Dernières nouvelles

ACTUALITES Culture Économie Politique

FARR: Nouvelle annonce de soutien financier au CAMI pour la revitalisation de l’Île d’Entrée

Alors qu’on annonçait un investissement fédéral de 456 mille dollars lundi pour le projet de revitalisation de l’Île d’Entrée du Conseil anglophone madelinot (CAMI), c’est au tour de Québec d’annoncer un soutien à l’initiative.

Même si la directrice générale du CAMI, Héléna Burke affirmait cette semaine que le montage financier du projet totalisant près d’un million de dollars était bouclé, elle explique avoir déjà reçu toutes les confirmations administratives, mais que certaines annonces publiques restent à être dévoilées :

L’ancienne école de l’Île d’Entrée sera rénovée et convertie en musée et en salle communautaire
Photo: CAMI

Le CAMI ira bientôt en appel d’offres auprès des constructeurs pour le volet rénovation de l’ancienne école de l’Île d’Entrée, qui abritera le musée du patrimoine local ainsi qu’une salle communautaire, mais Mme Burke précise que le volet construction représente une fraction du projet global :

De passage dans l’archipel, c’est la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, qui a confirmé jeudi l’octroi de 45 mille 428 dollars au projet à partir du Fonds d’Appui au Rayonnement des Régions des Îles.

Mme Burke ajoute que la part du milieu fournie par CAMI et ses partenaires, en argent et en services, représente entre 8 et 10% du projet.

ACTUALITES Covid-19 Municipalité Politique

Le maire Lapierre invite François Legault aux Îles

Le premier ministre du Québec, François Legault, terminait la semaine dernière une tournée des régions, après celle de juillet où il s’était arrêté à Carleton-sur-Mer en Gaspésie.

Le maire des Îles a pris l’initiative d’inviter officiellement le premier ministre à se déplacer aux Îles, soulignant dans sa lettre les difficiles conditions d’accès routiers causées par le maintien des contrôles de circulation imposées par le Nouveau-Brunswick et par l’Île-du-Prince-Édouard.

Point de contrôle routier à l’Île-du-Prince-Édouard cet été

Jonathan Lapierre qualifie d’ailleurs ces mesures d’exagérées dans sa lettre au premier ministre, et qui engendreront des pertes financières avoisinant les 40 millions de dollars pour l’industrie touristique locale en 2020:

Par ailleurs, le maire Lapierre souhaite discuter de vive voix avec M. Legault de plusieurs dossiers de développement locaux, en présence des intervenants impliqués :

Le maire Lapierre espère que le premier ministre du Québec trouvera l’occasion de visiter l’archipel d’ici l’hiver.

ACTUALITES Covid-19 Éducation

Rentrée en classe: Services de garde, réussite scolaire et nouvelle gouvernance

La création de « groupes classes » en services de garde, tel que préconisée par le ministre de l’Éducation lundi, ne s’appliquera pas dans l’archipel en raison de la faiblesse des volumes d’étudiants par groupes.

La directrice du Centre de Services scolaire, Brigitte Aucoin, souligne qu’on a presque doublé le nombre d’effectifs en conciergerie dans les écoles, et en surveillance à la Polyvalente, afin de respecter et de faire respecter les règles sanitaires.

La directrice du Centre de services scolaire des Îles, Brigitte Aucoin

Brigitte Aucoin ajoute que les actions du Plan d’engagement vers la réussite devront être révisées pour prioriser l’ajustement aux contraintes sanitaires.

Elle prévoit toutefois maintenir les objectifs du plan qui vise un taux de diplomation de 84% d’ici 2022 et une diminution de l’écart de diplomation entre les filles et les garçons à 14% :

Mme Aucoin ajoute qu’il existe un plan de prise en charge pour les élèves avec des difficultés d’apprentissage qui auraient été perturbés durant le confinement du printemps et pour qui le retour en classe serait éprouvant.

Elle n’exclut pas le recours à l’enveloppe de deux milliards de dollars annoncée mercredi par Ottawa, afin de soutenir les provinces vers une rentrée sécuritaire, pour embaucher des effectifs supplémentaires.

Mme Aucoin précise que malgré une rareté de ressources humaines, les effectifs sont au complet pour la rentrée et compte sur le travail d’équipe du personnel pour soutenir les élèves qui éprouveraient des difficultés :

En collaboration avec le CISSS des Îles, le Centre de services scolaire espère relancer une formation de préposés aux bénéficiaires financée par le ministère de la Santé et qui compterait deux fois plus d’inscriptions que la première cohorte d’une dizaine d’étudiants, qui terminent leurs cours cette semaine :

La directrice du Centre de services scolaire ajoute que les inscriptions pour les parents qui désirent faire partie de la nouvelle structure de gouvernance en tant qu’administrateurs ont jusqu’au 18 septembre pour soumettre leur candidature :

Le nouveau conseil d’administration de 15 membres dont cinq parents, cinq membres du personnel et cinq membres de la communauté entrera en fonction à partir du 15 octobre.

