Dernières nouvelles

Politique

Le député des Iles réaffirme son engagement envers le Parti québécois

Malgré l’effritement de l’aile parlementaire du Parti québécois depuis l’élection de 2018, le député des Iles, Joël Arseneau, réaffirme haut et fort son engagement envers sa formation politique et le projet de société qu’elle défend.

Il considère que le parti est présentement dans un cycle de renouvellement, un processus sain en démocratie, après avoir obtenu la plus faible députation de son histoire lors du dernier suffrage.

Il affirme que le parti travaille à élargir sa base d’électeurs et de militants, un défi en temps de pandémie, afin de se positionner favorablement en vue des prochaines élections en 2022.

Le départ du député de Bonaventure, Sylvain Roy, qui siègera désormais comme indépendant, n’a rien de surprenant selon le député des Iles.

Le député de Bonaventure, Sylvain Roy
Photo : Assemblée Nationale

Bien qu’il respecte sa décision, M. Arseneau souligne que plusieurs frictions sont survenues entre l’aile parlementaire et M. Roy autour des prises de parole, du rôle des députés et de la ligne de parti, culminant en ce qui a été qualifié de bris de confiance avec le chef du PQ.

Il ajoute que la notion d’équipe est selon lui primordiale dans la joute parlementaire et qu’il n’achète pas l’argument selon lequel sa formation donne dans le clientélisme en tentant de séduire les plus jeunes.

D’une députation composée de dix élus en 2018, seuls sept siègent toujours au caucus du Parti québécois après les départs de Catherine Fournier, Sylvain Roy et Harold Lebel, qui a été exclu en attente du déroulement de son procès.

ACTUALITES Municipalité

Pénurie de logements: 100 000$ pour inciter les propriétaires à louer aux travailleurs plutôt qu’aux touristes

Afin de contrer les effets de la rareté de logements qui accentue le phénomène de pénurie de main-d’œuvre dans l’archipel au début de la saison touristique, la Communauté maritime des Îles annonce de nouveaux incitatifs financiers pour favoriser l’hébergement des travailleurs.

L’enveloppe globale de 100 000 dollars tirée du budget de la Stratégie d’attraction des personnes permettra d’offrir un montant de 5000$ à un propriétaire qui signe un bail de 12 mois avec un locataire qui travaille dans l’archipel, pour une entreprise locale.

Un propriétaire qui loue une chambre inoccupée dans sa résidence pourra toucher 3000$ en la louant pour un an ou 1000$ pour une location d’au moins deux mois durant l’été.

Un même propriétaire ne pourra toucher plus de 10 000 dollars en jumelant les trois volets du projet de règlement.

La validité légale du programme

Ce faisant, la Communauté maritime entre donc en compétition avec l’industrie de l’hébergement touristique locale.

Le directeur général de la Municipalité des Îles, Alex Hamelin

La situation précaire d’une quarantaine de citoyens qui prévoit se retrouver sans toit d’ici juillet justifie néanmoins la mesure extraordinaire, qui demeure légale aux yeux du directeur général de la Municipalité des Îles et avocat de formation, Alex Hamelin, en vertu de la Loi privée pour lutter contre la crise du logement aux Îles, sanctionnée l’an dernier par l’Assemblée nationale :

Le projet de règlement a été adopté en séance ordinaire du conseil mardi, ce qui signifie que le règlement entrera officiellement en vigueur en juillet.

Les critères d’éligibilité et d’exclusion

Cependant, la directrice au Développement du milieu, Josianne Pelosse, explique que l’enveloppe sera rétroactive jusqu’au 9 juin et que les propriétaires intéressés mais qui ont déjà des engagements de locations touristiques pour cet été pourront tout de même avoir accès à l’enveloppe s’ils signent un bail valide de 12 mois d’ici le 31 décembre avec un travailleur éligible :

Elle précise que les propriétaires qui ont un lien de parenté avec le locataire seront exclus du programme d’aide à l’hébergement :

Le maire des Îles, Jonathan Lapierre, chiffre à plus d’un million de dollars les investissements de la Communauté maritime depuis un peu plus d’un an pour favoriser l’accès aux logements locatifs notamment avec des congés de taxes aux nouvelles constructions, avec des subventions qui agissent comme des mises de fonds aux promoteurs immobiliers et maintenant avec les incitatifs à la location aux travailleurs.

La directrice au Développement du milieu, Josianne Pelosse et le maire Jonathan Lapierre

La patience est de mise pour connaître les résultats de l’enquête sur les besoins et les solutions en habitation

Il ajoute que l’étude des besoins en matière d’habitation aux Îles, menée par le consultant Jean-François Vachon au cours de la dernière année, vient d’être déposée.

Elle ne sera toutefois rendue publique qu’à la fin de l’été, au moment où on dévoilera également les critères d’éligibilité du programme de soutien à la construction de logements locatifs à l’année annoncé à la fin mai et qui dispose d’une enveloppe de 800 000 dollars.

Le maire dévoile que l’étude offrira à un comité dédié exclusivement à l’enjeu du logement à court, moyen et long termes, des suggestions aux problématiques avérées en plus de rétablir ou de valider certaines idées préconçues :

Il précise que la Communauté maritime prendra également le temps d’évaluer les limites légales de ses capacités d’action ou d’intervention, par exemple dans le volet de l’accès à la propriété ou par rapport à d’éventuelles exigences d’occupation minimales des maisons unifamiliales :

Le maire Lapierre reconnaît que le programme d’incitatifs annoncé mardi ne couvre pas nécessairement chaque cas individuel de l’archipel.

À titre d’exemple, l’initiative n’aiderait pas les citoyens sans emploi ou les retraités sans logement, puisque les sommes du programme s’adressent aux propriétaires qui hébergent des travailleurs ou des étudiants.

Il assure néanmoins que chaque citoyen dans le besoin recevra un accompagnement s’il le demande, notamment auprès du comité d’action sur le logement mis en place à l’initiative du député Joël Arseneau et sur lequel siège la Communauté maritime.

Les propriétaires qui désirent profiter du programme d’incitatifs doivent contacter l’agente de développement territorial, Marie-Christine Leblanc

D’autres initiatives en cours par rapport à l’enjeu du logement

De plus, la Municipalité a dressé l’inventaire des terrains vacants dont elle dispose sur le territoire afin de les inclure dans une prochaine initiative auprès de promoteurs intéressés à construire des unités locatives à l’année, à l’image de l’appel de projets pour convertir l’ancien aréna de Havre-aux-Maisons.

On connaîtra à la fin juin les projets de construction de logements locatifs à l’année qui auront été soumis à l’appel de projets de conversion de l’ancien aréna de Havre-aux-Maisons

Les soumissions de projets seront d’ailleurs ouvertes à la fin du mois de juin.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19: toujours 12 cas actifs, mais une hospitalisation de plus

La situation épidémiologie de la région stagne à 12 cas actifs de COVID-19 pour une troisième journée consécutive, mais une seconde hospitalisation en cours vient alourdir le bilan quotidien.

La Direction régionale de santé publique répertorie également deux nouvelles infections dans la MRC de Haute-Gaspésie ainsi que deux guérisons supplémentaires.

Du côté provincial, la Santé publique rapportait 150 nouveaux cas et dénombrait 263 hospitalisations en lien avec le coronavirus.

En conférence de presse cet après-midi, le premier ministre François Legault prévoyait que les régions du Québec qui sont présentement en zone orange passeraient au palier d’alerte jaune à partir du 14 juin.

ACTUALITES Éducation

Le personnel professionnel de l’éducation en grève mercredi avant-midi

Les cours seront suspendus en avant-midi mercredi dans toutes les écoles des Îles en raison d’une grève « mystère » des professionnels et des professionnelles de l’éducation affiliés à la CSQ.

Ils utilisent une troisième demi-journée sur un mandat de grève de cinq jours dans le cadre de la négociation de leur convention collective.

Le Centre de services scolaire des Îles indique que les cours reprendront en après-midi pour les élèves de la polyvalente et que leur transport scolaire est assuré.

Les écoles primaires demeureront quant à elles fermées en raison d’une demi-journée pédagogique inscrite au calendrier scolaire, mais les services de garde seront ouverts à partir de 12 h 15.

De son côté, le président du Syndicat du personnel professionnel de l’éducation de la Gaspésie et des Îles, Steeve Loisel, rappelle que les membres ne débraient pas de gaieté de coeur:

M. Loisel dénonce l’intransigeance et l’inaction du gouvernement provincial à la table de négociation alors que les centres de services scolaires en sont à planifier leurs effectifs pour la prochaine année.

Il précise que les professionnels de l’éducation, comme les psychologues et les orthophonistes, désirent entre autres une meilleure reconnaissance de leur expertise et une bonification de leurs conditions salariales.

Le lieu de la ligne de piquetage ne sera annoncé que mercredi à 6 heures en vertu de la stratégie adoptée par la Fédération des professionnelles et des professionnels de l’éducation du Québec.

ACTUALITES Éducation

Le campus collégial des Îles cherche des logements pour les inscrits au programme de mobilité étudiante

Le campus collégial des Îles accueillera 16 étudiants de Québec et de Montréal à la prochaine session d’automne dans le cadre des ententes de mobilité avec les cégeps de Limoilou et de Maisonneuve.

Le campus madelinot n’a jamais accueilli autant d’étudiants des grands centres pour une même session alors que la limite des cinq places disponibles à Québec et les onze à Montréal ont toutes été comblées et que la demande surpassait largement l’offre.

Le directeur de l’établissement madelinot, Serge Rochon, souligne que ces ententes permettent au campus madelinot de stabiliser sa clientèle autour de 150 étudiants malgré le déclin démographique, en plus d’équilibrer les classes des programmes de Sciences humaines et de Sciences nature :

Toutefois, le cégep se heurte lui aussi à la pénurie de logements et en appelle aux citoyens qui possèdent une chambre, ou une unité à louer, afin de trouver sept ou huit hébergements disponibles à partir du mois d’août.

