Dernières nouvelles

ACTUALITES Covid-19 Transport

COVID-19: Le MTQ maintient son chantier à Pointe-aux-Loups

Transports Québec annonce que les travaux d’enrochement et de protection de la route 199, à Pointe-aux-Loups, se poursuivent malgré la suspension effective de la plupart des chantiers de construction au Québec.

Selon le ministère des Transports, les travaux de protection de la route contre l’érosion des berges lancés suite à la tempête de novembre 2018 achèvent, et on prévoit la fin des travaux d’enrochement pour la mi-avril, pour compléter avec une recharge de page d’ici le début de l’été.

Les autres sites à protéger contre l’érosion sur le réseau routier du MTQ aux Îles, par exemple celui de La Martinique suite au passage de l’ouragan Dorian, sont en attente d’autorisations supplémentaires pour l’instant.

La suspension des chantiers de construction au Québec obligera cependant certains délais dans la programmation du MTQ pour ce qui est des travaux de pavage et d’asphaltage sur son réseau.

Pour l’instant, le ministère se dit incapable de préciser l’étendue de ces délais avant la levée des mesures spéciales d’urgence sanitaire face à la pandémie de Covid-19 qui contraignent ses opérations.

ACTUALITES Covid-19 Santé

Des anticorps pour combattre la COVID-19

L’entreprise Regeneron, basée à New York, travaille actuellement à développer des anticorps, afin de combattre le COVID-19.

Sa directrice des affaires médicales, Sonya Cyr, originaire des Îles, explique que cette méthode pourrait soigner les gens atteins du coronavirus plus rapidement qu’un vaccin :

Les anticorps, destinés en premier lieu aux patients, pourraient aussi être administrés au personnel de la santé, afin de les prémunir contre le virus.

Alors qu’un vaccin traditionnel permet au corps humain de développer ses propres anticorps, la méthode proposée par Regeneron permet de sauter une étape :

Pour l’instant, le travail se poursuit en laboratoire, mais les chercheurs ont espoir de pouvoir faire des essais cliniques dès l’été.

La compagnie Regeneron a notamment été mise à contribution lors de la lutte contre l’Ébola, qui a surtout sévi en Afrique, il y a près d’une dizaine d’années.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19 : Le bilan régional est désormais de 38 cas

Lors de son bilan de jeudi, l’Institut national de la santé publique révèle qu’un nouveau cas de COVID-19 a été déclaré positif en Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, portant le total à 38.

Le directeur régional de la santé publique, Yv Bonnier Viger, a pour sa part confirmé que plus de deux cents personnes sont actuellement en isolement dans la région à la suite des enquêtes épidémiologiques.

Au Québec, ce sont désormais 5518 personnes qui sont atteintes par le virus, une hausse de 907 cas dans les dernières vingt-quatre heures.

Du nombre, 365 sont hospitalisées et 96 sont aux soins intensifs.

Le bilan des décès s’est aussi alourdi, s’élevant maintenant à 36.

Dans son point de presse quotidien, le premier-ministre du Québec, François Legault a réitéré l’importance de respecter les consignes de distanciation physique et d’hygiène.

Il a aussi invité les corps policiers de la province, particulièrement dans les centres urbains, à prendre les moyens nécessaires pour faire respecter les consignes.

Les personnes qui y contreviennent s’exposent désormais à une amende variant entre 1000 et 6000 dollars.

ACTUALITES Culture Jeunes

La Coopérative École Cindy Mae danse désignée Entreprise coup de cœur régional

La Coopérative École Cindy Mae danse est désignée Entreprise coup de cœur régional, par le Pôle d’économie sociale de la Gaspésie et des Îles.

Ce prix, assorti d’une bourse de quatre mille dollars, est remis par le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.

Souhaitant accorder davantage de reconnaissance aux entreprises collectives, particulièrement celles en émergence, il a demandé au Chantier d’économie sociale de recommander certaines d’entre elles à son ministère.

Pour Cindy Mae Arsenault, l’une des cofondatrices, c’est une belle récompense pour tout le travail accompli par une grande équipe de collaborateurs :

La bourse est remise afin d’appuyer le déploiement de la Coopérative École Cindy Mae danse, qui a des retombées plus que positives dans le milieu, selon le communiqué émis par le gouvernement.

Madame Arsenault avoue que l’on ne sait pas encore quel poste budgétaire sera bonifié par le montant de quatre mille dollars :

Le jeune âge des fondatrices de la coopérative encore en phase de démarrage et leur projet actuellement en cours autour de l’accessibilité de la danse pour tous sont notamment des éléments qui ont retenu l’attention du Pôle régional d’économie sociale.

Le dynamisme de l’entreprise qui est d’ailleurs membre du pôle Gaspésie-Les Îles a aussi contribué à sa sélection.

Covid-19 Entrevues info Info Midi

Les anticorps contre le COVID-19 – Entrevue

Sonya Cyr, originaire des Îles, est directrice des affaires médicales pour la compagnie Regeneron, basée à New York. Installée temporairement au Québec afin de poursuivre son travail à distance, elle a accepté de nous parler de son cheminement et des recherches menées par l’entreprise américaine pour contrer le coronavirus par les anticorps :

 

* Madame Cyr a tenu à préciser qu’elle a respecté toutes les mesures sanitaires nécessaires lors de son retour au Québec. Elle a aussi voulu indiquer qu’elle s’est adressée à nous en son nom personnel et non en celui de la compagnie qu’elle représente.

ACTUALITES Divers

Deux arrestations en lien avec la possession et le trafic de stupéfiants

La Sûreté du Québec a procédé mardi à l’arrestation de deux individus en possession de cocaïne, alors qu’ils se déplaçaient à l’intérieur d’un véhicule dans le secteur de la route de l’aéroport.

Les agents ont découvert 330 grammes de cocaïne et du matériel servant au trafic de stupéfiants en effectuant une vérification à bord.

C’est une information transmise par le public qui a permis à l’équipe d’enquête sur les crimes majeurs et aux policiers du poste des Iles de réaliser cette intervention.

Après leur interrogatoire, les deux individus, domiciliés aux Iles-de-la-Madeleine et âgés de 37 et 54 ans, ont été remis en liberté par voie de sommation à comparaître.

Ils reviendront devant le tribunal ultérieurement, afin de faire face à certains chefs d’accusation en lien avec la possession ou le trafic de stupéfiants.

ACTUALITES Covid-19 Santé Sécurité publique

COVID-19: Le Service incendie s’adapte aux consignes de la Santé publique

Les Madelinots qui auraient à contacter les services d’urgence en temps de pandémie devront s’attendre à répondre à des questions supplémentaires en composant le 911.

Le directeur du Service incendie municipal, Joël Sauvé, précise toutefois que les questions, qui visent à déterminer la présence ou l’absence de symptômes de Covid-19 sur les lieux d’intervention, ne diminuent en rien la rapidité de réponse des équipes, qui sont dépêchées immédiatement :

Afin d’éviter les risques de contagion, les pompiers disposent de masques médicaux standards, en plus de leurs appareils respiratoires conventionnels, qui protègent efficacement contre la Covid-19, advenant la présence de personnes positives ou en quarantaine sur les lieux:

Ces équipements seront également utilisés lors d’interactions qui obligent les pompiers à briser la règle de distanciation de deux mètres avec une autre personne, par exemple en cas de sauvetage.

Joël Sauvé ajoute que les pompiers volontaires des trois casernes municipales observent des règles strictes d’hygiène, en plus d’effectuer à effectifs réduits l’entretien et l’inspection obligatoire des véhicules :

Le directeur du Service incendie précise que les entraînements mensuels ont été annulés, mais qu’il a élaboré un programme de formation théorique virtuelle, à faire à la maison.

ACTUALITES Covid-19 Municipalité

COVID-19: Le conseil de la Communauté maritime lance une initiative de soutien à Entraide communautaire des Îles

La Communauté maritime des Îles incite la population à participer à une levée de fonds qui se fixe un objectif de huit mille dollars et qui sera appareillé à partir du budget discrétionnaire des membres du conseil.

L’initiative vise à prévenir d’éventuels manques de moyens pour l’organisme destinataire de la campagne, Entraide communautaire des Îles, qui vient en aide aux personnes vulnérables pour subvenir à leurs besoins de base.

La pause économique au Québec qui cause la fermeture des commerces non essentiels, l’instabilité des marchés des produits de la mer et les impacts appréhendés sur l’industrie touristique laissent prévoir des temps difficiles pour plusieurs Madelinots et une augmentation des demandes de soutien.