ACTUALITES Insularité Jeunes

La Maison des jeunes des Iles sollicite la population à quelques semaines du début des travaux

La maison des jeunes des Iles prévoit amorcer les travaux de démolition de son bâtiment, qui sera entièrement construit à neuf, autour du 15 septembre prochain.

Pour réaliser le projet, maintenant estimé à 520 mille dollars incluant la démolition, la reconstruction et la gestion des matières résiduelles, l’organisme accuse un manque à gagner d’environ 150  mille dollars.

La directrice de la maison des jeunes, Nadine Lapierre, explique qu’elle espère en récolter 50 mille dans la communauté via une campagne de financement et qu’un prêt hypothécaire sera finalement contracté pour compléter le montage financier.

Selon les termes de l’entente avec l’entrepreneur en construction, les travaux devraient être réalisés sur une période de 20 semaines, permettant une réouverture au printemps 2021.

Plans du nouveau bâtiment Source : Maison des jeunes des Iles

Afin d’éviter une rupture de l’offre, la Maison des jeunes des Iles est toujours à la recherche d’un espace pour relocaliser temporairement ses bureaux, ses équipements et ses services auprès des jeunes, pour la durée des travaux, poursuit madame Lapierre.

Avec un cadre financier d’abord estimé à 400, puis 450 avant d’atteindre 520 mille dollars, l’organisation tenait à amorcer les travaux rapidement pour éviter une nouvelle hausse des coûts de construction ainsi que pour respecter les délais inclus dans certaines subventions obtenues.

ACTUALITES Pêche

L’Office des pêcheurs de homard des Îles retourne en négociations et dit au revoir à l’avocat Claude Régnier

L’Office des pêcheurs de homard des Îles a entamé les négociations auprès de l’Association québécoise de l’industrie de la pêche (AQIP) afin d’ajuster à la hausse le prix versé à quai pour certaines semaines de la saison 2020.

Étant donné que l’ensemble de ses membres n’ont pas encore été mis au courant des détails, le  président de l’Office, Pascal Chevarie, reste discret pour l’instant sur l’identification des semaines en litige de même que sur le montant de l’ajustement demandé.

Cette année l’Office évalue les captures à plus de 13 millions de livres et une diminution du prix moyen versé à quai de presque 25%

Il précise que la demande d’ajustement s’appuie sur la bonne performance du marché en se basant notamment sur les chiffres de ventes des acheteurs du plan conjoint, remis à l’Office conformément à la convention de mise en marché

D’autre part, M. Chevarie annonce le retrait de l’avocat et porte-parole de l’Office, Claude Régnier dans les négociations pour le compte de l’Office.

Me Régnier était en charge de la représentation des pêcheurs durant les nombreuses séances d’arbitrage devant la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec au cours des dernières années en plus de piloter les négociations autour de la mise à jour de la formule de fixation du prix dans la convention de mise en marché du plan conjoint du homard des Îles.

Alors que l’Office et l’AQIP espéraient s’entendre sur une nouvelle formule au printemps dernier, M. Chevarie espère maintenant arriver à un accord d’ici la prochaine saison.

Il a tenu à remercier Claude Régnier pour ses services d’accompagnement, particulièrement depuis le changement d’administration de l’Office en 2017:

Pour sa part, Me Régnier se déclare fier du travail accompli pour l’Office, mais estime qu’il est temps pour lui de passer le flambeau dans le dossier de la négociation avec les acheteurs, puisqu’il anticipe un départ à la retraite d’ici un an ou deux.

L’avocat Claude Régnier s’est retiré depuis mai du dossier de la négociation de la convention de mise en marché du homard des Îles

Il aura notamment participé à l’élaboration du Plan conjoint pour le homard des Îles en 1991, et précise qu’il aurait aimé voir l’aboutissement des négociations de la convention de mise en marché pour l’établissement d’une formule de fixation du prix du homard des Îles, qu’il croit bien amorcée:

Sur la recommandation de Claude Régnier, c’est l’avocate Myriam Robichaud qui représentera dorénavant l’Office des pêcheurs de homard des Îles.

Myriam Robichaud du cabinet d’avocats en droit agricole BHLF prend la relève de Claude Régnier pour l’Office de homard des Îles

Me Robichaud est spécialisée en droit civil et administratif ainsi qu’en médiation au cabinet BHLF Avocats, qui est en charge des services juridiques de l’Union des Producteurs Agricoles (UPA).

ACTUALITES Communication

Les stations de radio canadiennes sonnent l’alarme auprès d’Ottawa

Un rapport d’étude produit par l’Association canadienne des radiodiffuseurs démontre que jusqu’à 200 stations de radio locales privées sur 737 devront fermer d’ici 2022 en raison des pertes de revenus publicitaires.

