Dernières nouvelles

ACTUALITES Covid-19 Éducation

Les rentrées scolaires (encore) troublées par la pandémie

La COVID-19 est venue bousculer les rentrées scolaires d’hiver de l’archipel.

Après un début de trimestre en formation à distance au primaire et au secondaire, les élèves de tous les niveaux sont finalement retournés en classe cette semaine.

La directrice du Centre de services scolaire des Îles, Brigitte Aucoin, dit avoir poussé un soupir de soulagement lorsque la reprise des cours en présentiel a été confirmée, mentionnant toutefois qu’un nuage d’inquiétude plane en raison de l’apparition de cas de COVID sur l’archipel pendant les Fêtes.

Elle indique qu’une quinzaine d’élèves et quelques membres du personnel sont actuellement en isolement après avoir été en contact avec le virus, mais que la situation ne cause pas de bris de service dans les écoles.

Mme Aucoin se dit confiante d’éviter le pire grâce aux consignes sanitaires mises en place, mais estime que le CSSÎ n’est pas à l’abri d’une éclosion.

Elle ajoute que les activités parascolaires sont cependant annulées à la polyvalente, une réalité avec laquelle les cégépiens doivent aussi composer.

Le directeur du campus collégial des Îles, Serge Rochon, souligne que la première semaine de cours, débutant le 24 janvier, se déroulera à distance, pour une réintégration en classe à compter du 31.

Il explique que des scénarios ont été élaborés advenant une dégradation de la situation épidémiologique au campus.

M. Rochon croit que la formule virtuelle provisoire n’aura pas d’impact sur le nombre d’inscriptions, confirmant par ailleurs la venue de six étudiants en provenance des cégeps de Limoilou et de Maisonneuve au campus madelinot.

ACTUALITES Covid-19 Santé

Vaccination COVID-19: plus de 8500 Madelinots ont reçu la dose de rappel

L’administration de la troisième dose de vaccin contre la COVID-19 se fait à la vitesse de l’éclair sur l’archipel.

Plus de 8500 Madelinots ont reçu une dose de rappel, indique le CISSS des Îles, qui rappelle que c’est seulement depuis le 18 décembre dernier que les adultes y sont admissibles.

La suite de la vaccination des premières et deuxièmes doses va également bon train.

En date du 16 janvier, 92% de la population de 12 ans et plus a reçu au moins une dose de vaccin et 87% a reçu au moins deux injections.

Lorsqu’on ajoute les 5-11 ans, les taux grimpent à 96 et 90% respectivement.

Source : CISSS des Îles

Selon les données du CISSS local, la couverture vaccinale est minimalement de 90% pour tous les groupes d’âge, excepté chez les 5-11 ans.

Les ainés de 70 ans et plus remportent la palme du la plus grande proportion de vaccinés puisque 99% d’entre eux ont reçu au moins une dose, suivis de près par les 60 ans et plus, qui présentent un taux de vaccination de 98% en ce qui a trait à la première injection.

ACTUALITES Éducation

Un projet de CPE à Grosse-Île en développement

L’Entreprise sociale des Îles a transmis une demande au ministère de la Famille dans le but d’ouvrir un CPE à Grosse-Île à la suite de l’appel à projets lancé à l’automne.

L’organisme chapeauté par le CAMI désire obtenir 21 places afin d’offrir un service de garde à l’extrémité est de l’archipel, qui en est actuellement dépourvu malgré des besoins exprimés par la communauté.

La directrice du CAMI, Helena Burke, souligne que le nombre de places a été déterminé grâce à des sondages effectués dans la population, notamment auprès de familles résidentes et de femmes enceintes.

Elle indique que si le dossier est toujours en attente de réponse, le projet est toutefois bien avancé et a reçu l’aval de la municipalité anglophone.

Entre-temps, le CAMI continue d’accueillir des tout-petits à la halte-garderie de Grosse-Île, qui possède 13 places pour des 0-5 ans.

Mme Burke rappelle que deux haltes-garderies avaient été ouvertes dans l’est cet été en partenariat avec l’École des langues et des sports et avaient desservi près d’une trentaine d’enfants.

En parallèle, le député des Îles à l’Assemblée nationale, Joël Arseneau, a envoyé une lettre au ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, et l’exhorte à donner suite aux différents projets de services de garde menés aux Îles.

Il enjoint le ministre à tenir compte des projections sur les besoins compilés dans L’étude complémentaire sur les services de garde aux Îles-de-la-Madeleine dans son processus de décisions d’octroi des places.


Pour réécouter l’entrevue avec Helena Burke:

Pour réécouter l’entrevue avec Joël Arseneau:

ACTUALITES Covid-19

COVID-19 : 1 nouveau décès dans la région

Aucun nouveau cas de COVID-19 n’est répertorié aux Iles selon le plus récent bilan de la direction régionale de santé publique.

L’archipel compte présentement 13 cas actifs, dont 8 identifiés au sein des groupes admissibles au dépistage PCR, soit les travailleurs du réseau de la santé et les bénéficiaires de soins dans les établissements.

Précisons que depuis le 5 janvier, il n’est plus possible d’avoir un portrait à jour de la transmission communautaire sur un territoire donné et ce partout au Québec.

Par ailleurs, le CISSS de la Gaspésie signale un nouveau décès attribuable à la maladie, le cinquantième à survenir dans la région depuis le début de la pandémie et le premier depuis le mois d’octobre.

On compte 5 personnes qui sont présentement hospitalisées en lien avec la COVID-19 en Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine.

Au Québec, 89 décès supplémentaires sont déclarés mardi alors que les hospitalisations sont au nombre de 3 mille 417.

C’est d’ailleurs aujourd’hui qu’entrait en vigueur la vérification du statut vaccinal dans les succursales de la Société des alcools du Québec.

ACTUALITES Insularité

Bilan migratoire de l’ISQ : plus de 500 nouveaux habitants aux Iles depuis 2018

La population madelinienne est en hausse de 203 personnes au 1er juillet 2021 en comparaison avec la même date en 2020 selon les plus récentes données de l’Institut de la statistique du Québec.

Cela représente plus du double de l’objectif annuel de la Stratégie d’attraction des personnes, qui affirmait en octobre qu’elle mettait désormais de l’avant la rétention des nouveaux arrivants.

Au total, 388 personnes ont choisi de s’établir aux Iles alors que 185 personnes ont quitté le territoire au courant de l’année, ce qui permet de franchir le seuil des 13 000 résidents, un niveau inégalé depuis la fin des années 2000.

Pour établir ce constat, l’Institut se réfère aux changements d’adresse enregistrés à la Régie de l’assurance-maladie du Québec.

Les données publiées permettent de constater un revirement complet de la situation en Gaspésie et aux Iles au courant des cinq dernières années, alors que la région a vu sa population croître de plus de 1300 personnes en 2021.

À titre comparatif, plus de 1000 personnes avaient quitté la région entre 2012 et 2016.

Cet accroissement populationnel s’observe chez tous les groupes d’âges à l’exception des 15-24 ans, où l’on enregistre une faible diminution.

La population régionale demeure plus âgée qu’ailleurs dans la province avec un âge moyen de 49 ans, soit 6 ans de plus que la moyenne québécoise.

Motivé entre autres par le contexte sanitaire, l’exode des grands centres vers les régions s’est amplifié lors de la dernière année, Montréal enregistrant une diminution de 2,5 pourcent de sa population.

ACTUALITES Divers Sûreté du Québec

Bilan 2021 de la Sûreté du Québec: aucun décès sur les routes des Îles

Le territoire des Îles-de-la-Madeleine n’enregistre aucune collision mortelle pour l’année 2021 selon le plus récent bilan de la Sûreté du Québec.

Régionalement, on recense 26 collisions ayant causé la mort en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent, soit six de moins que l’année 2020.

À l’échelle provinciale, 245 collisions pour 260 décès ont été constatées au courant de la dernière année, soit 14 incidents et 10 décès supplémentaires comparativement à 2020.

