Dernières nouvelles

ACTUALITES Pêche

Une surévaluation des stocks de crabe des neiges pourrait entraîner une baisse significative des quotas en 2021

Bien que l’ensemble des indicateurs de la dernière évaluation scientifique des stocks de crabes des neiges dans le sud du golfe démontre une bonne santé de la ressource en termes de reproduction et de recrutement, l’exercice ne permet pas cette année de chiffrer avec précision la biomasse.

La biologiste de Pêches et Océans Canada et cheffe de section pour les crustacés dans le sud du golfe à Moncton, Amélie Rondeau, explique que depuis le changement de bateaux pour les relevés, en 2019, on a toujours soupçonné que les données étaient surévaluées, notamment en observant un bond de 30% de la biomasse cette même année, qui ne s’expliquait par aucun facteur biologique.

Photo: MPO

Mme Rondeau explique qu’on avait ajusté les protocoles de prélèvements l’an dernier pour compenser la plus grande vitesse du nouveau bateau et son impact sur la quantité de crabe récoltée sur les traits de 5 minutes règlementaires, mais les indicateurs demeurent tout de même en écart :

En l’absence d’évaluation affirmative de la taille des stocks par les sciences, le comité consultatif a décidé de retenir une recommandation de prudence à l’attention de la gestion du MPO, en reconnaissant une réduction moyenne et approximative de 15% sur la biomasse commerciale de 80 mille tonnes évaluée en 2019, alors que d’autres indicateurs pour les prérecrues et pour le stock reproducteur laissent entrevoir une surévaluation allant jusqu’à 40% selon la biologiste :

Diminution des quotas à prévoir

Si le ministère retient la recommandation du comité consultatif, la formule de calcul qui détermine le Total de Captures Admissibles (TAC) pourrait faire diminuer de près de 25% les quotas aux pêcheurs dans la zone 12 cette année par rapport à l’an dernier, selon le porte-parole des crabiers traditionnels des Îles Paul Boudreau:

Le porte-parole des crabiers traditionnels des Îles, Paul Boudreau

Un plan pour ajuster les relevés scientifiques et l’évaluation des stocks

Afin de réajuster les données d’équivalence des relevés scientifiques, Amélie Rondeau affirme qu’on travaille sur des ajustements de protocoles, par exemple en installant une caméra sous-marine pour vérifier visuellement la performance du chalut à la remontée des filets.

Suivi scientifique du crabe des neiges dans le golfe

Elle prévoit aussi mettre à jour la méthodologie dans l’interprétation des données, en incorporant d’autres éléments de calcul comme la température de l’eau et les particularités géographiques des 355 stations d’échantillonnage :

Elle rappelle que la biomasse commerciale est composée aux trois quarts de recrues de l’année et que la surévaluation pourrait aussi entraîner une baisse de performance dans l’effort de pêche :

De son côté, Paul Boudreau estime que d’autres facteurs peuvent aussi expliquer la baisse des rendements des sorties de pêche en mer :

Réchauffement de la température de l’eau: Pas nécessairement une mauvaise nouvelle

À sa dernière présentation publique, l’Océanographe physicien à l’Institut Maurice-Lamontagne, Peter Galbraith, révélait que la couche intermédiaire froide du golfe, où vit le crabe des neiges, pourrait rapetisser cette année en raison de l’absence de couvert de glace dans le golfe.

L’océanographe physicien Peter Galbraith

La biologiste Amélie Rondeau souligne qu’on surveille étroitement la contraction de la couche d’eau qui s’étend habituellement jusqu’à 75 mètres de profondeur, qui pourrait avoir un impact sur la répartition des stocks de crabes des neiges selon elle.

Elle ajoute toutefois qu’un réchauffement des eaux pourrait en contrepartie accélérer le cycle reproducteur de l’espèce :

Les crabiers de la zone 12 s’entendent pour une ouverture hâtive

D’autre part, le comité consultatif recommande une date d’ouverture pour le 1er avril dans la zone 12, conditionnelle aux conditions de glaces en vigueur.

Les crabiers madelinots pêchent dans la zone 12 et dans la zone 12F photo: MPO

La ministre fédérale des Pêches et des Océans mentionnait la semaine dernière en entrevue qu’elle favorisait une seule et même date d’ouverture pour la zone, en se disant confiante que la pêche au crabe des neiges s’ouvrira dès le début avril compte tenu du faible couvert de glace et de la disponibilité d’infrastructures de déglaçage disponibles dans le secteur.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19 : Un seul cas actif sur l’ensemble du territoire régional

Un seul cas actif de COVID-19 figure au plus récent bilan de la direction régionale de santé publique Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine.