Le directeur du campus collégial des Îles, Serge Rochon

Serge Rochon souhaite que l’hébergement d’étudiants s’enchâsse à l’intérieur d’une mentalité collective dans l’archipel, considérant que les ententes de mobilité étudiante s’étalent à long terme et qu’une construction de résidences ne serait pas réaliste, n’étant pas financièrement soutenue par Québec:

Sur les 16 étudiants de Montréal et de Québec qui se sont inscrits au campus collégial des Îles pour la prochaine session d’automne, six ont déjà confirmé qu’ils voudraient poursuivre leur formation dans l’archipel à l’hiver.

ACTUALITES Covid-19 Insularité Sécurité publique

Joël Arseneau implore les provinces maritimes de clarifier les consignes entourant le transit

Le député des Iles à l’Assemblée nationale, Joël Arseneau, dénonce la confusion qui règne dans les directives encadrant le transit des madelinots dans les maritimes.

Celui-ci a transmis une lettre au premier-ministre de l’Ile-du-Prince-Édouard, Dennis King, afin qu’il clarifie les consignes en nommant les hôtels désignés pour accueillir les automobilistes québécois.

Il considère qu’en contexte de déconfinement et à l’approche de la saison touristique, les agents de la GRC et le gouvernement devraient faire preuve de bienveillance et de discernement.

M. Arseneau déplore qu’en émettant des consignes contradictoires, on laisse aux automobilistes le fardeau de choisir s’ils préfèrent risquer un accident en conduisant dans des conditions défavorables ou une contravention en s’arrêtant pour se reposer.

Dans leurs communications officielles et sur internet, les deux provinces maritimes maintiennent l’interdiction de s’arrêter en cours de route.

Le discours sur le terrain détonne toutefois alors que certains hôtels semblent accueillir des visiteurs, tel que l’a mentionné la GRC dans un article publié dans La Presse en fin de semaine.

Selon M. Arseneau, il est essentiel de trouver une juste balance entre la sécurité des automobilistes et les précautions sanitaires liées à la pandémie afin de progressivement rétablir les liens économiques et de voisinage entre les insulaires et les provinces maritimes.

ACTUALITES Éducation Jeunes

Bourses et prix pour 10 finissants du campus collégial des Îles

Dix finissants du campus collégial des Îles se sont partagé douze bourses d’une valeur de 500 dollars et trois prix lors du gala du mérite éducatif le 4 juin dernier.

La cérémonie, qui s’est tenue en mode hybride, a souligné la fin du parcours scolaire de la cohorte 2021, formée de 40 diplômés.

La finissante du programme d’Arts, lettres et communication Magalie Fournier a récolté la part du lion en repartant avec la Médaille du Gouverneur général, la bourse de la formation générale et celle pour la valorisation de la langue française.

Noémie Landry, Dimitri Miousse-Turbide et Emma McIntyre ont été récipiendaires de la bourse mérite et détermination scolaire.

Deux bourses ont été octroyées à Audrey Harvie, soit mérite et réussite scolaire ainsi que valorisation de la langue française.

Géna Turbide s’est vu remettre la bourse de la recherche MERINOV, NERGICA & CIRADD, tandis que Dominic Lebel s’est mérité la bourse Serge-Rondeau pour l’amélioration de son rendement scolaire.

La bourse Isabelle-Boudreau de l’Association étudiante du campus des Îles a quant à elle été décernée à Gilbert Poirier.

Finalement, les deux médailles du lieutenant-gouverneur pour la jeunesse ont été remises à Juliette Jomphe et Mariane Arseneau, qui ont également chacune reçu une bourse, respectivement celle du mérite scolaire et vie étudiante et mérite et réussite scolaire.

ACTUALITES Économie Pêche

La saison de pêche au homard 2021 est en bonne voie pour briser le record de la valeur des débarquements

Le prix du homard versé à quai pour la 4e semaine de pêche 2021 est fixé à 7,86$ la livre alors que les débarquements s’élèvent à 1 566 000 livres.

Il s’agit d’une augmentation des captures de 180 000 livres par rapport à la semaine précédente qui avait été perturbée par la relocalisation de casiers pour une centaine de pêcheurs, causée par la présence de baleines noires.

Selon les données préliminaires du ministère des Pêches et des Océans, les volumes débarqués en 2021 en trois semaines se comparent à ceux de l’année record de 2020, avec une diminution d’un peu plus de 3%.

La valeur cumulative des débarquements après trois semaines de pêche, elle, est 48% plus élevée que celle de l’an dernier selon les données du MPO, ce qui n’est pas étonnant considérant les marchés instables et les prix faibles au début de la pandémie.