Selon son porte-parole et chef de la direction chez RNC Media, Robert Ranger, le ministère canadien du Patrimoine et le CRTC doivent rapidement alléger les exigences réglementaires et financières aux diffuseurs locaux, privés ou communautaires, afin de permettre leur survie.

Le porte-parole de l’Association canadienne des radiodiffuseurs et chef de la direction chez RNC Media Inc., Robert Ranger

Selon lui, la période d’urgence sanitaire des dernier mois a amplifié le problème des stations les plus vulnérables dans les régions :

Le directeur de la station de radio locale et administrateur de l’Association des radios communautaires du Québec, Charles-Eugène Cyr, abonde dans le même sens et souligne que 30% des radios communautaires au pays sont en situation précaire en raison des pertes de revenus publicitaires.

Le directeur général de Diffusion communautaire des Îles (CFIM) Charles-Eugène Cyr

Il fait remarquer qu’au cours des derniers mois le gouvernement québécois a réinvesti une dizaine de millions de dollars de son budget publicitaire dans les médias locaux plutôt qu’en ligne, une mesure qui selon lui réglerait pratiquement le problème si elle était maintenue :

Charles-Eugène Cyr ajoute que la station de radio communautaire des Îles, bien qu’elle constate une diminution normale des revenus de publicités locales, elle a la chance de pouvoir compter sur un fort appui du milieu.

ACTUALITES Covid-19 Municipalité

La Municipalité ajuste son plan de réouverture du Centre Multisport

Les parents de jeunes hockeyeurs et d’adeptes de patinage artistique pourront finalement assister aux activités de leurs enfants au Centre multisport à partir du 31 août.

Après discussions avec la Santé publique, l’équipe municipale demandera aux parents qui assisteront aux activités de désinfecter eux-mêmes leurs sièges avant de partir.

Le régisseur au Sport et au Plein-air à la Municipalité des Îles, Vincent Leblanc, souligne qu’en agissant ainsi, il devient possible de respecter les consignes sanitaires en attendant la réorganisation et l’ajout d’effectifs à partir du 21 septembre pour la deuxième phase d’ouverture du centre :

Le Régisseur Sorts et Plein-air à la Municipalité des Îles, Vincent Leblanc

M. Leblanc ajoute qu’il sera finalement possible pour des bulles familiales, formées des proches qui habitent sous un même toit, de s’asseoir ensemble dès la première phase d’ouverture :

Les spectateurs devront respecter les mesures d’hygiène et de distanciation sociale dans les estrades et ils pourront retirer leur masque une fois assis, sans oublier de le remettre pour tout déplacement à l’intérieur.

ACTUALITES Environnement Pêche

Une biologiste chez Attention FragÎles souligne les avantages d’une aire marine protégée pour l’archipel

La biologiste et chargée de projet chez Attention FragÎles, Émie Audet, soutient qu’une aire marine protégée telle que proposée dans le projet de Parc marin aux Îles, serait bénéfique pour la biodiversité et les pêches

La biologiste de formation et chargée de projet chez Attention FragÎles, Émie Audet

Selon elle, la carte produite dans le rapport préliminaire de l’Université du Québec à Rimouski en 2015 et qui représentait la zone d’analyse, à l’intérieur de laquelle seraient ensuite identifiés des secteurs à protéger, a nourri une certaine désinformation à l’égard du projet :

Selon Mme Audet, la carte de la zone d’analyse du rapport préliminaire de l’UQAR en a induit plusieurs en erreur

Étant donné l’interdiction des pêcheries endommageant les fonds marins à l’intérieur des aires protégées, Mme Audet rappelle la proposition à l’effet que seuls les fonds où le chalutage n’est pas actuellement pratiqué seraient inclus dans un parc marin, tout en interdisant aussi les projets d’exploitation d’hydrocarbures.

Selon la biologiste, les aires marines protégées assainiraient la biodiversité des écosystèmes marins en équilibrant la chaîne alimentaire naturelle dans des secteurs qui produiraient d’avantage de ressources halieutiques :

Attention FragÎles fait partie du comité local de concertation autour du parc marin des Îles piloté par Parc Canada, où siègent également des pêcheurs, des élus locaux ainsi que le ministère provincial de l’Environnement.

ACTUALITES Covid-19 Santé

En milieu de travail, le couvre-visage en tissu ne peut remplacer le masque de procédure

Les entreprises qui ne se conforment pas à l’exigence du port du masque de procédure pour leurs employés qui ne peuvent respecter une distance minimales de deux mètres entre eux, s’exposent à des sanctions pouvant aller jusqu’à la fermeture préventive de leur établissement.

Avec l’aide de l’Institut national de santé publique, la commission des normes, de l’équité et de la santé au travail a établi certaines normes minimales dans les milieux de travail, et disposent des pouvoirs pour les faire respecter.