Aucun cas n’est présentement répertorié sur l’archipel.

Aucune hospitalisation n’est inscrite au bilan.

Dans la province, on enregistre quotidiennement en moyenne un peu plus d’une dizaine de décès attribuables à la COVID-19, soit environ cinq fois moins qu’au milieu du mois de janvier.

Le nombre d’infections actives au Québec est aussi en baisse alors qu’on en compte présentement 7 mille 888.

ACTUALITES Éducation

La fondation Madeli-Aide verse 140 000$ pour la persévérance scolaire

La Fondation Madeli-Aide pour l’éducation versera une contribution de 140 000 $ au Groupe Persévérance Scolaire de l’archipel.

La fondation, qui a pour mission de promouvoir les études auprès des jeunes de l’archipel, en a fait l’annonce dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire qui se tiennent jusqu’à la mi-mars.

La présidente de la fondation Line Cormier se réjouit de maintenir le financement d’initiatives favorisant la persévérance:

L’annulation des croisières par la CTMA en 2020 a empêché la Fondation de tenir une de ses principales activités bénéfices, des soupers à bord du Vacancier à Québec et à Montréal.

Étant donné l’absence de croisières cette année encore, le classique souper du mois de juin se transformera en boîte-repas livrés à la maison :

La Fondation s’attend à livrer environ un millier de repas et dit être à la recherche de généreux donateurs madelinots… de homards.

Quinze projets dans l’ensemble des écoles des Îles se partageront la somme, dont quatre nouveaux de cette année, souligne le coordonnateur du Groupe Persévérance Scolaire, Jean-Hugues Robert.

Il ajoute que cette aide est d’autant bienvenue que le quotidien des élèves madelinots a été perturbé par la pandémie.

ACTUALITES Économie Politique

Ottawa se prépare à une saison des impôts particulière

Avec la saison des impôts qui commence, la ministre fédérale du Revenu national, Diane Lebouthillier, annonce deux mille nouvelles embauches d’ici pour prêter main forte aux 46 mille employés de l’Agence du revenu.

La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, dans nos studios (photo d’archives)

Elle précise que le nombre d’appels hebdomadaire à l’agence est passé d’une moyenne de 350 mille par semaine à plus d’un million, dont 40% représentent des cas particuliers complexes à régler, ce qui occasionne un engorgement au centre d’appels.

De plus, de nouveaux protocoles de sécurité pour combattre le vol d’identité, un phénomène exacerbé en 2020 avec les 8 programmes d’aides financière liés à la pandémie peut aussi retarder le traitement des dossiers :

Les citoyens qui reçoivent un formulaire T4 A, attestant qu’ils ont bénéficié d’une prestation d’aide gouvernementale, peuvent  dénoncer une irrégularité s’ils n’ont pas encaissé de prestations dans les faits.

La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier

La ministre ajoute qu’Ottawa renonce, selon certains critères, à percevoir les intérêts sur les remboursements à l’impôt pour un an sur différents programmes, comme par exemple la Prestation Canadienne d’Urgence (PCU) que 9 millions de canadiens ont perçue en 2020.

De plus, le remboursement sur la PCU pour les travailleurs autonomes avec un revenu net de moins de 5000 dollars est annulé :

De nouveaux crédits d’impôts sont disponibles pour l’année fiscale 2020, notamment pour des dépenses en formation et pour le travail à la maison, en plus d’une nouvelle formule de 4 versements de 300 dollars pour l’allocation aux enfants destinés aux ménages avec un revenu de moins de 120 mille dollars.

La ministre Lebouthillier souligne que des millions de dollars en chèques non encaissés dorment à l’Agence du revenu et elle encourage les citoyens à vérifier en ligne s’ils font partie des destinataires.

ACTUALITES Covid-19

Covid-19 : pas de nouveaux cas, la vaccination reprendra à la fin mars

Le CISSS des Îles reprendra finalement la vaccination contre la covid-19 à la fin mars plutôt qu’au début du mois.

Ce sera au tour des personnes de 70 ans et plus de se faire vacciner.

Entre-temps, les inscriptions ne sont pas encore ouvertes.