De plus, le rapport de la SQ identifie que près d’une collision sur quatre est liée à la conduite imprudente et aux excès de vitesse sur l’ensemble du territoire québécois.

Au deuxième rang des causes de décès sur la route, la conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool, les drogues ou la fatigue a joué un rôle dans 14% des collisions mortelles.

L’inattention et les distractions arrivent au troisième rang.

Similaire à 2020, environ un conducteur sur cinq ayant perdu la vie sur la route ne portait pas sa ceinture de sécurité au moment de l’accident.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19: les cas actifs attribués aux Îles en baisse

Le nombre de cas actifs de COVID-19 attribués aux Îles s’abaisse à 14, indique le plus récent bilan de la Direction régionale de santé publique.

Aucune nouvelle infection n’est d’ailleurs rapportée sur l’archipel, alors que la Gaspésie en compte 11.

Rappelons que l’accès aux centres de dépistage a été restreint à des groupes prioritaires en date du 6 janvier dernier, ce qui altère le suivi en temps réel de la propagation du virus dans la population.

La santé publique Gaspésie–les Îles mentionne que six personnes sont actuellement hospitalisées des suites de la maladie.

À l’échelle du Québec, la montée des hospitalisations se poursuit tandis que le taux de positivité des tests PCR stagne autour de 13%.

ACTUALITES Divers

Madeleine Automobiles annonce sa fermeture prochaine

L’entreprise Madeleine Automobiles annonce qu’elle cesse ses activités à compter du 28 janvier prochain, après une trentaine d’années de service.

Le garage situé à l’Étang-du-Nord était représentant des gammes Ford et Lincoln, ainsi que de la gamme Hyundai.

L’entreprise LEDS Multiservices de Cap-aux-Meules reprend l’affiliation des produits Ford et offrira dans l’immédiat une continuité de service après-vente en collaboration avec le concessionnaire Hyundai de Summerside.

Par communiqué, Madeleine Automobiles précise que les rendez-vous déjà prévus seront automatiquement transféré au nouveau représentant.

ACTUALITES Énergie Sécurité publique Sûreté du Québec Transport

L’archipel se remet tranquillement de la tempête du week-end

La quasi-totalité des clients d’Hydro-Québec aux Iles ont manqué d’électricité à un moment ou à un autre au courant de la fin de semaine en raison des conditions météorologiques qui ont sévi sur l’archipel.

La société d’État répertorie 62 pannes sur son réseau, pour un total de 6960 clients ayant passé plus de 10 minutes sans électricité.

Hydro-Québec avait fait venir une équipe de monteurs de ligne en renfort vendredi puis une autre dimanche afin de travailler en continu au rétablissement du réseau.

La responsable des relations avec le milieu Andréanne Jean indique que cette situation a perduré pour plus de 24 heures pour 172 clients.

Environnement Canada estime que les chutes de neige s’élèvent à près de 45 centimètres, qui s’ajoutent au 25 cm reçus la semaine dernière.

Son porte-parole Simon Legault précise que les vents forts ont entrainé de la poudrerie, rendant les routes impraticables.

Le réseau routier a été entièrement fermé pendant plus de 24 heures.

Tant le Service de sécurité incendie que la Sûreté du Québec ne relatent aucune intervention en situation de danger imminent.

Les pompiers, qui étaient postés dans les casernes afin d’accélérer d’éventuelles interventions, en ont effectué une dizaine, dont trois visant à désobstruer l’accès à des portes de maison ensevelies sous la neige.

Les véhicules d’urgence pouvaient tout de même circuler à l’aide de déneigeuses et d’équipements adaptés aux conditions hivernales.

ACTUALITES Sécurité publique Transport

Accident mortel : plusieurs ressources déployées pour éclaircir les circonstances de l’accostage

Avec la collaboration de Laurence Dami-Houle

Un total de quatre enquêtes différentes sera déployé pour faire la lumière sur l’accident tragique qui a coûté la vie à Jean-Nicolas Poirier lors de l’accostage du Madeleine II le 9 janvier dernier.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada, un organisme indépendant relevant du fédéral, a fait volte-face, confirmant vendredi après-midi qu’il enverra finalement une équipe d’enquêteurs afin de recueillir des informations et d’évaluer l’événement survenu.