L’avocate chez Vaillancourt, Riou et associés, Marie-Claude Riou, souligne qu’en vertu du droit du travail, il incombe aux entreprises d’assurer un environnement sécuritaire pour leurs travailleurs.

Si un couvre-visage en tissu est adéquat pour tous les visiteurs ou dans les déplacements à l’intérieur, ce dernier est considéré non-conforme pour assurer la santé des travailleurs dans un contexte de proximité physique.

Bien que les différentes consignes soient formulées comme des recommandations sur leur site internet, la CNESST peut, notamment en vertu des décrets ministériels, émettre des avis pour forcer les entreprises à se conformer.

Les employés qui ne se considèrent pas en sécurité peuvent par ailleurs refuser de se présenter au travail et émettre une plainte auprès de la commission, qui évaluera la situation et déterminera le bien-fondé de la demande.

ACTUALITES Jeunes Municipalité

La Municipalité dévoile son plan de relance des activités au centre multisport et à la piscine

Les jeunes Madelinots pourront reprendre les activités de patinage artistique et de l’école de hockey à partir du 31 août au Centre multisport Desjardins, ainsi que les cours de natation interrompus en mars, dès le 5 septembre.

Il faudra patienter jusqu’à la deuxième phase du plan de réouverture du complexe multisport, prévue pour le 21 septembre, avant la reprise des activités régulières de hockey, de curling, des locations ou pour l’accès à la piste d’entraînement du parcours À l’Abri de la tempête.

Outre les camps de jour cet été, les autres activités sportives sont annulées depuis mars au centre multisport Desjardins

D’ici là, il sera interdit au public ou aux parents d’assister aux activités qui se dérouleront sur une seule des deux glaces qui sera ouverte à partir de la semaine prochaine, mais ces derniers pourront aider leur enfant à endosser leur équipement dans les chambres des joueurs avant de quitter les lieux.

Le régisseur au Sport et au Plein-air, Vincent Leblanc explique qu’il faut du temps pour préparer l’amphithéâtre et embaucher des effectifs supplémentaires afin de se conformer aux exigences de la Santé publique, qui doivent d’ailleurs s’arrimer aux protocoles propres aux associations sportives, telles que Hockey Québec :

Étant lui-même membre de l’Association Québécoise des arénas et des installations récréatives et sportives de l’Est-du-Québec, où les membres mettent en commun leurs plans respectifs, M. Leblanc souligne que le plan de reprise des activités aux Îles n’est pas plus contraignant qu’ailleurs.

Le Régisseur Sports et Plein-air à la Municipalité des Îles, Vincent Leblanc

Il fait  remarquer que le plan local permet une réouverture de la quasi-totalité des activités avant la date du début de saison habituelle dans les arénas:

Du côté de la piscine, les nouvelles sessions de cours débuteront le 19 septembre, en même temps que les activités du Club élite de natation.

Les cours de natation interrompus en mars reprendront le 5 septembre, alors que les nouvelles sessions débuteront à partir du 19

Par contre, on est pour l’instant incapable de prévoir une reprise des bains libres, en raison de l’exiguïté des vestiaires.

ACTUALITES Covid-19

Une onzième journée consécutive sans nouveau cas en GÎM

Le bilan sanitaire est stable en Gaspésie et aux Iles depuis 11 jours, soit la plus longue période d’inactivité du coronavirus dans la région depuis le début de la pandémie.

Le nombre total de cas positifs est toujours de 212, avec un taux de mortalité légèrement supérieur à 4 pourcent, alors que 203 personnes ont contracté la COVID-19 mais en sont maintenant guéries.

Par ailleurs, la santé publique a réalisé 14 mille 175 tests de dépistage sur son territoire entre le début du mois de mars et le 21 août, dont un peu plus d’un millier depuis le 12 août.

Ainsi, environ 1,5 pourcent des personnes testées ont reçu un résultat positif, une proportion inférieure au taux qui prévaut pour l’ensemble du Québec.

On rapporte aujourd’hui 61 nouveaux cas dans la province, où l’on compte présentement moins de 1 500 cas actifs.

ACTUALITES Municipalité Politique

Visite aux Îles de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest

Le bureau de la ministre provinciale des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, confirme sa visite aux Îles ce jeudi.

La ministre Laforest avait dû reporter cette visite initialement prévue en mars dernier en raison de la pandémie.

Au programme de la ministre, des annonces de projets soutenus par le Fonds d’Appui au Rayonnement des Régions et visites de chantiers pour des projets soutenus par la Société d’Habitation du Québec, comme celui de la Résidence Plaisance.

Des rencontres de travail sont également prévues à l’agenda de la ministre Laforest avec des intervenants locaux.

Elle rencontrera la presse locale vendredi matin.

ACTUALITES Culture

Un nouveau directeur artistique pour Contes en Îles

En pleine préparation de l’édition 2020 prévue pour septembre, Contes en Îles procède à la nomination de Cédric Landry à titre de directeur artistique du festival.

Monsieur Landry, qui œuvre comme conteur depuis 2015 et comme travailleur autonome dans le milieu des arts depuis une vingtaine d’années, aborde ce nouveau défi avec enthousiasme.

Le comité n’a pas encore déterminé la formule exacte du festival qui devrait se dérouler pendant la semaine du 20 septembre.

Devant l’impossibilité d’inviter des artistes internationaux, la programmation de Contes en Iles aura une couleur locale cette année.

Malgré le contexte sanitaire et les limitations en termes de rassemblements, les organisateurs s’affairent à trouver une façon d’intégrer la participation du public, essentielle dans les arts vivants.

L’équipe de Contes en îles a aussi souligné le départ de Nicolas Landry, anciennement directeur artistique de l’événement, en mentionnant la passion qu’il a démontré dans l’exercice de ses fonctions.

ACTUALITES Politique Santé

Indexation des indemnités pour les déplacements médicaux: Joël Arseneau propose une refonte en profondeur

Le député des Îles à l’Assemblée nationale, Joël Arseneau, salue l’engagement du ministre de la Santé à bonifier les allocations de transport pour des raisons médicales versées aux patients issus des régions.

Le député des Îles à l’Assemblée nationale, Joël Arseneau

Actuellement, les CISSS des régions éloignées défraient à même leurs budgets le coût du billet d’avion des patients qui doivent être envoyés dans les grands centres pour recevoir des soins et octroient une allocation quotidienne de 75 dollars pour l’hébergement, les repas et les déplacements.

L’indemnité atteint 95 dollars par jour pour un patient et son accompagnateur.

Le député Arseneau fait une nuance entre l’intention de revoir la grille tarifaire annoncée par l’ancienne ministre de la Santé Danielle McCann, en janvier, et l’engagement du ministre Dubé pour cet automne :

Toutefois, le député des Îles s’étonne que le ministère ait été incapable de lui fournir les coûts globaux engendrés par les déplacements de patients afin de calculer combien lui coûtera une éventuelle modulation des indemnités.

Selon M. Arseneau, le ministère est également incapable de fournir une liste compilée des paniers de services offerts dans les régions, afin de calculer s’il ne serait pas parfois plus rentable d’élargir l’offre de certains soins de proximité:

En janvier, le maire et le député des Îles pressaient tous les deux la ministre de la Santé durant la période de consultation prébudgétaire de revoir les montants des indemnités qui n’ont pas été indexées depuis plus de dix ans.

ACTUALITES Culture Économie

Deux annonces totalisant 478 mille dollars dans le milieu provenant du fédéral

De passage aux Îles, la députée fédérale Diane Lebouthillier annonçait au nom de sa collègue Mélanie Joly des investissements totalisant 478 mille dollars en soutien à un organisme et à une entreprise dans le milieu.

Le Conseil des anglophones madelinots reçoit des sommes totalisant 456 mille 502 dollars pour la rénovation de l’ancienne école de l’Île d’Entrée qui sera convertie en musée en en salle communautaire.

La directrice générale du CAMI, Héléna Burke

La directrice générale du CAMI, Héléna Burke, explique qu’avec ces montants issus de Développement Économique Canada et du Programme d’appui aux langues officielles, le montage financier du projet est bouclé et elle espère voir les travaux de construction complété pour l’été 2021 :

De son côté, l’entreprise OSM Atlantique, spécialisée dans la fabrication et l’entretien de pièces mécaniques, a reçu 22 mille dollars de DEC pour l’acquisition d’un nettoyeur à ultrason.

Le bain à ultrason permet à OSM Atlantique d’éviter de nettoyer systématiquement des pièces de moteurs à la main

Son directeur des opérations, Jean-Sébastien Aucoin, explique que le nouvel équipement engendre déjà des économies de temps et d’argent qui permettent d’étendre les activités de l’entreprise sur des marchés au-delà des frontières de l’archipel:

La conversion de l’école de l’Île d’Entrée fait partie du Plan de revitalisation pour la petite communauté insulaire anglophone qui s’articule autour des créneaux du tourisme et de l’agriculture et qui a été amorcé en 2016.

ACTUALITES Divers Sûreté du Québec

Une sortie de route fait cinq blessés

Trois femmes et deux hommes, dont une personne d’âge mineur, ont été blessés dans un accident de la route dans la nuit de dimanche à lundi dans le secteur de Havre-aux-Maisons.

Un seul véhicule a été impliqué dans l’embardée survenue sur la route 199 autour de trois heures du matin.

Le sergent de la Sûreté du Québec, Claude Doiron, mentionne que la fatigue pourrait être en cause.

Les cinq occupants du véhicule ont été transportés au centre hospitalier pour y recevoir des soins.