Le CISSS n’a pas voulu confirmer la raison de ce délai, mais la première officière en prévention et contrôle des infections, la Dr Marianne Papillon, précisait la semaine dernière que la priorisation de la région métropolitaine pourrait être bénéfique pour la situation épidémiologique de l’archipel :

Aucun nouveau cas de covid-19 n’a été détecté en Gaspésie-les Îles selon le bilan de mercredi de la direction régionale de santé publique.

Avec une nouvelle guérison, il reste deux cas actifs dans la région et aucun n’est hospitalisé.

ACTUALITES Emploi Pêche

L’AQIP presse Ottawa de moduler ses conditions pour l’embauches de travailleurs étrangers

L’Association Québécoise de l’industrie de la pêche (AQIP) demande au gouvernement fédéral d’assouplir les règles et d’accélérer le traitement des dossiers d’embauche de travailleurs étrangers d’ici la prochaine saison.

L’AQIP a émis ses demandes à l’occasion d’une rencontre de travail initiée par la ministre et députée régionale Diane Lebouthillier auprès de son homologue à l’Agriculture et du ministère de l’Emploi et du Développement social.

Le directeur général de l’AQIP, Jean-Paul Gagné

Son directeur, Jean-Paul Gagné explique que 320 demandes provenant des usines de transformation ont été déposées cette année, un moyen devenu incontournable pour elles de pallier au manque de main d’œuvre :

En plus d’une accélération du traitement des demandes, l’AQIP demande un rehaussement du dédommagement aux entreprises pour les frais de traitement et ceux liés au protocole sanitaire, notamment l’hébergement durant la quarantaine obligatoire  et les frais de transport :

L’AQIP veut également qu’Ottawa permette aux travailleurs de se déplacer d’un site d’emploi à un autre, comme dans le secteur de l’agriculture.

Le directeur de l’usine Fruits de mer Madeleine, Pierre Déraspe

Pour sa part, le directeur de Fruits de Mer Madeleine, Pierre Déraspe, qui compte embaucher 25 travailleurs mexicains, propose le partage de la main d’œuvre avec l’industrie touristique entre la fin de la saison de homard et la reprise des activités en août pour le crabe araignée, le buccin et la palourde :

De son côté, la directrice de l’usine LA Renaissance des Îles, Lynn Albert, a confirmé à CFIM qu’elle compte accueillir une centaine de travailleurs mexicains en 2021.

L’usine de transformation LA Renaissance des Îles

Selon Jean-Paul Gagné, les risques d’importer la COVID-19 par la main d’œuvre étrangère est extrêmement faible compte tenu des protocoles en vigueur, avec des tests de dépistage avant le départ, à l’arrivée, en plus des consignes strictes d’isolement.

Il rappelle qu’aucune transmission de virus n’a été enregistrée l’an dernier en lien avec les quelques 40 travailleurs étrangers venus au Québec, alors qu’on en attendait initialement autour de 250 avant la pandémie.

ACTUALITES Politique

Jonatan Julien nommé ministre responsable de Gaspésie-les Îles

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la Côte-Nord Jonatan Julien ajoutera la région Gaspésie-les Îles à ses responsabilités.

Le premier ministre François Legault en a fait l’annonce dans le cadre d’un léger remaniement ministériel mercredi.

M. Julien s’est dit honoré de cette nomination qu’il a appris hier en fin de journée et prêt à collaborer avec les élus locaux pour développer la région :

C’était la ministre du Développement économique régional Marie-Ève Proulx qui était responsable de la région depuis 2018.

Elle conserve la responsabilité du Bas Saint-Laurent et de Chaudière-Appalaches.

Le Parti Québécois, dont fait parti le député des Îles Joël Arseneau, avait demandé à avoir un ministre responsable plus disponible pour la Gaspésie et les Îles.

Le député des Îles, Joël Arseneau

M. Arseneau s’est réjoui de la nomination d’un ministre déjà responsable d’une autre région de l’Est et d’avoir reçu un appel de celui-ci le matin même :

De son côté, le maire Jonathan Lapierre voit d’un bon œil la nomination du ministre de l’Énergie en raison des nombreux dossiers municipaux dans ce secteur :

Le maire des Îles, Jonathan Lapierre.

Les deux élus entendent faire avancer en priorité auprès du nouveau ministre responsable la transition énergétique et la reconnaissance de la particularité insulaire de l’archipel.

M. Julien n’est jamais venu aux Îles, mais il promet profiter de sa nomination pour y venir bientôt.

Les autres changements au Conseil des ministres sont la création d’un ministère de la Lutte contre le racisme dont Benoit Charrette prendra la tête et la nomination de Lucie Lecours comme troisième ministre déléguée à l’Économie responsable des petites et moyennes entreprises.

ACTUALITES Covid-19 Santé

Bilan régional COVID-19: Aucun nouveau cas, 3 cas toujours actifs et plus aucune hospitalisation

Le bilan quotidien de la Santé publique régionale ne montre aucun nouveau cas de COVID-19 en Gaspésie et aux Îles selon les dernières données de mardi à 16 heures.

Source: Santé publique Gaspésie-les Îles

Avec deux nouvelles guérisons enregistrées, la région ne compte plus que trois actifs.

La dernière mise à jour révèle également qu’il n’y a plus aucun résident de la Gaspésie ou des Îles hospitalisé.

ACTUALITES Covid-19 Santé

Rappel de la Santé publique à propos des déplacements essentiels de zones rouges vers les zones oranges

La Santé publique régionale émet ses recommandations à l’adresse des gens qui se déplacent d’un palier d’alerte rouge vers une zone orange pour des raisons essentielles, bien qu’elle décourage ces déplacements autant que possible.

Le directeur de la Santé publique Gaspésie-les Îles rappelle que les règles sanitaires du palier d’origine s’appliquent pour un voyageur qui quitte une zone rouge vers une zone orange à qui on demande un confinement volontaire d’au moins 14 jours avant leur départ.

Selon le Dr Yv Bonnier-Viger,  75% de la population élève volontairement son niveau de prudence lorsque des rappels de consignes sanitaires sont diffusés, même si des contrôles obligatoires sur les motifs de déplacements ou sur la prise de tests, difficilement applicables, ne sont pas imposés :

Il souligne qu’on observe de 3 à 4 fois plus de problèmes d’anxiété et de dépression au Québec cette année, par rapport à la même date l’an dernier, surtout chez les jeunes.

Une réalité à laquelle la région n’échappe pas selon lui.

Le directeur de la Santé publique Gaspésie-les Îles, Yv Bonnier-Viger

Il précise qu’avec l’apparition des variants de la COVID-19, plus virulents et plus contagieux,  les recommandations de la Santé publique tentent de limiter la propagation en trouvant le bon équilibre vis-à-vis les impacts sociaux engendrées par les contraintes de confinement :

D’ailleurs, le Dr Bonnier-Viger rappelle qu’en plus des vaccins, qui réduisent efficacement les symptômes de détresses respiratoires causés par le virus et par ses variants connus, qui finiront tôt ou tard par se répandre dans la région selon lui, c’est avant tout la rupture des chaînes de transmission grâce aux mesures sanitaires de base qui permettra un retour à la normale :

Le directeur de la Santé publique régionale ne voit aucun problème autour des déplacements intrarégionaux, par exemple des Madelinots qui partent en Gaspésie pour des expéditions de motoneige sans observer de quarantaine avant leur départ.

Le directeur de la Santé publique régionale ne voit pas de problème pour les Madelinots qui se rendent en Gaspésie pour faire de la motoneige

Ils doivent toutefois respecter les mesures de la zone orange, comme la limite de personnes dans les rassemblements extérieurs ou encore l’interdiction de se réunir à l’intérieur chez des amis d’une autre adresse.

ACTUALITES Environnement Insularité

L’enjeu des eaux souterraines amorce le Forum sur l’eau

La Table de concertation régionale tiendra un Forum sur l’eau du 23 février au 7 mars prochain.

Une formule virtuelle et plus étalée qu’à l’habitude a été adoptée cette année en raison de la pandémie.

Le coordonnateur de la TCR Jean-Matthieu Barraud détaille une programmation composé de webinaires sur des enjeux reliés à l’eau ainsi que de documentaires en lien avec le thème :

Mardi, un premier webinaire sur les eaux souterraines de l’archipel était animé par une équipe de chercheurs en géologie et en génie géologique de l’Université Laval.

L’équipe dirigée par le chercheur Jean-Michel Lemieux est en train de cartographier et de modéliser les nappes phréatiques des Îles afin de déterminer leur état, les risques de contamination ainsi que leur réaction à différents facteurs humains et climatiques.

La recherche est financée par le Ministère de l’Environnement à hauteur d’un million de dollars sur quatre ans et s’inscrit dans une vaste initiative d’acquisition de connaissance sur les eaux souterraines au Québec.

Les résultats préliminaires des analyses placent les puits d’eau municipaux et résidentiels de l’archipel à un niveau d’alerte moyen.

À terme, les connaissances acquises contribueront à évaluer les effets des changements climatiques sur la ressource en eau et à réaliser une mise à jour des zones à protéger.

Les scientifiques devraient soumettre leur rapport en 2022.

Un webinaire sur l’adaptation aux changements climatiques ainsi que la diffusion des documentaires À perte de vue et Le roi du Golfe complèteront ce Forum sur l’eau.

Il arrive à point alors que la TCR est en voie de soumettre au Ministère de l’Environnement et des Changements climatiques une version révisée du Plan de gestion intégré régional.

Les membres de la table de concertation travaillent depuis 5 ans avec les acteurs locaux à élaborer cette stratégie visant à mettre en valeur les ressources et en harmoniser les usages.

ACTUALITES Insularité Santé

Un programme virtuel pour faire bouger les aînés malgré le report des Jeux des 50 ans et plus

La pandémie force le report des Jeux des 50 ans et plus Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine pour une deuxième année consécutive.

L’activité qui devait  se dérouler dans le secteur de l’Estran en juin 2020 avait d’abord été reportée à l’été 2021.

La coordonnatrice des Jeux, Carolyne Larmarche, explique qu’on a dû se résigner à attendre une autre année afin que le tout se déroule dans un contexte sanitaire adéquat et sécuritaire.

Afin de pallier au manque d’activités destinées aux aînés, l’organisme lance l’initiative Bouger en virtuel, un programme de 14 semaines comprenant notamment des cours de yoga, des exercices cardio-vasculaires et des entrainements d’équilibre et de musculation douce.

Le projet est financé via une subvention de 45 mille dollars en provenance du Programme Actions Ainés Québec qui vise à assurer la pérennité des activités destinées aux ainés.

Madame Larmarche précise que depuis plusieurs années, on visait à diversifier l’offre auprès de cette tranche de la population et que l’initiative permet une interaction entre les participants, malgré sa virtualité.

La coordonnatrice des Jeux de 50 ans et plus précise que plusieurs activités au programme affichent complet.

Une formation sur l’utilisation du logiciel Zoom est aussi offerte par l’organisme.

ACTUALITES Éducation

Le campus collégial des Îles accueillera dorénavant des étudiants du Cégep Limoilou

Des étudiants de deuxième session ou plus inscrits aux programmes de Sciences humaines ou Sciences de la nature au Cégep de Limoilou à Québec pourront étudier au campus des Îles dès l’automne prochain.

C’est grâce à une entente soutenue par un programme gouvernemental en annexe au budget des établissements et qui rappelle celle que le campus madelinot a déjà conclue avec le Cégep montréalais de Maisonneuve, que cinq étudiants de Limoilou seront sélectionnés pour étudier aux Îles.

Le directeur du campus collégial des Îles, Serge Rochon

Le directeur du campus local, Serge Rochon, souligne que l’entente de cinq ans est bénéfique pour son établissement, puisqu’il s’agit d’inscriptions supplémentaires à chaque session pour l’archipel, qui fait face à un déclin démographique :

Il ajoute que l’expérience des dernières années montre que bien des étudiants provenant des grands centres décident souvent de demeurer aux Îles au-delà de la session pour laquelle ils reçoivent une subvention de près de deux mille dollars pour leur transport et pour le logement :

Serge Rochon précise qu’avec l’arrivée des vaccins et avec la permission d’assister au minimum à la moitié des cours en présence, les trois cégeps (des Îles, Limoilou et Maisonneuve) décident d’aller de l’avant avec le projet de mobilité pour la session d’automne 2021.

Il estime que c’est la difficulté de trouver des logements pour la quinzaine d’étudiants prévue qui représente actuellement le plus grand défi.

Une équipe d’employés du campus s’affaire d’ailleurs à dénicher des logements pour les nouveaux arrivants.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19 : Un nouveau cas et une nouvelle guérison en GÎM

Un nouveau cas de COVID-19 est répertorié dans la MRC de Côte-de-Gaspé selon le plus récent bilan de la direction régionale de santé publique.