Source: MPO

Toutefois, après trois semaines, la valeur des débarquements de 2021 représente plus de 38 390 000 dollars, presque 10 millions de plus que pour l’année record de 2019, où ce chiffre n’avait été atteint qu’à la 4e semaine.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19: le bilan de la région demeure à 12 cas actifs

La Direction régionale de santé publique enregistre deux nouveaux cas dans la MRC de Haute-Gaspésie.

Le nombre d’infections actives demeure stable à 12 puisque le rapport indique deux guérisons dans la région.

Une personne est toujours hospitalisée.

Du côté provincial, l’embellie se poursuit avec une seconde journée consécutive du nombre de cas déclarés sous la barre des 200.

Les hospitalisations et le nombre de décès sont en baisse, tandis que près d’une soixantaine de personnes demeurent aux soins intensifs.

D’ailleurs, le rouge disparaissait aujourd’hui de la carte régionale des paliers d’alerte avec le retour en orange, notamment, de Montréal et de Laval.

ACTUALITES Covid-19 Emploi Santé

La CNESST n’impose plus le masque en tout temps au travail dans les zones jaunes et vertes

La Commission des normes d’équité, de santé et de sécurité au travail (CNESST) ajuste les mesures sanitaires de protection pour les travailleurs en fonction des paliers d’alerte de couleur.

Source: CNESST

Avec le passage des Îles à la zone verte, la CNESST n’impose plus le port du masque en tout temps en milieu de travail, à condition qu’une barrière de protection, par exemple en plexiglas, ne sépare les collègues ou que la distanciation physique soit respectée.

Son porte-parole, Nicolas Bégin, ajoute que le port d’équipements de protection oculaire et la désinfection systématique des outils de travail partagés par des employés après chaque utilisation deviennent facultatifs en zones jaunes et en zones vertes à partir d’aujourd’hui.

Le porte-parole de la CNESST, Nicolas Bégin

Toutefois, le nettoyage des aires communes à chaque quart, ou journée, de travail demeure :

Le porte-parole précise également que les mesures de protection de la clientèle, comme la limite du nombre de clients sur un plancher de vente et le nettoyage des paniers d’épicerie ou des terminaux de paiement relèvent de la Santé publique et non de la CNESST :

M. Bégin ne s’avance pas à dévoiler un calendrier précis pour de nouveaux assouplissements, par exemple en vertu de l’atteinte d’un certain taux de vaccination dans la population ou un seuil maximum de nouveaux cas.

Il souligne cependant que la CNESST s’ajustera à l’évolution de la pandémie en travaillant de pair avec la direction générale de Santé publique.

ACTUALITES Divers Sécurité publique

Des Rangers madelinots honorés pour leur service

Des médailles d’honneur ont été décernées à huit Rangers des Iles et à un officier de la Sûreté du Québec afin de souligner leur implication au sein des Forces armées canadiennes.

Le caporal-chef, Donald Leblanc, le caporal Rodrigue Lapierre et le Ranger Donald Chiasson, étaient présents à la cérémonie pour recevoir la médaille de service spécial.

Les Rangers Wayne et Paul Dickson, Michel Bourgeois et Rodrigue Dubé ont aussi été décorés.

Cette médaille souligne un minimum de quatre années d’implication, dont des déploiements lors d’événements de force majeur, explique l’adjudant Steven Robertson.

L’adjudant Steven Robertson et le caporal-chef William Beauchesne.

Le caporal-chef William Beauchesne, officier de la Sûreté du Québec, de même que le sergent Serge Chevarie, responsable de la patrouille des Rangers des Iles, ont reçu la Décoration des Forces canadiennes, qui souligne 12 années de services au sein de l’armée.

Le sergent Chevarie s’est dit touché d’obtenir cette reconnaissance mais mentionne rapidement le dynamisme de son équipe.

La patrouille des Rangers des Iles, fondée en 2009, compte 29 membres en plus d’une vingtaine de juniors.

Présents à la cérémonie, le maire et le député provincial des Iles ont tous deux souligné le professionnalisme de la patrouille, sa disponibilité et son importance pour le milieu au cours des 12 dernières années.

ACTUALITES Éducation

Les incitatifs de Québec favoriseront la rétention et le recrutement des RSG croit le bureau coordonnateur des Îles

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, annonçait jeudi dernier des investissements de 200 millions de dollars sur cinq ans afin de renverser la tendance des fermetures de services de garde en milieu familial au Québec.

L’annonce prévoit un montant forfaitaire de 3500$ pour les responsables qui ouvrent un nouveau service pour au moins un an afin de couvrir les achats d’équipements.

La directrice du bureau coordonnateur Chez Ma Tante, Céline Miousse, se réjouit de l’initiative, elle qui attend la confirmation cet été d’un soutien supplémentaire demandé à la Communauté maritime par le biais du Fonds régions et ruralités, spécifique aux éducatrices de l’archipel, qui servirait aussi à soutenir le démarrage :

Le ministre annonce aussi jusqu’à 6000$ dollars par RSG pour l’embauche d’une assistante qui leur permettrait d’accueillir jusqu’à neuf enfants.

La directrice du CPE-BC Chez Ma Tante, Céline Miousse
Photo: Le Radar

Céline Miousse précise que cet incitatif pourrait être significatif aux Îles puisque un seul milieu familial sur 25 dépasse la limite de six enfants pour une seule éducatrice, alors qu’environ 140 des 189 places au permis de l’archipel sont actuellement occupées en milieu familial :

Selon la directrice, plusieurs RSG des Îles s’occupent de moins de six enfants, notamment parce qu’elles étaient obligées d’inclure dans le ratio leur propre jeune d’âge scolaire, une exigence écartée depuis la sanction du projet de loi 82 qui permet d’écarter du calcul les enfants de moins de 9 ans.

De plus, Québec offrira un montant forfaitaire de 3000$ sur deux ans aux RSG qui accueilleront au moins six enfants dans leur milieu.

Le CPE-BC Chez Ma Tante

Si elle salue les initiatives du gouvernement qui vont dans la bonne direction selon elle, Céline Miousse rappelle qu’il faudra maintenir les efforts pour renverser une perte annuelle de 4000 places par année au Québec attribuable aux départs d’éducatrices en milieu familial pour arriver à un solde positif de 7000 places créées annuellement.

Elle croit toutefois que les annonces favoriseront ses efforts de recrutement et de rétention de main d’œuvre pour atteindre son objectif d’ouvrir sept nouveaux services aux Îles d’ici la fin 2022, en précisant que le ministère travaille actuellement à l’allégement du fardeau administratif des RSG :

À la suite du dernier Salon de l’emploi aux Îles, deux éducatrices se sont déjà montrées intéressées à ouvrir un service de garde en milieu familial, dont un dès cet automne.

ACTUALITES Environnement

La TCR des Îles souligne le mois de l’eau

Le comité ZIP et la Table de concertation régionale des Îles a publié sa programmation d’activités du mois de l’eau, en juin, dans le cadre du plan d’action quinquennal de la Stratégie québécoise de l’eau.

Photo: Comité ZIP et TCR des Îles

La campagne multiplateforme de sensibilisation à l’utilisation responsable et à la préservation des plans d’eau inclura des capsules d’information sur les bonnes pratiques de consommation, un concours de photos et une activité de nettoyage de berges.

Le coordonnateur de la TCR, Jean-Matthieu Barraud, explique que la mise en valeur des usages responsables de l’eau fait aussi le lien avec le Plan de gestion intégré régional, déposé une première fois le 15 octobre dernier au ministère de l’Environnement, qui devrait être finalement adopté en 2021.

Le comité ZIP et la TCR des Îles pourraient alors avoir accès à de nouveaux programmes de soutien financier destinés à la préservation de l’eau ou accélérer l’accès aux programmes existant en démontrant une mobilisation du milieu autour des principaux axes retenus dans l’exercice de concertation qui comprennent la biodiversité, la qualité de l’eau et les impacts des changements climatiques :

De son côté, la nouvelle adjointe à la coordination de la TCR, Catherine Dally-Bélanger, explique que la plupart des activités de sensibilisation du mois de l’eau, dont le 4 à 7 de nettoyage, se tiendront à la fin de juin :

Catherine Dally-Bélanger et Jean-Matthieu Barraud de la TCR

Le plan d’action de la Stratégie québécoise de l’eau couvre la période de 2018 à 2023.

ACTUALITES Communication

3842 membres pour le 40e Radiothon de CFIM

Ce sont 3842 personnes et entreprises qui se sont procuré leur carte de membre à l’occasion du 40e radiothon de la  station de radio communautaire CFIM.

Les membres de CFIM sont éligibles à de nombreux tirages de prix grâce aux entreprises partenaires de la radio

Il s’agit sensiblement du même nombre d’adhésions qu’en 2020 à pareille date, alors qu’on en comptait 3938.

Malgré la diminution de 96 membres, le chiffre réjouit le directeur général de CFIM, Charles-Eugène Cyr :

M. Cyr estime que le membership de CFIM fait partie des plus élevés parmi le réseau des radios communautaires québécoises, surtout lorsqu’on considère le bassin de population desservi et ce, même si les membres de CFIM n’habitent pas tous aux Îles :

Comme en 2020, en raison des mesures sanitaires qui encadraient toujours les rassemblements, l’événement a pris la forme d’un service à l’auto le 23 mai dernier pour la vente de cartes, qui s’est ensuite poursuivie durant deux semaines en ligne ou en personne, à la station.

ACTUALITES Covid-19 Santé

COVID-19: le bilan s’améliore toujours dans la région qui passe en zone verte

Avec cinq nouvelles guérisons en fin de semaine et un seul nouveau cas de COVID-19 en Gaspésie, le bilan de la Santé publique régionale ne compte actuellement que 12 cas actifs sur son territoire.

Les infections sont réparties dans les MRC de Haute-Gaspésie et d’Avignon et les quatre autres MRC de la Gaspésie et des Îles n’affichent aucun cas.

Source: Santé publique Gaspésie-les Îles

La région passe d’ailleurs au palier d’alerte vert à compter de lundi.

Source: Quebec.ca

Les rassemblements intérieurs et au restaurant d’un maximum de 10 personnes d’adresses différentes seront dès lors autorisés.

Si les participants à un rassemblement intérieur proviennent de trois adresses différentes ou moins, ils pourront être plus que 10.

Les personnes âgées hébergées en CHSLD, en ressources intermédiaires ou en résidence peuvent recevoir à compter de lundi jusqu’à neuf visiteurs dans leur milieu de vie, à condition de pouvoir respecter la distanciation physique.

À noter que le port du masque, et les autres mesures de base, sont toujours recommandés durant les rassemblements privés et doivent toujours être respectées dans les milieux de travail.

Restrictions et permissions en zone verte

ACTUALITES Covid-19 Insularité Santé

COVID-19: la région passe au vert et le bilan s’améliore

C’est officiel : la Gaspésie et les Îles passeront en zone verte dès lundi prochain.

La région avait pourtant été omise lors de l’annonce du premier ministre François Legault, mardi, en lien avec le changement de palier d’alerte de plusieurs territoires, décision qui avait été décriée par les élus des Îles.

Le passage au vert signifie qu’un maximum de 10 personnes ou les occupants de trois résidences pourront se rassembler à la maison ainsi qu’aux restaurants et dans les bars.

Les règles sanitaires entourant les visites dans les milieux de vie pour aînés seront aussi assouplies à partir de lundi.

Il ne sera plus obligatoire de prendre rendez-vous pour visiter un proche et un résident pourra recevoir jusqu’à neuf personnes en même temps dans son logis, tout dépendant de la capacité à maintenir la distanciation physique.

Le changement de couleur est dû à une accalmie que connaît la situation épidémiologique de la région, dont les cas actifs sont en baisse constante depuis le 27 mai.

Aujourd’hui, la Direction régionale de santé publique enregistre un seul nouveau cas de COVID-19 en Gaspésie après deux jours sans nouvelle infection.

Le bilan indique également six guérisons supplémentaires et qu’une personne est hospitalisée.

Par ailleurs, le CISSS des Îles a confirmé que la campagne de vaccination des deuxièmes doses aura bel et bien lieu entre le 9 et le 21 juin, et que les rendez-vous donnés pour les 7 et 8 juillet seront devancés.

L’établissement attendait 7000 doses du vaccin de Moderna pour débuter la seconde phase de la vaccination générale et a reçu 1032 doses du vaccin Pfizer destinées aux 12-17 ans.

ACTUALITES Culture Sports

Une programmation 100% québécoise pour la 2e édition du Festival du cirque des Îles

Le Festival de cirque des Îles revient en force avec une programmation complètement québécoise pour sa deuxième édition.

Le contexte de pandémie avait forcé l’annulation de l’événement en 2020 alors qu’il avait connu un bon succès lors de sa première année.

La coordonnatrice du festival, Marianne Munger, souligne que la majorité des spectacles aura lieu sous un chapiteau installé sur le futur site de l’École de cirque des Îles, à l’ancienne école primaire Marguerite D’Youville, et que les élèves de l’école y présenteront également des numéros.

Elle annonce qu’en plus des performances devant public et à l’extérieur, l’organisation ajoute un volet de réalité virtuelle à sa programmation afin de diversifier ses activités :

Mme Munger se dit soulagée que l’allègement des mesures sanitaires permette la tenue de l’événement.

Le conseiller artistique du festival, Gilles Ste-Croix, s’en réjouit aussi et estime que la diversité de spectacles au sein de la programmation saura ravir petits et grands :

Les passeports tremplins pour le festival seront mis en vente à compter du 6 juin tandis que les billets réguliers seront disponibles à partir du 13.

Le festival se déroulera du 15 au 20 juillet prochains.

ACTUALITES Économie Insularité

Les Montréalais plus nombreux à acheter une propriété dans la région

Une étude de la firme de solutions foncières JLR révèle que la pandémie a fait bondir le nombre de Montréalais qui ont décidé d’acheter une maison en Gaspésie et aux Îles de la Madeleine.

Le rapport indique que depuis août 2020, plus d’une transaction immobilière sur 5 dans la région a été faite par un acquéreur provenant de Montréal.

Durant la période que la firme qualifie de prépandémie, soit entre août 2019 et mars 2020, la proportion d’acheteurs montréalais était plutôt de 13%.

Les chiffres de JRL concordent avec les données préliminaires du courtier immobilier Jean-Bernard Leblanc, qui estime que 20% des propriétés vendues aux Îles en 2020 ont été achetées par des gens de l’extérieur, sans préciser leur ville de provenance.

JRL signale également que le mouvement migratoire montréalais a exacerbé la hausse du prix des résidences de la région, déjà affecté par une plus grande demande locale.

L’étude montre que les acheteurs montréalais ont payé un prix médian pour une unifamiliale 24 000 dollars plus élevé que les acheteurs locaux ou hors Montréal entre août 2020 et avril 2021.

ACTUALITES Pêche

Officialisation du nouveau quota de maquereaux et fermeture de la pêche aux mollusques dans la Baie du Bassin

Comme c’est le cas à chaque année, la cueillette de mollusques est interdite depuis le 1er juin dans la Baie du Bassin en raison de la présence d’agents polluants.

L’avis émis par Pêches et Océans Canada ne touche toutefois pas la zone qui s’étend de la baie de la Rivière jusqu’à la pointe Marichite.

À cette période de l’année, la hausse de la température de l’eau entraine la prolifération de bactéries issues de résidus organiques.

La date de réouverture, variable, sera déterminée en fonction des résultats de tests qui seront réalisés plus tard dans l’été.

Par ailleurs, le MPO instaure officiellement cette année une limite de capture de 20 maquereaux dans le cadre d’une pêche récréative et ce dans l’ensemble du sud du Golfe.

Un maximum de cinq lignes, chacune limitée à six hameçons, est aussi établi.

La longueur minimale du maquereau est fixée à 26,8 centimètres.

ACTUALITES Communautaire Insularité Tourisme

Le Comité d’action pour le logement aux Îles vient en aide aux gens sans logis

En place depuis trois semaines, le comité d’action pour le logement aux Îles dénombre une quarantaine de résidents permanents qui ont besoin d’une quinzaine d’unités  pour eux-mêmes ou pour leur famille d’ici la fin juin.

Les propriétaires de roulottes, de maisons à vendre, à louer ou qui disposent de chambres ou d’accommodements suffisants pour accueillir les citoyens sont appelés à faire preuve de solidarité en contactant l’agente d’accueil.

L’agente d’accueil Renée-Pier Chevarie et l’agent de développement André St-Onge

Renée-Pier Chevarie explique que le comité tire plusieurs ficelles à la fois pour trouver des pistes de solutions au problème, par exemple en dressant un inventaire de terrains où l’on pourrait installer des roulottes louées ou prêtées ou en essayant de s’entendre avec des lieux d’hébergements libres :

Au-delà des évictions pour la location touristique estivale ou pour des ventes de maisons, d’autres facteurs expliquent le phénomène de rareté :

De son côté, l’agent de développement au Réseau des partenaires en développement social, André St-Onge, explique que le comité a aussi pensé aux appartements actuellement vacants de la Résidence Plaisance.

Bien que la Résidence Plaisance des Îles dispose d’appartements vacants les normes encadrant les résidences pour personnes âgées sont strictes

Il rappelle toutefois qu’une telle démarche se frappe aux normes d’occupation des résidences pour personnes âgées qui doivent aussi respecter un protocole stricte lié à la pandémie :

Les citoyens qui ont besoin d’assistance ou qui disposent d’unités de logement disponibles peuvent téléphoner à l’agente d’accueil Renée-Pier Chevarie au 418-937-6314.

Le comité d’action pour le logement regroupe la Communauté maritime, le bureau du député Joël Arseneau, la Chambre de commerce, le CISSS des Îles, la Table des Organismes communautaires et le réseau des partenaires en développement social.

ACTUALITES Économie Municipalité

Lancement du programme Accès entreprises à la Journée du Développement économique

La première édition de la journée du Développement économique des Îles a permis de présenter à plus d’une centaine de gens d’affaires locaux le nouveau guichet unique du programme provincial Accès Entreprise.

La Communauté maritime a obtenu 900 mille dollars sur cinq ans pour opérer le nouveau service qui offre un support pour le montage de plans d’affaires ou pour le référencement à des programmes de prêts ou de subventions disponibles selon leur statut et selon la nature des projets.

Le maire Jonathan Lapierre et la directrice au Développement du milieu, Josianne Pelosse

Selon le maire Jonathan Lapierre, Accès Entreprises pourrait par exemple diriger les entreprises qui souhaitent accélérer leur développement vers la corporation La Vague ou vers la SADC, vers le fonds local d’investissement ou de solidarité ou encore vers le Fonds régions et ruralité pour du financement :

De son côté, la directrice au Développement du milieu, Josianne Pelosse, précise que l’équipe dédiée au développement économique passe de deux à quatre employés, soulignant la forte augmentation des demandes locales durant la dernière année de pandémie :

Source: Ministère de l’Économie

La ministre déléguée à l’Économie, Lucie Lecours, a profité de son passage à l’événement de jeudi pour annoncer 415 mille 418 dollars en subventions répartis entre neuf entreprises locales pour des investissements globaux d’un peu plus d’un million 520 mille dollars qui consolident 13 emplois.

ACTUALITES

COVID-19 : aucun ajout au bilan

La situation sanitaire en Gaspésie et aux Iles est au beau fixe selon le plus récent bilan de la direction régionale de santé publique, qui affiche toujours 21 cas actifs, tous répertoriés dans la péninsule gaspésienne.

On ne dénombre aucune nouvelle infection ni aucune guérison supplémentaire tandis qu’une seule hospitalisation en lien avec la maladie est recensée.

Aucun cas n’a été détecté sur l’archipel depuis le début du mois de janvier.

La tendance à la baisse à l’échelle de la province se poursuit encore jeudi, alors qu’on compte seulement 267 nouveaux cas ainsi qu’une diminution du nombre d’hospitalisations et de patients traités aux soins intensifs.

ACTUALITES Emploi Insularité Jeunes

La nouvelle garderie Les Élymes a les mains liées par la pénurie de main-d’oeuvre

Le manque de main-d’œuvre cause une rupture de services à la garderie non subventionnée Les Élymes.

Deux départs au sein d’une équipe à la base réduite ont forcé la direction de l’établissement à abandonner temporairement les places accordées aux poupons et à concentrer leur offre de services autour du groupe multi-âge, permettant d’accommoder un plus grand nombre de familles.

La présidente du conseil d’administration de la Société de développement communautaire des Iles, Ariane Cummings, explique qu’on a pris cette décision afin de s’assurer de ne pas surcharger les éducatrices en poste.

Afin d’attirer du personnel, on a élargi le cadre des horaires pour offrir plus de flexibilité tandis qu’on concentre les efforts de recrutement à l’extérieur des Iles, étant conscient de la dynamique particulière du marché du travail.

Il n’est pas exclu d’avoir recours à des agences de placement de personnel.

La direction a aussi dû recruter une ressource en remplacement de la coordination de la garderie et c’est l’enseignante Sandra Arseneau, qui cumule plus de 17 années d’expérience, qui occupera ce poste temporaire.

Pour fonctionner à plein régime, on estime le manque à gagner à deux autres éducatrices ainsi qu’une aide-éducatrice.

Les offres d’emplois sont affichées jusqu’au 7 juin, date fixée afin d’en arriver à une décision quant à l’offre de services.

L’administration affirme demeurer en communication avec les 26 familles touchées et être sensible aux problèmes causés par la situation.

ACTUALITES Communautaire Culture

Consultations sur l’avenir de la Maison de la culture d’Havre-aux-Maisons

Les consultations sur  l’avenir de la Maison de la culture d’Havre-aux-Maisons ont mis en lumière la nécessité de repenser les espaces intérieurs du bâtiment afin qu’ils correspondent aux besoins de la communauté et du milieu culturel.

Les rencontres s’arrimaient aux rendez-vous thématiques du Forum des partenaires dans le cadre du projet territoire Horizon 2025.

La création d’un espace multifonctionnel est ressortie de la consultation avec les acteurs du milieu culturel, relate l’agent de développement culturel d’Arrimage, Philippe Pesant-Bellemare, puisqu’une telle salle permettrait à plus grande pluralité d’artistes d’y organiser des activités :

Si la suggestion a également été mentionnée lors la consultation citoyenne de lundi, le régisseur culture, patrimoine et bibliothèques de la municipalité des Îles, Pascal Chevarie, rapporte que les participants ont avant tout fait part de leur désir de voir la Maison de la culture devenir un lieu rassembleur pour la population :

Parmi les autres idées proposées, on note le réaménagement des espaces extérieurs, la transformation du toit en une terrasse ainsi que l’instauration d’un lieu destiné aux expositions.

M. Chevarie rappelle que le public et les travailleurs culturels peuvent transmettre leurs suggestions à la municipalité et à Arrimage.

L’étude de faisabilité du projet doit être déposée au courant de l’été pour une présentation à la population prévue pour l’automne.

ACTUALITES Éducation

Grève du personnel de soutien scolaire suspendue jeudi

La demi-journée de grève du personnel de soutien scolaire prévue jeudi 3 juin est finalement suspendue et les activités pédagogiques se tiendront normalement.

Le Syndicat des Travailleurs de l’Éducation de l’Est-du-Québec souligne que loin d’en être arrivé à une entente avec son employeur, la centrale des syndicats du Québec a opté pour la suspension de dernière minute pour ajouter de la pression sur Québec.

La présidente du STEEQ-CSQ, Anne Bernier

La présidente régionale du syndicat, Anne Bernier, souligne que le personnel de soutien conserve donc 4 jours du mandat de 5 jours de grève obtenu auprès de ses membres cet hiver :

Mme Bernier précise que ses membres exigent d’abord et avant tout des tâches moins précaires et une augmentation salariale de 6% sur trois ans, par rapport à l’offre patronale de 5% d’augmentation avec une prime forfaitaire de 3% qui est sur la table :

Le contrat de travail du personnel de soutien en éducation, tout comme ceux du reste de la fonction publique, sont échus depuis mars 2020.