Deux personnes plus grièvement blessées pourraient devoir être transférées d’urgence vers Québec.

On ne craint toutefois pas pour leur vie, poursuit le sergent Doiron.

Un spécialiste des collisions sera dépêché sur place afin d’éclaircir les circonstances entourant l’accident.

ACTUALITES Politique

La ministre fédérale de l’Agriculture confiante de l’issue du vote de confiance en septembre

En plus de la ministre fédérale Lebouthillier, celle de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, était également de passage dans l’archipel pour ses vacances depuis une dizaine de jours.

La ministre Bibeau a profité de ses vacances aux Îles pour visiter des entreprises agricoles locales, comme les Champs Marins

Elle en a profité pour visiter quelques entreprises comme le Verger Poméloi, les fromageries des biquettes à l’air et du Pied-de-Vent, les Champs Marins et la ferme avicole afin de recueillir leurs commentaires face à la pénurie de main d’œuvre et aux programmes de soutien d’urgence liés à la Covid-19 :

Marie-Claude Bibeau est d’avis que la réponse du gouvernement Trudeau à la pandémie a permis de soutenir collectivement les canadiens et appelle les partis d’opposition à considérer l’impact d’un retour en élections en précisant que l’heure est plutôt à l’élaboration de la relance économique :

Bien qu’il s’agisse d’avantage d’une situation qui dépend des lois du marché, la ministre a été sensibilisée aux arguments de la Ferme avicole Bourgeois Dumont dans le dossier de la concurrence locale pour les œufs.

La ferme doit faire face, dans certains de leurs points de vente, à une concurrence d’œufs importés aux Îles alors qu’il lui est interdit d’exporter les siens en dehors de l’archipel.

La ministre Bibeau souhaite approfondir sa connaissance du dossier pour voir si son bureau pourrait intervenir et conseille en attendant aux Madelinots de soutenir leur entreprise locale.

ACTUALITES Pêche

Une pêche réduite pour le hareng d’automne qui n’empêche pas le milieu de vouloir relancer l’industrie

Le stock de harengs reproducteurs d’automne se trouvant dans la zone de prudence de l’approche de précaution, le quota du sud du golfe passe de plus de 22 mille tonnes métriques en 2019 à un peu plus de 12 mille en 2020.

Pour les Îles situées dans la zone 16 D, le trois quarts de l’allocation qui représenterait cette année près de 450 tonnes, est redistribuée dans d’autres zones du golfe puisque l’activité commerciale a été laissée pour compte durant les dernières années dans l’archipel.

Pour le capitaine Jonathan Vigneau, représentant du dossier hareng au sein du Rassemblement des pêcheurs et pêcheuses des côtes des Îles, un ou deux équipages intéressés pourraient capturer les 100 tonnes allouées cette année aux Îles afin de revendiquer, l’an prochain, la totalité du quota :

Selon M. Vigneau, qui pêche à bord du Capt’n William du côté de la Gaspésie, des pourparlers avec des industriels et des détenteurs de permis de hareng madelinots sont en cours afin de relancer cette industrie aux Îles, malgré la diminution progressive de la biomasse dans le golfe :

La pêche commerciale au hareng d’automne s’ouvrait hier dans le sud du golfe, pour durer jusqu’à ce que les équipages capturent l’allocation de leurs zones respectives.

ACTUALITES Santé

Nomination à la direction des Soins infirmiers du CISSS des Îles

En réunion extraordinaire jeudi, le conseil d’administration du CISSS des Îles a entériné l’embauche de France Morissette à titre de directrice des Soins infirmiers en remplacement de Johanne Cantin qui a pris sa retraite cet été.

Selon la PDG de l’établissement, Jasmine Martineau, la nouvelle cadre qui entrera en fonction à partir d’octobre détient une expérience de plus de 35 ans de services dans le réseau public de la santé ainsi que dans le secteur privé :

La PDG du CISSS des Îles, Jasmine Martineau

Mme Morissette supervisera avec ses équipes les activités hospitalières de l’urgence, de l’unité multiclientèle, ainsi que celles des départements d’oncologie, d’hémodialyse et celles du CHSLD en plus des soins à domicile.

Elle obtient aussi la charge du programme de santé physique et de Soutien à l’autonomie des personnes âgées (SAPA).

Plusieurs mandats prioritaires lui seront aussi confiés, notamment une participation à l’effort organisationnel de recrutement de personnel, l’offre de formation à la main d’œuvre ainsi que la bonne marche des trajectoires de services et des protocoles internes liés à la pandémie de Covid-19 :

Le conseil d’administration adoptait également au cours de cette rencontre le bilan annuel de gestion préliminaire de l’établissement, qui sera dévoilé en séance publique cet automne une fois qu’il aura reçu l’approbation du ministère de la Santé.

ACTUALITES Politique

La ministre Lebouthillier réplique au chef du Bloc Québécois et prend des engagements pour les Îles

La députée libérale fédérale de la région et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier rejette les critiques lancées à son endroit par le chef du Bloc Québécois qui tenait son caucus dans le comté la semaine dernière.

La députée fédérale et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier

Elle défend son bilan en chiffrant à presque un milliard de dollars les investissements de son gouvernement en Gaspésie et aux Îles depuis 2015.

Elle rappelle les fonds alloués aux ports pour petits bateaux, à la rénovation du bâtiment d’accueil de l’aéroport, l’acquisition du Villa de Terror et  la construction d’un traversier neuf pour l’archipel :

Mme Lebouthillier affirme que l’ambiance est bonne au caucus libéral, malgré la démission de son ancien collègue des Finances, Bill Morneau et l’annonce de la prorogation de la Chambre qui amènera un vote de confiance avec le discours du trône prévu pour le 23 septembre prochain.

Selon la ministre, c’est la réorientation nécessaire des priorités du gouvernement, causée par la pandémie, qui justifie la prorogation, plutôt que le scandale médiatisé d’apparence de conflit d’intérêts avec l’organisme WE Charity :

Si le gouvernement Trudeau est maintenu, la ministre s’engage en cours de mandat à réunir les intervenants qui s’impliqueront autour de la mise à jour du plan directeur du quai de Cap-aux-Meules, qui comprendra d’importants aménagements et agrandissements afin de satisfaire les utilisateurs.

Plusieurs utilisateurs souhaitent que des aménagements soient apportés au port de Cap-aux-Meules, propriété de Transports Canada

Elle promet aussi de demander en septembre à sa collègue des Pêches et des Océans l’accélération d’une prise de décision pour la disposition de l’épave du Corfu Island, et de relancer les demandes du milieu pour l’allongement de la piste de Havre-aux-Maisons à cinq mille 200 pieds, considérant qu’Ottawa finance actuellement des allongements de pistes pour des aéroports municipaux.

La piste 07/25 de l’aéroport fédéral de Havre-aux-Maisons mesure près de 4 500 pieds

ACTUALITES Divers Justice

Vandalisme à l’Église St-Pierre de Lavernière

Des vandales se sont introduits dans la nuit de jeudi à vendredi dans l’église St-Pierre de Lavernière pour saccager la nef à l’aide d’un extincteur incendie.

La porte de service à l’avant du bâtiment a été forcée et le ou les délinquants ont ensuite vidé dans l’église la quasi-totalité du produit poudreux d’un extincteur, déclenchant ainsi l’alarme des détecteurs de fumée un peu avant quatre heures du matin.

Le bedeau de la Fabrique, Mario Bourgeois, a été appelé sur les lieux en compagnie des pompiers et des agents de la Sûreté du Québec :

Le bedeau Mario Bourgeois déplore les gestes posés à l’église St-Pierre de Lavernière

Le plancher, les bancs, le chœur,  l’autel et le piano sont recouverts de poudre, au point de forcer la Fabrique à adresser une réclamation à sa compagnie d’ assurances et de demander les services d’un nettoyeur industriel.

Les opérations de nettoyage forceront d’ailleurs l’annulation des messes prévues pour dimanche et mardi à l’église de Lavernière.

De son côté, la SQ confirme qu’une enquête est ouverte pour retrouver les malfaiteurs qui feront face à des accusations de méfaits et d’entrée par effraction.

ACTUALITES Environnement Pêche

Démolition des bâtiments vétustes du Rocher aux oiseaux d’ici la fin décembre

Pêches et Océans Canada a lancé un appel d’offres pour la démolition des bâtiments laissés à l’abandon sur le Rocher aux Oiseaux, qui est situé à une trentaine de kilomètres au Nord-est de la municipalité de Grosse-Île.

Accessible seulement par hélicoptère, l’Île est un refuge pour plusieurs colonies d’oiseaux migrateurs comme le Fou de Bassan et la marmette  de Brunnich et son phare, bâti en 1871, signalait autrefois aux pêcheurs la présence de hauts fonds qui se trouvent à proximité.

L’appel d’offres stipule d’ailleurs que le soumissionnaire retenu devra effectuer certains travaux de réfection sur le phare ainsi que sur la base d’hélicoptère, en plus de démolir et de disposer des matériaux, provenant des trois autres bâtiments vétustes, dont la maison du gardien de phare et ses dépendances.

L’avis prévient que certains matériaux pourraient contenir de l’amiante ou d’autres contaminants.

Les contracteurs intéressés doivent déposer leurs soumissions d’ici le 27 août, alors que les conditions de l’appel d’offres stipulent que les travaux devront débuter au plus tard le 2 novembre et être complétés pour le 18 décembre prochain.

ACTUALITES Politique

Le Bloc Québécois compte ravir le comté aux prochaines élections, qui pourraient arriver rapidement

À la sortie de la réunion du caucus bloquiste qui s’est tenue sur trois jours cette semaine à Bonaventure, le chef Yves-François Blanchet confirme que son parti convoite la circonscription Gaspésie-les Îles pour la prochaine élection.

Le candidat aux dernières élections, Guy Bernatchez, a d’ailleurs été officiellement investi, devenant ainsi le premier candidat du Bloc confirmé en vue du prochain scrutin fédéral.

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet et le candidat Guy Bernatchez

Yves-François Blanchet affirme que bien que la députée libérale Diane Lebouthillier siège au conseil des ministres, elle lui semble plutôt porter le message d’Ottawa vers la région, dans certains dossiers, plutôt que l’inverse:

La semaine dernière, le chef bloquiste exigeait la démission du premier ministre Trudeau et du ministre des Finances Bill Morneau, dans la foulée du scandale concernant l’octroi d’un contrat de gestion de 900 millions de dollars en bourses d’études à l’organisme We Charity, qui avait des liens avec des proches des deux politiciens libéraux.

Suite à la démission de Bill Morneau lundi et à l’annonce de la prorogation de la Chambre par le premier ministre mardi, Yves-François Blanchet attendra finalement le discours du Trône du 23 septembre, puisqu’il s’accompagne d’un vote de confiance de la Chambre des communes.

Il exige une modulation de la Prestation d’urgence canadienne (PCU) pour favoriser le retour à l’emploi, un support supplémentaire aux aînés qui ont été négligés selon lui durant la crise, une meilleure protection de la gestion de l’offre pour les exportateurs québécois ainsi que le versement au gouvernement du Québec de presque 200 millions de dollars, tirés du montant initialement remis à WE Charity :

Le chef du Bloc Québécois prévient que si ces conditions ne sont pas rencontrées, il déposera une motion pour faire tomber le gouvernement.

ACTUALITES Divers Sécurité publique

Le Service incendie maîtrise un violent brasier à bord d’un véhicule récréatif

Moins de 24 heures après avoir été appelé pour un sauvetage nautique à la Dune-du-Sud, le Service incendie a été sollicité deux fois sur le terrain.

L’incendie d’un véhicule récréatif jeudi matin, au parc Fred Jomphe sur le Havre-aux-Basques, a monopolisé le service qui a mis 14 minutes après la réception de l’appel du 911 pour se rendre sur les lieux.

Crédit photo: Richard Spenard

Le directeur du service, Joël Sauvé, raconte que le véhicule et les effets personnels qui se trouvaient à l’intérieur ont été ravagés par les flammes et que la maîtrise de l’incendie a dû se faire prudemment, étant donné le réservoir de propane et les composantes en magnésium dans le moteur :

À l’arrivée des pompiers, l’incendie avait même été poussé par les vents de l’autre côté de la route 199, obligeant une intervention sur deux fronts :

Crédit photo: Richard Spenard

Bien qu’on ne connaisse pas les causes exactes du sinistre, Joël Sauvé est d’avis, selon les circonstances rapportées par les témoins, qu’il ne s’agissait probablement pas d’une négligence du propriétaire mais plutôt d’une défaillance électrique ou mécanique d’un équipement à bord.

Il s’agit du deuxième incendie de véhicule récréatif cet été.

L’autre intervention du Service incendie, consistait mercredi soir à porter assistance aux ambulanciers pour le transport d’un cycliste qui s’est abîmé les côtes dans un sentier boisé d’Étang-du-nord.

ACTUALITES Municipalité Politique

Abandon du projet de loi 61: Pas de surprise pour les élus madelinots

Ni le maire Lapierre, ni le député Arseneau ne se disent surpris de l’abandon du projet de Loi 61 pour la relance économique du Québec par le gouvernement Legault mercredi.

Élaboré en temps de pandémie, le projet de loi assouplissait notamment le cadre réglementaire sur les octrois de contrats publics, les exigences d’autorisations environnementales pour les projets de développement et les obligations de renouvellement périodiques de l’état d’urgence sanitaire.

Pour sa part, Joël Arseneau, estime que devant l’opposition massive des partis de l’opposition, de la société civile et du public en général, il est normal de voir le gouvernement reculer, même s’il laissait entendre en juin qu’il aurait pu l’adopter sous le bâillon dès la rentrée parlementaire d’automne :

De son côté, le maire Lapierre mentionne que le monde municipal aurait préféré que les parlementaires s’entendent au printemps sur des amendements afin d’adopter la pièce législative.

Avec la nomination de la ministre Sonia Lebel au Conseil du Trésor cet été, et qui est maintenant en charge du dossier au gouvernement, il juge naturel que le projet de loi soit abandonné pour en formuler un nouveau :

Le projet de Loi 61 comportait une annexe spécifique pour l’accélération dans la construction de 48 maisons des aînés au Québec, dont une de 12 places aux Îles.