Le nombre de cas actifs en Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine demeure toutefois stable à 5 en vertu d’une guérison annoncée.

Aucun résident de la région n’est présentement hospitalisé en lien avec une infection au coronavirus.

Au Québec, le nombre de cas actifs est passé sous le seuil des 8 mille infections, alors qu’on observe aussi une légère baisse du côté des hospitalisations

ACTUALITES Santé

Besoin de main d’oeuvre et méconnaissance des services: Les grands défis de la prestation d’aide à domicile

Selon un sondage Léger, 83% des répondants québécois veulent demeurer le plus longtemps possible dans leur résidence familiale alors que seulement 25% d’entre eux se disent bien informés sur l’offre de services d’aide à domicile.

De plus, seulement 63% des répondants estiment que l’option de vieillir à la maison est un projet réaliste.

Le directeur de la Corporation de services à domicile l’Essentiel, Roméo Deraspe, estime que ces résultats reflètent la situation des Îles en se fiant aux nombreuses demandes, souvent faites en dernier recours, pour le volet d’aide domestique ou pour celui d’assistance à la personne :

Selon M. Deraspe, c’est avant tout le manque de main d’œuvre et la méconnaissance du service qui posent les plus grands obstacles dans l’accès aux services dans l’archipel.

Le directeur de la corporation d’aide à domicile l’Essentiel, Roméo Deraspe

À elle seule, l’Essentiel dispense en moyenne 2 700 heures par semaine auprès de 450 personnes avec une centaine d’employés :

La corporation l’Essentiel offre notamment des services à contrats pour le réseau de la santé, de même que pour certaines résidences de personnes âgées en plus de se préparer à offrir de l’aide à domicile à des locataires de la Résidence Plaisance des Îles.

ACTUALITES Covid-19 Transport

Mise à jour des consignes encadrant le transit dans les provinces maritimes

Les personnes qui veulent entrer aux Iles ou en sortir via la voie maritime doivent avoir en main leur formulaire d’auto-déclaration du gouvernement du Québec et leur réservation pour le traversier.

Les voyageurs doivent aussi obtenir un numéro d’enregistrement en ligne auprès du gouvernement du Nouveau-Brunswick et le présenter aux agents en entrant dans la province.

Des points de contrôle sont érigés sur les deux rives du Pont de la confédération ainsi qu’aux frontières entre le Québec et le Nouveau-Brunswick.

Rappelons que lors du transit dans les deux provinces atlantiques, on demande aux voyageurs de limiter leurs arrêts strictement aux stations-services pour du ravitaillement en nourriture et en essence ou pour aller aux toilettes.

On demande d’ailleurs d’observer la distanciation physique et de porter un couvre-visage si on doit entrer dans la station-service.

Il en va de même pour le respect des autres consignes sanitaires telles que le lavage des mains.

Il est explicitement interdit de visiter un résident de l’une des deux provinces lors des transits et ainsi demandé de se limiter aux routes provinciales sur l’Île-du-Prince-Édouard et à l’autoroute transcanadienne du côté du Nouveau-Brunswick pour les déplacements.

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard confirme qu’une vingtaine d’entreprises offrent la livraison de divers produits au terminal du traversier à Souris et qu’il est permis de commander dans un service au volant.

ACTUALITES Économie

Place aux jeunes et la Stratégie d’Attraction préparent leur premier Salon virtuel de l’emploi aux Îles

Place aux jeunes en régions aux Îles et la Stratégie municipale d’Attraction des personnes invitent les employeurs madelinots à s’inscrire rapidement au Salon virtuel de l’emploi qui se tiendra en avril.

L’événement prend la place d’une croisière prévue en 2020 dans les ports de Québec et de Montréal et qui a dû être annulée en raison de la pandémie.

Le conseiller en marketing territorial, Alexandre Bessette

Le conseiller en marketing territorial à la Stratégie d’attraction, Alexandre Bessette, précise que la version numérique permettra de rejoindre un bassin de candidats potentiels plus varié réparti sur l’ensemble de la province afin de pallier aux besoins de main d’œuvre dans l’archipel :

De son côté, l’agente chez Place aux jeunes, Vanessa Turbide, souligne que le salon sera l’occasion de mettre ses services d’accompagnement et d’intégration de l’avant, précisant que les séjours exploratoires en personnes reprendront bientôt avec la permission de la Santé publique :

L’organisation espère compter sur la participation d’au moins une cinquantaine d’employeurs qui tiendront notamment des entrevues d’embauches dans le cadre du salon.

L’agente Place aux jeunes aux Îles, Vanessa Turbide

On prévoit qu’au moins mille 500 postes tous secteurs d’activités confondus seront à combler aux Îles au cours des trois prochaines années.

Les employeurs qui s’inscriront suivront une formation préparatoire au salon offerte par la SADC des Îles et par la Table de concertation RH.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19 : Aucun nouveau cas dans la région

Aucun nouveau cas de COVID-19 n’est recensé dans la région selon le plus récent bilan de la direction de santé publique.

On compte présentement cinq infections actives en Gaspésie et aucune aux Iles-de-la-Madeleine, où le dernier cas remonte au 4 février.

À l’échelle de la province on observe une diminution du nombre de cas actifs et du nombre de patients traités aux soins intensif, qui sont de retour à des seuils comparables au début du mois d’octobre.

ACTUALITES Pêche

Des pêcheurs de crabes réagissent aux annonces du MPO sur la protection des baleines noires

La ministre fédérale des pêches, Bernadette Jordan, répète que la saison de pêche au crabe des neiges s’ouvrira à la même date pour l’ensemble des pêcheurs de la zone 12.

La ministre fédérale des pêches, Bernadette Jordan

Elle affirme toutefois que les infrastructures de déglaçage sont déjà en place et prêtes au déploiement et ajoute que l’absence de couvert de glaces cette année permettra une ouverture le plus tôt possible, ce qui permettra d’éviter un maximum d’interactions avec les baleines noires dans le golfe :

Le pêcheur de crabes, Denis Éloquin

Le pêcheur de la zone 12, Denis Éloquin, espère lui aussi que la saison ouvrira dès les premiers jours d’avril, mais il demeure sceptique :

De son côté, le capitaine du Cap-Adèle qui pêche dans la zone 12 F, Marcel Cormier, salue le nouveau protocole de fermeture de zones dynamiques  de 15 jours, qui laisse 9 jours à une baleine observée pour évacuer la zone avant qu’elle ne soit fermée pour la saison suite à une deuxième détection.

Le pêcheur de crabes, Marcel Cormier

Bien que l’exigence d’utiliser des cordages à maillons faibles afin d’éviter les empêtrements ait été repoussée jusqu’en 2022, M. Cormier estime que cette mesure demeurera impraticable pour la pêche au crabe des neiges :

La ministre Jordan a cependant affirmé que son ministère sera à l’écoute des pêcheurs durant la prochaine année dans ce dossier.

La présentation des avis scientifiques sur la pêche au crabe des neiges dans le sud du golfe devrait se tenir cette semaine.

ACTUALITES Covid-19 Santé

Covid-19: Vigilance accrue au CISSS

Le CISSS de Îles appelle à la prudence et aux respects des mesures sanitaires malgré la vaccination plus avancée qu’ailleurs au Québec en raison des nouveaux variants.

Selon la directrice de l’établissement, Jasmine Martineau, le danger de contamination sur l’archipel ne peut être écarté :

Mme Martineau se veut cependant rassurante sur la sécurité des soins.

Elle décrit un filtre à plusieurs niveaux : la veille de l’état de santé des travailleurs, des zones spécifiques ou le report de rendez-vous pour les usagers ayant des symptômes et le dépistage des patients avant opération.

En salle de chirurgie justement, pas de délestage : le débit a été réduit pour respecter la distanciation sociale, mais les délais demeurent respectés.

La Docteure Marianne Papillon, première officière en prévention des infections au CISSS des Îles, souligne que la vigilance sera accrue au cours des prochaines semaines, alors qu’une soixantaine de résidents emménageront dans l’aile CHSLD de la nouvelle résidence Plaisance depuis le site non traditionnel du Château Madelinot notamment :

D’autre part, la vaccination va bon train avec deux mille 200 personnes vaccinées, soit environ 18% de la population de l’archipel.

Le prochain arrivage de vaccin est prévu pour le début de mars.

ACTUALITES Covid-19 Santé

COVID-19: Deux nouveaux cas en Gaspésie aucun aux Îles

Avec deux nouveaux cas de COVID-19 recensés dans le bilan quotidien de dimanche et deux nouvelles guérisons, le nombre de cas actifs est actuellement de six dans la région Gaspésie-les Îles.

Source: Santé publique Gaspésie-les Îles

Les nouveaux cas ont été confirmés dans les MRC de Rocher-Percé et de Côte-de-Gaspé.

La dernière annonce d’un cas actif par la Santé publique régionale dans l’archipel remonte au 4 février.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19 : Bilan stable avec un nouveau cas et une nouvelle guérison

Un seul nouveau cas de COVID-19 est répertorié dans le plus récent bilan de la direction régionale de santé publique, qui comprend par ailleurs une nouvelle guérison.

Le nombre de cas actif en Gaspésie demeure ainsi stable à 7, contre aucun aux Iles-de-la-Madeleine.

La santé publique précise qu’une personne originaire de la région est hospitalisée pour des complications en lien avec le virus.

Dans la province, on compte présentement 8 mille 980 cas actifs alors qu’une légère baisse s’observe du côté des hospitalisations et des patients traités aux soins intensifs.

ACTUALITES Tourisme

Plus de 3000 personnes choisissent les falaises de la Belle-Anse comme couverture du guide touristique

À l’issu du traditionnel concours Faites votre choix, l’Association touristique des Îles a retenu la photo de couverture de son prochain guide touristique qui a recueilli 34% des 9391 votes enregistrés.

C’est la photo des falaises de la Belle-Anse prise par Mathieu Dupuis qui a particulièrement charmé les participants qui avaient à choisir entre cinq images en tout, dont une illustrant un paysage hivernal prise au Cap Alright.

L’agente de communication et de promotion à Tourisme Îles-de-la-Madeleine, Isabelle Poliquin

L’agente de communication et promotion à Tourisme Îles-de-la-Madeleine, Isabelle Poliquin, souligne que pour une première fois, une autre des photos en lice servira de couverture à la version anglophone du guide :

Parmi les nombreux participants au concours qui s’étalait sur dix jours, c’est Johanne Synott de Gaspé qui a remporté le tirage au sort et qui s’est mérité un exemplaire du livre intitulé Exotique Îles-de-la-Madeleine, du photographe George Fischer.

ACTUALITES Économie

4 madelinots honorés par le Réseau Mentorat

Quatre entrepreneurs madelinots se sont vus décernés des reconnaissances dans le cadre du gala du Réseau Mentorat qui se tenait virtuellement jeudi.

Ces mentions viennent souligner l’ampleur et la qualité de l’implication bénévoles des mentors qui accompagnent et soutiennent des entrepreneurs dans une multitude de secteurs.

Michel Nadeau et Louis Fournier obtiennent la reconnaissance d’Argent tandis que Mark Joncas s’est vu remettre une mention en Or, le deuxième plus haut niveau décerné par le Réseau.

Jean-Pierre Turbide a quant-à-lui reçu l’attestation de mentor aux Iles-de-la-Madeleine, soulignant son entrée dans l’organisation.

Le président du Réseau en Gaspésie et aux Iles, Normand Lebel, souligne les qualités recherchées chez un mentor.

Selon le communiqué du Réseau, les entreprises qui bénéficient du mentorat accélèrent leur développement et doublent leurs chances de survie.

Monsieur Lebel ajoute qu’ici aux Iles, de nombreuses histoires de réussite entrepreneuriale, qu’il attribue d’abord aux efforts des entrepreneurs eux-mêmes, émanent de partenariats entre mentors et mentorés.

Environ 450 personnes ont pris part jeudi au gala virtuel.

Localement, c’est la SADC des Iles qui coordonne les activités du Réseau Mentorat.

ACTUALITES Communautaire

Organismes communautaires : « On prend notre présence pour acquis »

Les regroupements d’organismes communautaires de six régions québécoises demandent une hausse du financement à la mission dans le prochain budget du Programme de soutien aux organismes communautaires.

Ils soutiennent notamment avoir contribué de façon importante au maintien du filet social depuis le début de la pandémie.

Cette contribution n’a pas été suffisamment reconnue par le gouvernement selon la coordinatrice générale du ROCGÎM, qui rassemble 81 organismes de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, Geneviève Giguère :

Devant ce que les six regroupements jugent être un taux important d’épuisement chez leurs intervenants, une journée d’activités virtuelles de ressourcement, de musique et de contes était organisée cette semaine.

L’approche de la journée mondiale pour la justice sociale du 20 février était aussi une occasion pour faire valoir leur besoin de financement.

Mme Giguère suggère également de rapprocher le pouvoir des communautés.