ACTUALITES Covid-19 Culture

Musée de la Mer: bilan d’une année fructueuse

Îles de la Madeleine

Malgré une baisse des revenus liés à l’achalandage, les finances du Musée de la Mer auront évité la dégringolade au cours de la pandémie.

Pour une deuxième année consécutive, l’institution boucle son exercice  avec un excédent, qui s’élève cette fois-ci à près de 106 000 dollars.

Le surplus s’explique par les aides d’urgence octroyées par les deux paliers de gouvernement, mentionne sa directrice générale, Gabrielle Leblanc.

Le coussin accumulé permettra entre autres d’effectuer une mise à niveau de diverses infrastructures.

D’autre part, un rapport d’activités 2021-2022 touffu a été présenté lors de l’assemblée générale annuelle, listant notamment de nombreuses expositions, la participation du Musée aux fouilles archéologiques qui se déroulent sur l’Île Brion et les visites en milieu scolaire.

L’institution veut d’ailleurs poursuivre dans cette veine pour l’année en cours en axant sa vision sur le développement de la programmation afin d’élargir sa clientèle, indique Mme Leblanc.

Elle ajoute que les actions à venir s’arriment à la planification stratégique quinquennale approuvée par le conseil d’administration, qui détermine les enjeux et les objectifs liés à la mission du Musée de la Mer.

En termes de prévisions budgétaires, elle anticipe un déficit d’environ 64 000 dollars attribuable au coût des réparations du toit, à la hausse de la masse salariale, au réaménagement du bâtiment de la Grande Saline ainsi qu’à l’augmentation des honoraires pour des ressources externes.


Pour réécouter l’entrevue intégrale :

Consultez nos archives


Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire