suite de son arrestation le 15 juin.

Le sergent sera de retour en cour à la fin du mois de septembre.

Consultez nos archives


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire