Dernières nouvelles

ACTUALITES Covid-19 Santé

Covid-19: Bilan quotidien du 3 juillet

On ne dénombre aucun cas actif de Covid-19 répertorié la région Gaspésie-les Îles en date d’aujourd’hui.

C’est ce qu’indique la Santé publique régionale dans son bilan quotidien qui rapporte toujours que 190 personnes ont contracté le virus depuis mars, dont neuf qui y ont malheureusement succombé.

Aux Îles, ce sont toujours neuf cas, maintenant guéris, qui ont été rapportés.

À l’échelle du Québec, le bilan s’est alourdi de 19 nouveaux décès, dont sept survenus dans les dernières 24 heures et 12 avant le 25 juin mais comptabilisés aujourd’hui, pour un total de cinq mille 560 depuis le début.

Avec 89 nouveaux cas enregistrés, le nombre total confirmé s’élève maintenant à 55 mille 682.

ACTUALITES Politique Transport

Air Canada délaisse sa liaison avec les Îles : Les réactions des élus

Après avoir annoncé, en début de semaine, l’abandon complet de certaines escales dont Gaspé, Air Canada suspendra aussi, pour une durée indéterminée, sa liaison avec les Îles après la forte saison touristique.

Le transporteur a pourtant récemment obtenu un prêt public de près de 800 millions de dollars, afin de poursuivre ses opérations.

La députée de la Gaspésie et des Îles et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, ne mâche pas ses mots :

Pour le maire de l’archipel, Jonathan Lapierre, il s’agit d’une décision irresponsable qui aura des impacts significatifs pour plusieurs régions à commencer par la nôtre :

Le maire Lapierre indique avoir demandé une intervention rapide des deux palliers de gouvernements, afin de forcer Air Canada à revenir sur sa décision.

Il ajoute vouloir aussi entamer des discussions avec Pascan aviation dans les plus brefs délais, pour éviter toute rupture de service dans l’archipel en septembre.

Quant au député des Îles, Joël Arseneau, bien qu’il déplore la décision du transporteur, à son avis, il s’agit d’un mal pour un bien :

Pour M. Arseneau, le gouvernement doit dans un premier temps prolonger l’aide financière d’urgence de 40 millions de dollars accordée aux transporteurs aériens en contexte de pandémie, de même que s’assurer d’élargir son offre aux régions qui perdent aussi les services d’Air Canada.

Il presse enfin le ministre québécois des Transports, François Bonnardel, de réunir les intervenants touchés, afin de discuter d’alternatives fiables, et d’éventuellement en arriver à une politique nationale, en matière de transport régional.

ACTUALITES Culture

Chrystine Brouillet présidente d’honneur du prochain Festival littéraire des Îles

En raison des contraintes liées à la pandémie, le Festival littéraire des Îles a décidé de reporter sa quatrième édition à l’an prochain et dévoile déjà l’identité de sa présidente d’honneur, la romancière Chrystine Brouillet.

Titulaire du Grand prix littéraire Archambault en 2004 pour son roman policier intitulé Indésirables, Chevalière de l’Ordre du Québec et membre de l’Ordre du Canada, l’autrice québécoise révèle avoir été pressentie il y a quatre ans par l’organisatrice Céline Lafrance pour la première édition du Festival :

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle occupera la présidence d’honneur de l’événement littéraire madelinot qui se tiendra du 4 au 6 juillet 2021.

Activité du Festival littéraire 2019 au restaurant Gourmande de nature
Crédit photo: Liliane Decoste

Le Festival littéraire des Îles dévoile également la participation du poète, essayiste et éditeur haïtien, Rodney Saint-Éloi.

Le poète Rodney Saint-Éloi
Crédit photo: Étienne Bienvenu

Pour sa part, le scripteur et chroniqueur Hugo Bourque y fera un retour, en plus de lancer un recueil de textes cet été.

Le chroniqueur madelinot Hugo Bourque

On compte aussi l’auteur jeunesse Jocelyn Boisvert, bien connu aux Îles, parmi les invités de la quatrième édition du festival.

L’auteur jeunesse, Jocelyn Boisvert

ACTUALITES Covid-19 Santé

COVID-19 : Bilan du jeudi 2 juillet

La situation est stable en Gaspésie et aux Îles, toujours avec 190 cas confirmés depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Rappelons que la Santé publique régionale faisait état d’un nouveau cas, mercredi, dans le secteur de Côte-de-Gaspé, pour lequel une enquête épidémiologique est en cours.

De ce nombre, 180 personnes sont rétablies, soit légèrement plus que 95 pour cent.

Aucun nouveau cas actif n’est toutefois répertorié tant dans l’archipel, qui en a connu un total de neuf depuis mars, que dans la région.

Il y a eu un total de 19 hospitalisations en Gaspésie et aux Îles, mais aucune en ce moment.

Une cinquantaine d’employés du secteur de la santé ont testé positif au coronavirus dans la région, dont 19 au CISSS de la Gaspésie.

Au Québec, le plus récent bilan fait état de 55 mille 593 cas positifs depuis le début de la pandémie.

Quant aux décès, on en déplore maintenant 5 mille 541.

ACTUALITES Transport

Ottawa va acquérir un traversier de remplacement provisoire pour le Madeleine

La ministre fédérale et députée de Gaspésie-les Îles, Diane Lebouthillier, annonçait jeudi au nom de son collègue des Transports l’intention d’Ottawa d’acquérir le NM Villa de Teror qui remplacerait le traversier NM Madeleine à partir de juin 2021 pour la desserte entre Cap-aux-Meules et Souris.

Âgé de bientôt 40 ans, Le NM Madeleine est en toute fin de vie utile

Le coût d’achat du navire moderne construit en Espagne, qui est capable de naviguer dans les glaces et qui dispose de rampes d’accès à l’avant et à l’arrière pour les véhicules, est estimé à 169 millions de dollars.

L’an dernier, le ministre Marc Garneau annonçait le lancement du processus contractuel avec le chantier naval québécois Davie pour la construction d’un nouveau traversier, en estimant que le Madeleine serait en mesure de naviguer d’ici sa livraison.

Or, la ministre Lebouthillier souligne qu’à la lumière des dernières évaluations techniques, la fiabilité du Madeleine ne peut être garantie d’ici la date de livraison du bateau neuf, prévue pour 2026 par Transport Canada :

Soupir de soulagement à la CTMA

Avec l’acquisition récente du Voyageur 2 par la CTMA pour la desserte cargo, qui est financée par les revenus autonomes de la coopérative et par une entente provinciale à contribution budgétaire, et celle du Villa de Teror par Ottawa pour le contrat de transport de passagers, le directeur de la CTMA Emmanuel Aucoin souligne que le respect des engagements du transporteur madelinot est maintenant assuré.

La députée et ministre Diane Lebouthillier, le directeur-général de la CTMA, Emmanuel Aucoin et le président de son conseil d’administration, Paul Delaney

Il ne reste que le volet croisières intraQuébec à boucler avec le gouvernement Legault.

M. Aucoin explique qu’il s’agit d’un projet de développement économique du milieu plutôt que de la mission de CTMA, mais il se dit confiant de pouvoir opérer la croisière de 2021 avec le Vacancier, qui arrive lui aussi en fin de vie utile.

À moyen terme, l’équipe de la CTMA devra toutefois trouver un nouveau bateau de remplacement adéquat afin d’élaborer un plan d’affaires que le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, devra approuver afin de maintenir l’activité de développement touristique locale :

Le remplaçant permanent du NM Madeleine portera le nom de Jean Lapierre

Autre élément de l’annonce de jeudi, la ministre Lebouthillier a dévoilé que le Villa de Teror portera le nom de Madeleine 2 durant son mandat dans l’archipel, alors que le bateau neuf qui le remplacera sera baptisé NM Jean Lapierre, en hommage à l’homme politique madelinot qui a déjà été ministre fédéral des Transports dans le gouvernement Martin :

Le prochain traversier permanent des Îles portera le nom de l’homme politique Jean Lapierre
Photo: Mesure Média

Plus de capacités et plus moderne

Le Villa de Teror, construit en 2018, peut accueillir 300 voitures et 1 500 passagers alors que le traversier actuel dispose d’une capacité de 190 voitures et de 772 passagers.

Il pourra opérer avec le même nombre de membres d’équipage étant donné ses équipements modernes, mais pourrait quand même engendrer quelques nouveaux emplois spécialisés selon M. Aucoin :

Une fois le nouveau bateau livré par le chantier Davie, le gouvernement fédéral annonce déjà son intention de vendre le Villa de Teror.

Personnes présentes au moment de l’annonce

ACTUALITES Covid-19 Santé

Covid-19: Bilan quotidien de la Santé publique du 1er juillet

Au 1er juillet, le bilan de la Santé publique régionale rapporte un nouveau cas confirmé de Covid-19 dans la région, et on mentionne qu’une enquête épidémiologique est en cours dans le secteur de la Côte-de-Gaspé.

Le bilan s’élève donc maintenant à 190 cas confirmés depuis le début de la pandémie pour la Gaspésie et les Îles, dont 9 ont été officiellement rapportés pour les Îles.

En tout, 9 décès attribuables au virus sont survenus dans la région alors qu’on enregistre 180 guérisons, pour ne laisser que la nouvelle occurrence dans la colonne des cas actifs.

On ne compte aucune hospitalisation liée à la Covid-19 dans la région.

À l’échelle de la province, on rapporte 66 nouveaux cas hier, ce qui porte le total 55 524 cas depuis mars, ainsi que 24 nouveaux décès pour un total de 5 527.

ACTUALITES Culture

Concours des Châteaux de sable : Un pour tous, tous pour un!

La 34e édition du Concours de Châteaux de sable des Îles se tiendra sous le thème Un pour tous, tous pour un, du 7 au 9 août.

En contexte de pandémie, l’organisation s’est tourné vers une formule virtuelle, mais propose tout de même une programmation à la hauteur de l’événement.

Sa directrice, Brigitte Boudreau, explique que le concours s’adresse à tous, peu importe la provenance des participants, en autant que les mesures sanitaires en place soient respectées :

Le lancement de la programmation s’est fait, lundi, aussi de façon virtuelle.

Un virage numérique qui aura coûté environ 20 mille dollars à l’organisme, notamment pour de l’achat d’équipements afin de d’assurer la diffusion de l’événement sur Internet.

Toutefois, les investissements seront utiles pour la 35e édition, l’an prochain et les prochaines, alors que l’on se promet d’être davantage présent sur le web, même si l’événement reprendra dans sa forme habituelle.

Si les principaux partenaires et commanditaires ont répondu à l’appel, ce fut aussi le cas des artistes, se réjouit Brigitte Boudreau :

Les règlements modifiés pour cette édition toute virtuelle du Concours de Châteaux de sable seront bientôt dévoilés, tandis que les inscriptions débuteront le 18 juillet.

Comme à l’habitude, un jury sera chargé de choisir trois gagnants par catégorie, soit Adulte-compétition, Famille et International.

ACTUALITES Covid-19 Économie Environnement

Ouverture du Marché du village le 11 juillet

Le Bon goût frais des Îles annonce finalement l’ouverture de son Marché du Village pour le samedi 11 juillet, en s’adaptant aux consignes sanitaires récemment fournies par la Santé publique.

Afin d’éviter les files d’attente et l’agglutinement de clientèle aux kiosques, les deux entreprises maraîchères participantes, Les Jardins du Havre-Vert et Les Champs marins, prendront des commandes en ligne afin de les préparer d’avance.

La nouvelle coordonnatrice du marché, Rébécca Miousse-Boudreau, souligne qu’il sera toutefois possible de se procurer des légumes sans réservation ainsi que les produits de l’Anse aux Herbes et de la boulangerie Grandma’s Bakery et possiblement d’autres producteurs :

Il n’y aura aucun contrôle des entrées à la Place des gens de mer pour limiter l’affluence, mais les clients devront respecter la distanciation physique en plus d’entrer et sortir du site aux endroits désignés, malgré les contraintes liées au stationnement.

D’autre part, l’organisme lance sa traditionnelle campagne d’achat local qui redouble d’importance en période de pandémie selon la chargée de projet Alissa Brunetti qui constate un appui particulièrement important  cette année:

La coordonnatrice du Marché du village Rébécca Miousse-Boudreau et la chargée de projet Alissa Brunetti

Une autre initiative, cette fois pour la promotion des traditions alimentaires madeliniennes, est également en cours puisqu’un jardin identitaire où différents légumes historiquement cultivés dans l’archipel, notamment des patates bleues, ont été plantés à des fins d’interprétation plus tard dans l’été.

ACTUALITES Covid-19 Politique Tourisme

Le député Joël Arseneau se porte à la défense du secteur touristique des Îles

Le député des Îles à l’Assemblée n’entend pas attendre à la fin de l’été pour constater l’ampleur des dégâts avant d’exiger du gouvernement Legault qu’il élabore un plan de soutien spécifique à l’industrie touristique locale dont les retombées économiques atteignaient 94 millions de dollars en 2019.

Après avoir consulté plusieurs entrepreneurs du secteur au cours des derniers jours, Joël Arseneau exige un programme de sauvetage d’urgence.

Selon lui, certaines entreprises du milieu manqueront de liquidités pour couvrir leurs frais fixes d’ici 2021, avec des perspectives de chiffres d’affaires évaluées cet été à seulement 25% de leur seuil normal.

M. Arseneau ne prévoit une reprise réelle des affaires touristiques que pour la mi-juillet, ce qui représente un retranchement qu’il chiffre à plus d’un mois à la période d’activités habituelle.

Il estime que le gouvernement doit octroyer au moins 500 mille dollars en subventions non remboursables puisque plusieurs mesures annoncées, comme le remboursement de la taxe à l’hébergement ou les programmes de prêts, seraient inadéquates en raison de la saisonnalité de l’industrie:

Le député ajoute que contrairement au secteur des pêches, les acteurs de l’industrie touristique n’ont pas la même capacité de mobilisation pour être en mesure d’exiger une aide directe de façon concertée.

Il a donc décidé d’interpeller le gouvernement en leur nom :

De plus, le député Arseneau reproche au gouvernement Legault d’avoir négligé l’importance de l’accès aux Îles depuis le début de la pandémie.

Il rappelle les cafouillages autour de la suspension de la traverse maritime pour les passagers en mars, de l’imbroglio à propos de l’émission des autorisations de passages en mai et la volte-face sur l’entente interprovinciale avec le Nouveau-Brunswick sur les conditions d’accès pour les visiteurs en juin.

ACTUALITES Covid-19 Santé

COVID-19 : Bilan stable en Gaspésie et aux Îles

La situation est stable en Gaspésie et aux Îles, avec 189 cas confirmés depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Rappelons que de ce nombre, 180 personnes sont rétablies, soit légèrement plus que 95 pour cent.

Aucun nouveau cas actif n’est toutefois répertorié tant dans l’archipel, qui en a connu un total de neuf depuis mars, que dans la région.

Au Québec, le plus récent bilan fait état de 68 nouvelles infections au coronavirus, depuis lundi, pour un total de 55 mille 458.

Quant aux décès, on en déplore maintenant 5 mille 503, soit 18 de plus.

ACTUALITES Covid-19 Transport

Annulations de dessertes mais reprise des vols directs d’Air Canada Montréal-les Îles

La destination des Îles est momentanément épargnée par l’interruption de 30 lignes régionales à travers le pays annoncée mardi par Air Canada qui reprend ses vols directs entre Montréal et l’archipel à compter de jeudi le 2 juillet.

Par voie de courriel, la directrice des Relations médias du transporteur, Pascale Déry, souligne qu’on opérera quotidiennement deux vols aller-retour sans escales, ni à Québec ni à Gaspé.

Les passagers à destination de l’archipel ou de Montréal seront d’abord desservis par des avions traditionnels de type Dash 8-300, d’une capacité de 50 sièges, alors qu’on passera en cours d’été au modèle Dash 8-400, qui peut transporter lui jusqu’à 78 personnes.

Selon Mme Déry, il a fallu augmenter la capacité de transport en raison de la forte demande estivale pour la destination des Îles, mais la desserte sera suspendue indéfiniment à partir du 7 septembre.

ACTUALITES Pêche

Drague N-Viro: Performante à l’égard de la protection des fonds marins mais une rentabilité incertaine

Merinov a complété son projet de recherche qui comparait les performances de la drague à pétoncle expérimentale N-Viro et celles de la drague conventionnelle de type Digby, actuellement utilisée par la flottille des Îles.

Les tables de tri doivent notamment être élargies à bord des bateaux pour se conformer à la taille de la drague N-Viro

Selon le rapport de projet publié la semaine dernière, l’effort de pêche est sensiblement le même, avec des captures moyennes oscillant entre 48 et 53 livres par traits pour les deux modèles.

Toutefois, c’est sur l’impact environnemental et sur le fond marin que la drague N-Viro se distingue, en remontant deux fois moins de roches que la drague Digby, selon la chargée de projet chez Merinov, Lise Chevarie :

Mme Chevarie annonce une deuxième phase de tests concentrée sur l’économie de carburant engendrée par la drague N-Viro, puisque jusqu’ici, un des deux bateaux utilisés dans l’étude affiche une économie de 20% alors que le deuxième n’observe aucune différence.

Des pêcheurs sortiront finir leurs jours de pêche après la saison du homard afin de bonifier la cueillette de données :

Avec un coût d’achat d’environ 30 mille dollars pour la drague N-Viro et de 10 mille dollars pour la Digby, en plus des ajustements mineurs à apporter aux bateaux pour l’installation, il reviendra aux pêcheurs de calculer les risques et les bénéfices d’une transition d’équipement.

On a également ajouté un bacul de bois à l’arrière des paniers pour éviter de vider les paniers un à un

Compte tenu également du processus d’approbation réglementaire du ministère de Pêches et Océans et du MAPAQ, qui ont contribué financièrement à l’acquisition de la drague et au projet de recherche à même le Fonds fédéral provincial des pêches, Mme Chevarie ne s’attend pas à voir une transition généralisée à court terme.

ACTUALITES Transport

Pascan Aviation renouvelle sa flotte d’appareils

Pascan Aviation annonce le remplacement de sa flotte de Jetstream de 19 sièges par des avions SAAB 340B d’une capacité de 33 places, équipés d’une soute à bagages et à bord duquel un agent offrira du service aux passagers.

Pascan a déjà reçu le premier de ses nouveaux appareils qui est actuellement en attente d’accréditations chez Transports Canada, et sera dédié à la desserte Montréal, Québec, Bonaventure et les Îles, dès septembre.

Son vice-président Yani Gagnon précise que le SAAB 340 est équipé des appareils d’approche LPV qui permettent d’atterrir lorsque le plafond de visibilité est bas, limitant ainsi le nombre d’annulations causées par la météo:

D’autre part, il souligne que Pascan compte élargir son offre de transport au cours des prochaines semaines afin de répondre à l’augmentation de la demande touristique qui souhaite se rendre aux Îles par les airs.

Le vice-président de Pascan Aviation, Yani Gagnon

Passant d’un vol aller-retour par jour à neuf voyages hebdomadaires en mai, Pascan offrira bientôt deux vols quotidiens aux Îles :

Le vice-président de Pascan ajoute que le processus de renouvellement de sa flotte d’avion a commencé il y a trois ans et il espère l’avoir complété d’ici trois autres années pour l’ensemble de sa flotte qui passera de cinq à six avions.

Selon Yani Gagnon, l’exploitation du nouveau modèle n’affectera pas la grille tarifaire pour la clientèle.

ACTUALITES Pêche

Captures difficiles pour le crabe des neiges dans la zone 12 en 2020

Les pêcheurs de crabe des neiges subissent les contrecoups d’un lancement de saison retardé en avril dernier selon le porte-parole des crabiers traditionnels des Îles.

En consultant les dernières statistiques disponible, Paul Boudreau déplore qu’après 59 jours de pêche, seulement 85% du Total autorisé des captures (TAC), fixé à 27 mille 257 tonnes en 2020 pour la zone 12, n’ait été débarqué alors qu’à pareil date l’an dernier cette proportion était de 97%.

Le porte-parole des crabiers traditionnels des Îles, Paul Boudreau

Bien qu’il soit trop tôt pour déterminer la part des quotas de crabe des neiges laissée à l’eau spécifiquement pour les Îles, alors que l’an dernier 10% du quota madelinot n’avait pas été pêché, Paul Boudreau s’attend toutefois à une proportion semblable à celle de l’ensemble du sud du golfe :

Il déplore aussi les nombreuses fermetures de zones de pêche cette année dans le golfe, liées à l’observation répétée de baleines noires en voie d’extinction, et qui font en sorte de concentrer l’effort de pêche de la grande zone 12 sur les fonds proches de l’archipel.

De plus, M. Boudreau précise que beaucoup de crabes en mue ont été retirés de l’eau en l’absence d’observateurs qui auraient fermé les secteurs occupés par du « crabe blanc ».

Il redoute des répercussions malheureuses pour la biomasse de la prochaine saison :

Étant donné ces appréhensions, M. Boudreau salue la décision de Pêches et Océans Canada de ne pas prolonger la saison, tel que demandé par les pêcheurs du Nouveau-Brunswick qui étaient en faveur du délai d’ouverture de la saison en avril.

Il entend poursuivre les revendications auprès du MPO afin de permettre aux pêcheurs de commencer leur saison dès que les conditions de glace le permettent, sans devoir attendre que tous les ports de la zone 12 ne soient libérés.

D’autre part, le porte-parole des crabiers traditionnels des Îles est satisfait de la réponse des marchés cette année, en soulignant que malgré les inquiétudes initiales liées à la pandémie, les usines de transformation n’ont pas eu trop de mal à écouler leurs stocks.

ACTUALITES Covid-19 Santé

COVID-19 : Deux cas de plus en Gaspésie

À la reprise des bilans sanitaires quotidiens, lundi, deux cas confirmés s’ajoutent en Gaspésie, pour un total de 189, depuis le début de la pandémie de COVID-19.

De ce nombre, 180 personnes sont rétablies, soit 95 virgule 2 pour cent.

Aucun nouveau cas actif n’est toutefois répertorié tant dans l’archipel, qui en a connu un total de neuf depuis mars, que dans la région.

Selon la Santé publique régionale, les deux cas supplémentaires peuvent représenter de faux positifs, ou encore des personnes asymptomatiques maintenant rétablies.

Rappelons toutefois que seules les gens détenant une adresse permanente sur le territoire apparaissent au bilan régional.

À l’échelle provinciale, depuis jeudi alors que le gouvernement annonçait sa volonté de ne dévoiler les chiffres qu’à raison d’une fois par semaine, 311 personnes supplémentaires ont été infectées, pour un total de 55 mille 390.

Quant aux décès, ils sont en hausse 37 depuis la semaine dernière et se chiffrent à 5 mille 485.

Sous la pression, le premier ministre François Legault a finalement décidé de poursuivre les bilans de cas positifs et de décès, quotidiennement.

ACTUALITES Pêche

Pêche au homard: Les captures sont en hausse mais le prix 2020 est chétif

Les pêcheurs de homard des Îles entament lundi la huitième et avant-dernière semaine de leur saison et Pêches et Océans Canada diffusait vendredi dernier le rapport statistique des six premières semaines de pêche de la zone 22.

On y apprend que les débarquements sont en hausse pour chaque semaine de 2020 par rapport à 2019, à l’exception de la cinquième qui affiche une faible diminution de 53 mille livres, et que le volume cumulatif des captures est en augmentation de presque 12%, soit  un peu plus d’un million de livres.

Des pêcheurs qui débarquent leurs prises en 2019

Le MPO estime toutefois que la valeur cumulative des débarquements est en baisse de 20% par rapport à l’an dernier, passant de 58 à 46 millions de dollars au deux tiers de la saison, tout en demeurant supérieure de 24% à la valeur cumulative moyenne des sept dernières années.

Ce qui illustre bien la portée compensatoire du volume capturé sur la diminution du prix versé à quai en 2020, puisque le prix moyen pondéré de 4,73$ la livre cette année, pour six semaines, est de17% inférieur au prix moyen des sept dernières années, qui se chiffre à 5,69$.

Quant au prix versé aux pêcheurs pour la septième semaine, il s’élève à 5,04$ la livre

Source: MPO

 

Source: MPO

ACTUALITES Covid-19 Santé

Les visites aux patients à nouveau permises au Centre hospitalier de l’archipel

Depuis le 26 juin, le CISSS des Îles autorise les visites auprès des patients du Centre hospitalier, en limitant l’achalandage avec un visiteur à la fois, mais en élargissant les plages horaires allouées aux visites.

Un maximum de quatre personnes différentes pourra visiter un patient entre midi et 20 heures, pour une durée d’une heure, à l’unité de soins multiclientèle du deuxième étage, alors qu’un accompagnateur ou le second parent sera autorisé d’accès en tout temps au département d’obstétrique.

La PDG du CISSS, Jasmine Martineau souligne qu’un patient à l’urgence pourra être accompagné d’une seule personne en salle d’attente à moins d’une affluence supérieure à la capacité d’accueil de l’aire d’attente :

Quant à la durée des visites aux patients placés sous observation ou aux soins intensifs, elle sera déterminée sur place par le personnel soignant en fonction de l’état du patient.

La PDG du CISSS des Îles, Jasmine Martineau

Les visites aux soins palliatifs seront autorisée à l’intérieure des heures permises selon les même barèmes quotidiens et les enfants de moins de 14 ans devront être accompagnés.

Les visites aux patients en fin de vie constituent la seule exception à la limite d’un visiteur à la fois :

Les patients qui reçoivent des soins à la clinique d’oncologie ne pourront pas recevoir de visites puisque les traitements les rendent immunosupprimés.

Mme Martineau ajoute que le port du masque couvre-visage est obligatoire en tout temps dans l’hôpital et que les visiteurs ne sont pas autorisés à y circuler librement autrement que pour aller et revenir voir leur proche.

ACTUALITES Divers Économie Emploi

Nouvelle directrice du développement du milieu à la Municipalité des Îles

La Municipalité des Îles a procédé à l’embauche d’une nouvelle directrice du développement du milieu.

Il s’agit de Josianne Pelosse, qui prendra la relève de Gabrielle Landry suite à son départ à la retraite, prévu au début de l’automne.

Madame Pelosse était déjà à l’emploi de la municipalité depuis environ deux ans, d’abord en tant qu’associée aux ventes pour le Complexe multisports Desjardins, puis coordonnatrice de la stratégie d’attraction des personnes.

Le directeur général de la Municipalité des Îles, Serge Rochon, se dit confiant qu’avec son leadership et son dynamisme, la nouvelle directrice du développement du milieu saura relever les défis qui se présenteront :

En ce qui a trait à la direction des communications, c’est M. Rochon qui reprendra les rennes.

Josianne Pelosse est détentrice d’un baccalauréat en administration des affaires.

Installée aux Îles depuis quelques années, elle se dit enthousiaste de ce nouveau rôle au sein de la Municipalité des Îles :

Gabrielle Landry est actuellement en vacances, mais reviendra compléter quelques dossiers et assurer le transfert des connaissances avec Madame Pelosse à la fin août.

ACTUALITES Covid-19 Tourisme Transport

Arrivée des premiers visiteurs aux Îles et levée des points de contrôles du Nouveau-Brunswick prévue pour juillet

Depuis vendredi, un peu plus de 500 visiteurs munis du formulaire québécois d’autodéclaration, d’une réservation à bord du traversier et d’une preuve d’hébergement sont débarqués dans l’archipel.

La semaine dernière, le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, annonçait en point de presse la création d’une bulle autorisant la circulation plus libre entre les provinces maritimes et qu’une levée des points de contrôle avec le Québec est envisagée entre la moitié et la fin juillet :

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs
Source photo: ici.radio-canada.ca

D’ici là le Nouveau-Brunswick interdit toujours aux québécois d’y passer la nuit pour dormir, forçant les voyageurs à effectuer le trajet d’un trait ou de s’arrêter dormir à la frontière avant de reprendre la route aux petites heures du matin afin d’arriver au quai de Souris à temps pour le départ du traversier.

Par voie de courriel, l’agente de communication à la Sécurité publique du Nouveau-Brunswick, Coreen Enos, confirme qu’il y a quelques semaines, les autorités de l’Île-du-Prince-Édouard ont obligé des voyageurs qui avaient trop d’avance par rapport au départ du bateau à rebrousser chemin.

Puisque l’entente interprovinciale d’accès aux Îles s’appuie sur le principe de limiter au maximum les allers et venues dans la nouvelle bulle des maritimes, les points de contrôle du Nouveau-Brunswick à la frontière du Québec ne laissent passer les voyageurs à destination des Îles qu’à partir du même jour que leur départ à bord du traversier, ou en ne leur laissant qu’une période de temps jugée suffisante pour s’y rendre.

Le député des Îles Joël Arseneau et le maire Jonathan Lapierre ont tour à tour interpellé publiquement le Premier ministre du Québec, François Legault, à s’impliquer directement dans le dossier afin d’en accélérer l’aboutissement.

ACTUALITES Transport

Maintien des cours de conduite automobile dans l’archipel jusqu’en 2021

Les élèves qui suivent actuellement leur cours de conduite automobiles aux Îles, de même que les prochaines cohortes à s’inscrire, pourront finalement terminer leur formation dans l’archipel.

C’est ce que confirme l’École de conduite des Îles après avoir brandi le spectre de la fermeture la semaine dernière, étant donné les déficits budgétaires qu’elle accumule depuis les dernières années, qui a trouvé une façon d’équilibrer le budget de son prochain exercice financier.

La directrice Odette Cormier précise que c’est en acceptant finalement l’offre de versement ponctuel de 20 mille dollars du MTQ et grâce à l’accès à la subvention salariale fédérale, à une réorganisation interne de la gestion et à une majoration de 90 dollars des frais pédagogiques qu’elle pourra opérer :

De plus, l’école a obtenu une dérogation de la Société d’Assurance automobile du Québec afin de prendre les inscriptions d’élèves plus jeunes, âgés de 15 ans et 8 mois, en débutant cependant les cohortes aux quatre mois plutôt qu’aux six semaines :

Le nouveau programme inclut une formule condensée de huit mois mais peut aussi continuer de s’étaler sur 13 mois.

On arrivera ainsi à finir les cours débutés, à lancer une nouvelle cohorte en juillet, une autre en novembre et la suivante en février 2021, à condition de s’entendre avec Québec pour pérenniser l’équilibre budgétaire de l’école.

À noter que le tarif maximum à facturer aux clients pour un cours de conduite automobile (avant les taxes et les frais de matériel pédagogique) est passé de 825 à 937 dollars en février.

ACTUALITES Culture Pêche

Lancement d’un documentaire émouvant sur le naufrage du Nadine

À l’affiche à partir d’aujourd’hui jusqu’à la semaine prochaine, le documentaire réalisé par le cinéaste Richard Lavoie, Le Nadine…On a accusé les morts, était présenté en avant-première hier au cinéma Cyrco.

Le film donne la parole aux familles et aux proches des huit victimes emportées lors du tragique naufrage du chalutier, survenu le 16 décembre 1990, ainsi qu’au capitaine Robert Poirier et à son frère Serge, les deux rescapés, qui témoignent à cœur ouvert de leur version des événements.

Le capitaine Robert Poirier et Huguette Bourgeois, veuve du Nadine
Source photo: Valérie Lavoie

Grâce à l’authenticité des témoignages recueillis, l’illustration de la douleur, du deuil et de la résilience est palpable dans ce documentaire.

Une partie de la distribution du documentaire
Source photo: Valérie Lavoie

La fille du réalisateur qui l’a assisté au cours des quatre dernières années dans le projet, Valérie Lavoie, estime que le documentaire atteint sa cible en immortalisant la version du capitaine Poirier sur les circonstances du naufrage ainsi que la voix de ceux qui y ont perdu un proche :

Une partie du film comporte une mise en accusation sans équivoque à l’endroit de l’usine Madelipêche, propriétaire du Nadine à l’époque.

Les rescapés, les témoins et les proches des victimes interviewés dans le documentaire y dénoncent des actes de négligence responsables de la défaillance d’équipements, ainsi que des efforts de camouflage de preuves.

Richard Lavoie réalisateur et producteur du documentaire Le Nadine…On a accusé les morts

Le capitaine Robert Poirier, promet de publier un livre prochainement dans lequel il racontera des détails liés au naufrage qui n’auraient encore jamais été rendus publics.

ACTUALITES Tourisme

Explore Québec: La destination des Îles est convoitée à travers des forfaits voyages subventionnés

Les forfaits voyages à destination des Îles seront exceptionnellement éligibles au financement du programme gouvernemental Explore Québec, que les touristes se rendent dans l’archipel par la route ou par avion.

Alors que le volet aérien du programme, initialement doté d’une enveloppe de neuf millions et demi de dollars, a été suspendu pour le reste du Québec, il a été maintenu pour les Îles-de-la-Madeleine et pour l’Île d’Anticosti, alors qu’on a ajouté un volet routier pour les forfaits vendus par des agences de voyages dans les autres destinations de la province.

Selon Marilyn Désy, directrice de l’Association des agences réceptives et forfaitistes du Québec qui est mandatée pour administrer le programme, les voyageurs bénéficient d’un rabais de 25% sur les forfaits routiers ou de 250 dollars sur le prix du billet d’avion inclus dans le forfait :

Elle affirme que la demande pour des forfaits voyages, qui doivent inclure au moins deux nuitées en hébergement hôtelier et au moins deux activités offertes par une industrie touristique, est au rendez-vous.

La directrice de l’Association des Agences Réceptives et Forfaitistes du Québec, Marilyn Désy lors d’un voyage aux Îles

Mme Désy souligne qu’en l’absence de guides sanitaires autorisés par la Santé publique concernant les voyages de groupes, plusieurs agences ont converti leurs forfaits en formules individuelles ou familiales, alors que d’autres maintiennent des forfaits de groupe prévus plus tard en été :

Alors que le programme initial d’Explore Québec ne finançait que les forfaits hors saison, les impacts de la pandémie ont annulé ce critère et les forfaits offerts en saison estivale deviennent ainsi admissibles pour cette année.

ACTUALITES Culture

Quatre projets soutenus par le Programme d’aide au développement artistique

La Corporation culturelle des Îles, Arrimage, annonce que quatre projets locaux sont soutenus par le Programme d’aide au développement artistique.

Deux initiatives obtiennent un montant de 750 dollars.

D’abord celui de Laurence Oligny-Roy, intitulé Nada La marina en image, et qui sera réalisé à l’Île d’Entrée :

Geneviève Reesör obtient aussi 750 dollars, pour la conception et la diffusion d’un portfolio de ses productions en arts visuels de cette année.

Huguette Joncas obtient sensiblement le même montant pour la réalisation d’une exposition rétrospective des œuvres de Garno-Joncas intitulée Fusion.

Enfin, le projet d’André Gauthier, La Boîte aux Lettres alliant les arts visuels et la littérature, obtient un financement de près de 180 dolllars.

L’aide financière accordée par le Programme d’aide au développement artistique est en fait un remboursement, qui ne peut excéder 50 pour cent des dépenses admissibles du projet.

Le montant maximal disponible est de 750 dollars pour une initiative individuelle et de mille 500 dollars pour un collectif.

Le PADA est soutenu par Télé-Québec, à hauteur de deux mille dollars par année, ainsi que par le Fonds de développement culturel des Îles.

ACTUALITES Transport

Cours de conduite automobile aux Îles: Le MTQ réagit

Interpellé par l’École de conduite des Îles qui dénonce les conditions administratives l’obligeant à opérer de façon déficitaire, à hauteur de 42 mille dollars de pertes en 2019-2020, Transports Québec donne son point de vue.

Le cabinet du ministre François Bonnardel mentionne que le gouvernement actuel a augmenté en février dernier le tarif maximum qu’une école de conduite peut exiger de ses clients, en haussant le plafond de 825 dollars, fixé en 2010, à 937 dollars, soit une augmentation de 13,6%.

Le MTQ mentionne qu’en vertu de son caractère insulaire, un montant de 20 mille dollars a été offert à l’école des Îles, ce qui représente une augmentation des revenus de 222$ par étudiant pour l’école, alors que celle-ci évalue ses charges de plus du double.

Si l’école avait accepté cette offre, le versement aurait absorbé près de la moitié des pertes de l’entreprise pour les étudiants actuellement inscrits.

Le ministère estime qu’en combinant ces deux mesures, il s’agit d’une augmentation de revenus substantielle pour l’entreprise madelinienne qui se dit au bord de la fermeture.

Cette éventualité priverait l’accès de la population madelinienne à des cours obligatoires pour l’obtention d’un permis de conduite automobile.

Le ministère ajoute qu’il travaille à rendre les cours théoriques disponibles en ligne afin de réduire les frais fixes liés aux locaux et la gestion de cours présentiel.

Le communiqué conclut  en soulignant que les discussions se poursuivent avec l’ensemble des écoles de conduite du Québec afin d’assurer la qualité de la formation, l’encadrement et la pérennité de cette industrie importante du point de vue de la sécurité routière.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19 : Dernier bilan quotidien de la santé publique

Le bilan sanitaire demeure stable dans la région Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine en date de jeudi alors qu’aucun cas actif de COVID-19 n’y est répertorié.

Rappelons toutefois que seules les personnes détenant une adresse permanente sur le territoire apparaissent au bilan régional.

Il s’agit par ailleurs de la dernière mise à jour quotidienne de la santé publique, qui publiera désormais des bilans hebdomadaires à chaque jeudi.

Ce sont 187 cas confirmés, dont neuf aux Iles, qui ont été recensés dans la région depuis le début du mois de mars.

Plus de 95 pourcents des personnes atteintes par la maladie, qui a causé neuf décès, en sont rétablies.

On dénombre jeudi 142 nouveaux cas de COVID-19 au Québec, pour un total légèrement supérieur à 55 mille.

Le bilan des décès est en hausse de sept et se chiffre à 5 mille 448.