L’infrastructure et les manœuvres seront analysées

Si la thèse d’une défaillance de l’infrastructure est toujours au cœur des enquêtes, le BST confirme par courriel que «son analyse des informations recueillies au cours des derniers jours l’a amené à vouloir en savoir plus sur les opérations du navire et l’amarrage».

Dans les jours suivant l’accident, différents médias ont rapporté qu’une borne d’amarrage aurait cédé au moment de l’accostage du Madeleine II, entrainant une suite d’événements ayant coûté la vie au jeune marin.

Le BST ajoute que la bitte d’amarrage, propulsée plusieurs centaines de mètres plus loin dans le port, sera acheminée à son laboratoire d’Ottawa afin de l’analyser.

Au moins deux enquêteurs seront dépêchés aux Iles.

L’organisme indépendant fera ensuite l’examen et l’analyse de ce qui a été recueilli sur le terrain afin de déterminer la suite de l’enquête selon les différents critères de sa politique de classification des événements.

Notons que le mandat du BST n’est pas d’attribuer de responsabilité civile ou pénale, mais d’améliorer la sécurité en matière de transports.

Le fédéral enquête en vertu du code du travail

Par ailleurs, deux inspecteurs de Transports Canada sont chargés d’analyser la situation à bord du traversier selon le Code canadien du travail et le Règlement sur la santé et la sécurité au travail en milieu maritime

De son côté, le ministère de l’Emploi et du Développement social aura la responsabilité d’éclaircir les circonstances liées au quai commercial en vertu de la partie II du Code canadien du travail et du Règlement canadien sur la santé et sécurité au travail.

Le Madeleine II est amarré au quai du terminal des croisières

Une mise à niveau exigée depuis longtemps

Rappelons qu’en mars 2021, Transports Canada, propriétaire du port de Cap-aux-Meules, avait condamné plusieurs bornes d’amarrages du quai des pêcheurs en raison de sa faible capacité portante révélée par une inspection réalisée à l’automne 2020.

Le maire des Îles, Jonathan Lapierre, avait formulé les demandes du milieu dans le dossier du port de Cap-aux-Meules en mai aux côtés de la députée ministre, Diane Lebouthillier

En mai 2021, le Regroupement des usagers, la Communauté maritime des Îles, la CTMA, les pêcheurs de crabe des neiges et les industriels de transformation demandaient formellement un plan d’action fédéral pour la mise à niveau des installations du port.

La SQ transmettra le dossier au Bureau du coroner

Finalement, la Sûreté du Québec indique qu’elle n’émettra aucun commentaire sur la situation et qu’elle transmettra les informations issues de son enquête au Bureau du coroner.

ACTUALITES Emploi

Blocage dans les prestations d’assurance-emploi: Mouvement Action Chômage Pabok somme le fédéral d’agir

Le Mouvement Action Chômage Pabok Gaspésie-les Îles somme la ministre fédérale de l’Emploi, Carla Qualtrough, d’intervenir sur une problématique de fraude dans les systèmes informatiques du gouvernement qui entrave l’envoi de prestations d’assurance-emploi.

Sa coordonnatrice, Nadia Mongeon, indique avoir reçu plus de 80 appels depuis l’automne de la part de prestataires, dont d’une dizaine de Madelinots, qui disent ne plus avoir accès à leur allocation sans avertissement de Service Canada.

Elle explique qu’après avoir vérifié auprès de l’agence fédérale, il appert que la situation est liée aux nombreux vols de données bancaires des dernières années.

Mme Mongeon souligne que les enquêtes de Service Canada qui s’ensuivent peuvent toutefois s’étaler sur plusieurs semaines, voire des mois, et laissent les prestataires sans revenus pendant cette période.

Elle invite les gens qui seraient aux prises avec cette situation à tout d’abord vérifier si leur dossier est en ordre, puis à communiquer avec l’agence et à ne pas lâcher le morceau.

Mme Mongeon stipule que Mouvement Action Chômage Pabok continuera d’interpeller le ministère de l’Emploi afin de résoudre le problème.

Statistiques Canada recensait en octobre 2021 plus de 9300 prestataires d’assurance-emploi en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.


Pour réécouter l’entrevue avec Nadia Mongeon:

ACTUALITES Covid-19

COVID-19: 243 cas actifs dans la région, 17 attribués aux Îles

La Direction régionale de santé publique enregistre 243 cas actifs de COVID-19 sur le territoire au terme de la fin de semaine, dont 17 attribués aux Îles.

Un total de 39 nouvelles infections ont été ajoutées aux rapports de samedi et dimanche, parmi lesquels deux figurent au bilan de l’archipel.

Le portrait épidémiologique pourrait toutefois être faussé depuis le 6 janvier puisque les tests PCR ne sont plus admissibles à la population générale.

La santé publique Gaspésie–les Îles recense également huit hospitalisations en cours en lien avec la maladie.

Ailleurs au Québec, si la cinquième vague de la pandémie semble lentement se résorber, la situation est loin de s’améliorer dans les centres hospitaliers.

Les autorités sanitaires compilaient dimanche 3300 patients soignés des suites de la COVID-19 versus 3085 vendredi.

ACTUALITES Sécurité publique Transport

Accident mortel à Cap-aux-Meules: 4 enquêtes en simultané

Un total de quatre enquêtes différentes sera déployé pour faire la lumière sur l’accident tragique qui a coûté la vie à Jean-Nicolas Poirier, 34 ans, lors de l’accostage du Madeleine II dimanche dernier.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada, un organisme indépendant relevant du fédéral, a fait volte-face après avoir affirmé qu’il ne dépêcherait pas de représentant à Cap-aux-Meules.

Le Bureau a finalement confirmé cet après-midi qu’il enverra une équipe d’enquêteurs afin de recueillir des informations et d’évaluer l’événement survenu.

C’est toutefois le ministère de l’Emploi et du Développement social qui aura la responsabilité de déterminer les circonstances liées au quai commercial tandis que Transports Canada, à qui appartient l’infrastructure, est chargé de mener l’enquête sur la situation à bord du traversier.

La Sûreté du Québec a pour sa part indiqué que son enquête sur l’accident est toujours en cours.

Le corps policier précise qu’il n’émettra aucun commentaire et qu’il transmettra au Bureau du coroner les informations recueillies dans son processus.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19: 31 cas actifs attribués aux Îles

La Direction régionale de santé publique ajoute 24 nouveaux cas de COVID-19 à son bilan, dont un attribué à l’archipel.

L’organisation dénombre actuellement 31 infections actives assignées aux Îles, dont le tiers a été dépisté avant le 6 janvier.

Dans l’ensemble de la région, le rapport affiche 336 cas considérés actifs ainsi que 9 hospitalisations en lien avec la maladie.

ACTUALITES Économie Emploi

Travailleurs étrangers temporaires : des assouplissements bienvenus aux Iles

Le rehaussement du seuil d’employés étrangers temporaires de 10 à 20%, en vigueur depuis lundi, est bien reçu par le milieu économique des Iles.

Cet assouplissement s’inscrit dans un projet pilote conclu entre Ottawa et Québec afin de revoir le Programme des travailleurs étrangers temporaires.

Le directeur général de l’Association québécoise de l’industrie de la pêche, Jean-Paul Gagné, mentionne que dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, son organisation militait en ce sens depuis plus d’un an.

Cette annonce réjouit aussi le directeur de la Chambre de commerce des Iles, Antonin Valiquette, qui apporte toutefois quelques nuances.

Il indique que la simplification du processus administratif devrait aider les entrepreneurs qui veulent se prévaloir du programme à y avoir accès.

M. Valiquette ajoute que le milieu est mobilisé afin de demander d’autres assouplissements tels que la possibilité pour les travailleurs de changer de secteur d’emploi une fois leur contrat de travail terminé.

Selon lui, cette approche permettrait de continuer de répondre aux besoins des industriels des pêches tout en s’attaquant à la forte demande en main-d’œuvre pendant la période estivale.

Le ministre provincial du Travail, Jean Boulet, revendique quant à lui le rapatriement du programme fédéral afin de l’administrer en phase avec le marché de l’emploi québécois.

ACTUALITES Covid-19 Santé

Le député Arseneau sceptique devant la taxe santé

Le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, est sceptique quant à la contribution santé pour les personnes non vaccinées envisagées par le gouvernement Legault.

Il qualifie de  « vague » la nouvelle taxe santé puisque très peu de détails sur son applicabilité ont été divulgués par l’équipe du premier ministre :

Selon lui, cette mesure n’est pas la solution qui aidera à améliorer la situation hospitalière au Québec, soutenant plutôt l’idée d’une réforme du système de santé proposé par le Regroupement Médecins québécois pour le régime public.

De plus, dans une lettre ouverte, le regroupement qualifie la possible imposition de cette taxe comme étant « discriminatoire, injuste et qui pourrait créer un précédent périlleux ».

Le premier ministre François Legault a indiqué hier soir en conférence de presse que la mesure sera d’abord débattue à l’Assemblée nationale avant d’être instaurée.

Réécouter l’entrevue intégrale:

ACTUALITES Éducation

Bientôt des lecteurs de CO2 dans toutes les écoles des Îles

L’ensemble des établissements du Centre de services scolaire des Îles sera doté de lecteurs de dioxyde de carbone d’ici la fin de la semaine prochaine.

Le ministère de l’Éducation avait annoncé la distribution de ces appareils au printemps dernier à la suite d’une série d’échantillonnages de la qualité de l’air effectués dans le réseau québécois à l’hiver.

Le CSSÎ a reçu 142 détecteurs de CO2 le 2 décembre et leur installation devrait être complétée au maximum quelques jours suivant la rentrée en classe, affirme le directeur des ressources matérielles, Jean-Michel Cyr.

Il explique que les détecteurs enregistrent en continu des données sur la concentration de dioxyde de carbone, la température et le taux d’humidité dans la pièce.

Advenant que la moyenne hebdomadaire d’un lecteur dépasse la cible de 1500 parties par millions (ppm) du MEES dans une classe, la personne en charge aura comme consigne d’ouvrir plus fréquemment les portes et fenêtres afin de mieux aérer l’espace.

Jean-Michel Cyr ajoute que si la mesure ne suffit pas, le Centre de services scolaire ira de l’avant avec l’installation d’échangeurs d’air dans les locaux problématiques.

La première phase de tests de qualité de l’air dans les écoles madeliniennes avait révélé des concentrations de CO2 sous la cible ministérielle tandis que la seconde phase a montré que quelques classes affichaient des taux un peu plus élevés entre 1000 et 1500 ppm.

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail précise que des taux semblables ne posent pas de risques directs sur la santé, mais qu’au-delà de 1100 ppm, il est suggéré d’améliorer la ventilation dans la pièce.


Pour réécouter l’entrevue complète avec Jean-Michel Cyr:

ACTUALITES Covid-19

COVID-19: 34 cas actifs attribués aux Îles et levée prochaine du couvre-feu

La Direction régionale de santé publique enregistre un total de 34 cas actifs de COVID-19 attribués aux Îles.

De ce nombre, 21 ont été confirmés depuis le 6 janvier, date à partir de laquelle les tests PCR ont été limités à des groupes spécifiques.

Dans l’ensemble de la région, le bilan fait état de 50 nouvelles infections, dont plus de la moitié dans la MRC d’Avignon, qui compte d’ailleurs le plus haut taux de cas actifs sur le territoire.

Le rapport indique également neuf hospitalisations en cours des suites de la maladie.

D’autre part, le premier ministre Legault a confirmé la levée du couvre-feu à compter de lundi prochain ainsi que le retour en classe à la même date, puis la réouverture des commerces le dimanche se fera quant à elle dès le 23 janvier.

Le gouvernement compte resserrer la vis aux individus non vaccinés quelques jours plus tard en étendant le passeport vaccinal aux magasins à grande surface de plus de mille 500 mètres carrés, excepté les épiceries et les pharmacies.

ACTUALITES Communication

Un bris d’équipement occasionne des pannes sur le réseau cellulaire à Bassin

La couverture cellulaire dans le secteur de Bassin connaît des ratés depuis le début de la semaine en raison d’un bris d’équipement.

Par courriel, la gestionnaire principale en relations avec les médias chez Bell Canada, Vanessa Dahma, confirme que les interruptions sont attribuables à une avarie de l’équipement radio situé en haut de la tour qui dessert le secteur.

Elle ajoute qu’une équipe et des équipements spécialisés pour les manœuvres en hauteur en conditions hivernales seront mobilisés au cours des prochains jours pour rétablir le plus rapidement possible la couverture dans cette zone.

Bell précise que son réseau filière n’est pas affecté par le bris.

ACTUALITES Divers

Deux Madelinots en vedette à la télévision québécoise

Les Madelinots auront deux bonnes raisons d’être rivés devant leurs écrans ce printemps.

Éloi Cummings, étudiant à la Polyvalente des Iles et âgé de 16 ans, sera le premier Madelinot à prendre part à l’aventure de Star Académie.

Son entrée à l’Académie s’est confirmée mardi soir après qu’il ait charmé le public et les juges avec son interprétation de la pièce Marcher l’plancher du groupe Salebarbes.

Photo : Noovo

De son côté, le cycliste olympien Hugo Barrette, originaire de Cap-aux-Meules, fait partie de la distribution de la deuxième saison de la téléréalité Big Brother célébrités, animée par Marie-Mai.

ACTUALITES Communautaire Municipalité

La Table des organismes communautaires engage sa première coordonnatrice

La Table des organismes communautaires autonomes des Îles engage Merrielle Ouellet à titre de coordonnatrice, une première pour le regroupement.

Elle aura la responsabilité d’assurer la liaison entre la TOC et ses partenaires, de gérer les rencontres et actions communes des 20 organisations membres et d’effectuer les représentations dans les dossiers qui les unissent.

Mme Ouellet se dit ravie de mettre son expérience en communication à profit pour le milieu communautaire local.

Puisque le poste de coordonnatrice est à temps partiel, Mme Ouellet assure qu’elle conserve ses responsabilités de porte-parole pour les crabiers de la zone 12F.

La directrice de la MDJ des Îles, Nadine Lapierre, rappelle que l’embauche a été rendue possible grâce à une entente officialisée en juillet avec la Communauté maritime, qui octroie 200 000 dollars sur quatre ans à la TOC en provenance du Fonds région et ruralité.

Elle se réjouit de l’arrivée de Mme Ouellet et estime qu’elle offrira un soutien important aux organismes en facilitant la concertation et la collaboration.

Mme Lapierre ajoute que le contrat comprend la mise sur pied d’un Salon des organismes communautaires autonomes en 2025.


Pour réécouter l’entrevue avec Merrielle Ouellet:

Pour réécouter l’entrevue avec Nadine Lapierre:

ACTUALITES Pêche

L’AQIP s’attend à connaître une autre bonne saison en 2022

Après de bonnes années en termes de capture et de valeur, les industriels des pêches entrevoient positivement la saison 2022.

Jean-Paul Gagné

Le directeur général de l’AQIP, Jean-Paul Gagné, espère voir les volumes de capture se rapprocher des résultats de l’année record de 2020 malgré les enjeux de main-d’œuvre et de préservation des baleines noires qui planent sur les pêcheries.

Il indique que les industriels lorgnent présentement le marché torontois, ce qui remet de l’avant la question de l’allongement de la piste de l’aéroport de Havre-aux-Maisons.

Pour une deuxième année de suite, l’AQIP est contrainte d’annuler son congrès en raison du resserrement des consignes sanitaires.

L’organisation tiendra son assemblée générale annuelle en mode virtuel.

La thématique de cette année se voulait l’équilibre entre la commercialisation locale et l’exportation.

S’il comprend la volonté de plusieurs d’augmenter la part des pêcheries québécoises sur le marché intérieur – un des objectifs de l’AQIP –, M. Gagné rappelle que l’état actuel des marchés internationaux est profitable aux Madelinots.

Quant à la reprise de la pêche au sébaste, Jean-Paul Gagné affirme que les industriels se tiennent prêts, mais ajoute qu’au-delà de la biomasse, la taille des spécimens sera déterminante pour sa commercialisation, si bien qu’il croit que cela pourrait attendre à 2023.

Réécoutez l’entrevue complète ici :

ACTUALITES Covid-19

COVID-19 : la santé publique ajuste ses données aux nouvelles modalités des tests PCR

La fin du dépistage offert à la population générale amène la Direction régionale de santé publique à revoir sa méthode de saisie de données.

Une distinction est maintenant effectuée entre les cas de COVID-19 dépistés avant le 5 janvier et ceux répertoriés depuis les changements au protocole de dépistage.

Tel que confirmé lundi par le directeur régional de la santé publique, le Dr Yv Bonnier-Viger, il n’est ainsi plus possible de suivre avec exactitude le parcours du virus.

Ainsi, 20 cas confirmés sur l’archipel avant cette date sont toujours considérés actifs en date de mercredi.

Depuis le 6 janvier, 30 infections à la COVID-19 ont été identifiées aux Iles au sein des groupes toujours admissibles au dépistage, dont 23 qui sont présentement actives.

Le bilan inclut aussi trois nouvelles hospitalisations en lien avec la maladie, ce qui porte le total régional à six.

ACTUALITES Environnement

Bilan météorologique: un mois de décembre plus doux

Environnement Canada a présenté, la semaine dernière, son bilan météorologique provincial pour le mois de décembre.

Selon le rapport, des températures deux degrés au-dessus de la moyenne mensuelle ont été enregistrées sur le territoire des Îles-de-la-Madeleine.

Le météorologue Simon Legault attribue cette différence au changement de saison entre l’automne et l’hiver :

Il ajoute que l’archipel a reçu des précipitations qui tournaient autour des normales saisonnières, admettant toutefois que la neige manquait à l’appel.

Pour le mois de janvier, M. Legault prévoit des bordées plus régulières qui pourraient débuter ce weekend :

De plus, il anticipe un retour aux températures normales de saison, voire même légèrement en dessous de celles-ci.

ACTUALITES Chasse aux phoques Économie

Total Océan se familiarise avec son nouveau distillateur moléculaire

Grandement retardé par le contexte mondial de la dernière année, le distillateur moléculaire acquis par l’entreprise Total Océan est arrivé aux Iles en décembre dernier en provenance de la Chine.

Cette pièce d’équipement, convoitée depuis plusieurs années, était importante pour le développement de l’usine de transformation d’huile de loup-marin, appuyée par le Fonds des pêches dans sa démarche.

Le président de Total Océan, François Gaulin

Le président du conseil d’administration de Total Océan, François Gaulin, explique que l’installation et le rodage du distillateur moléculaire se déroulent bien et qu’une première production est prévue ce printemps.

Une centaine de milliers de litres d’une huile d’une très grande qualité, selon les premiers tests effectués, devrait ainsi être produite à partir des captures qui seront réalisées lors des expéditions de chasse prévues à la fin janvier.

Total Océan pourrait aussi s’approvisionner à Terre-Neuve.

La production, issue de la graisse de l’animal, est destinée à des transformateurs principalement étrangers commercialisant divers produits.

Selon M. Gaulin, la demande mondiale pour l’huile de loup-marin, reconnue entre autres pour sa teneur en oméga 3, se veut très forte.

Pour le moment, Total Océan assure ses activités avec une équipe réduite, mais prévoit embaucher de nouveaux travailleurs l’automne prochain.

François Gaulin se dit fier de voir se développer un tel projet sur l’archipel et salue la contribution et la patience de ses bailleurs de fonds.

Réécoutez l’entrevue complète ici :