Le maire Jonathan Lapierre invite ceux qui le peuvent à donner en ligne par le biais du site de sociofinancement Yoyomolo, par virement interact ou par chèque postal à Entraide communautaire des Îles :

Le maire est confiant que les gens qui peuvent se permettre de faire un don répondront à l’appel pour atteindre l’objectif fixé, et laisse entendre que le conseil donnera sa part de huit mille dollars quoiqu’il arrive :

Le maire Lapierre annonce également la mise en ligne de contenu culturel et de divertissement numérique sur le site web municipal, tirés de diverses plateformes, en prévoyant ajouter sous peu du contenu local pour les Madelinots en confinement.

Les gens qui désirent s’impliquer comme bénévoles ou obtenir davantage de renseignements sur la campagne de financement, sont invités à joindre Entraide communautaire des Îles au 418-986-3240

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

Covid-19 Entrevues info Info Midi

COVID-19: Campagne de financement pour soutenir Entraide communautaire des Îles

Le maire des Îles, Jonathan Lapierre, appelle les Madelinots qui en ont la capacité de participer à une levée de fonds, pour soutenir l’organisme Entraide communautaire des Îles, qui gère la banque alimentaire de l’archipel et qui a comme mission d’aider les personnes en situation de vulnérabilité à couvrir leurs besoins de base. Le maire souligne qu’on fixe un objectif de huit mille dollars, qui sera appareillé par la Municipalité:

ACTUALITES Covid-19 Transport

COVID-19: Le nouveau programme d’aide aux transporteurs aériens garantit la desserte de Pascan Aviation aux Îles

Québec débloque 40 millions de dollars pour permettre aux transporteurs aériens de maintenir les services essentiels de cargo et de transport minimal de passagers en région, malgré les déficits d’exploitation liés aux contraintes de déplacements.
Le programme de soutien est rétroactif jusqu’au 13 mars, date de la déclaration d’urgence sanitaire au Québec et s’applique, pour l’instant, jusqu’au 30 juin.
Le vice-président de Pascan Aviation, Yani Gagnon, pousse un soupir de soulagement en assurant que cette garantie de ne pas opérer à perte assure le maintien de la liaison vers les Îles, depuis Montréal et Québec :

Sur la base des besoins de transport exprimés par les différentes communautés et intervenants essentiels en région, Québec donnera des mandats de desserte aux différents transporteurs aériens, qui pourront ensuite en chiffrer les coûts opérationnels et soumettre le montant de la subvention nécessaire à tirer du nouveau programme :

Devant la chute du nombre de réservations qui a commencé il y a deux semaines, Pascan est passé de deux vols par jours du lundi au vendredi, vers l’archipel, avant de modifier son horaire à un vol quotidien chaque jour pour répondre notamment aux besoins du CISSS des Îles devant l’interruption annoncée des vols d’Air Canada :

D’autre part, Yani Gagnon se dit ouvert à séparer sur des vols différents les passagers madelinots revenant de l’étranger et les professionnels en services essentiels qui viendraient travailler aux Îles, mais que la directive devra venir du gouvernement :

Actuellement, seules les personnes symptomatiques et celles qui ne peuvent justifier un déplacement essentiel sont automatiquement interdites de vol.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

Covid-19 Entrevues info Info Midi

COVID-19: Une annonce de 40M$ pour le service aérien essentiel en région qui rassure Pascan Aviation

Québec annonce une enveloppe de 40 millions de dollars pour venir en aide aux transporteurs aériens des régions éloignées et isolées de la provnce,  afin de couvrir leurs déficits d’exploitation dans les dessertes de besoins essentiels. Le programme couvre différentes liaisons, dont celle des Îles assurée par Pascan Aviation.  Son co-propriétaire et vice-président, Yani Gagnon, explique ce que l’annonce gouvernementale amène comme impacts pour son entreprise et pour l’archipel :

Covid-19 Entrevues info Info Midi

COVID-19: Réponse intégrale du Dr Bonnier-Viger aux demandes des élus locaux en point de presse

En point de presse mardi matin, le directeur de la Santé publique Gaspésie-les Îles, Yv Bonnier-Viger, a donné cette réponse à la question  » Qu’est-ce que vous répondez aux élus madelinots qui vous demandent de distinguer les annonces de nouveaux cas de Covid-19 entre le territoire de la Gaspésie et celui des Îles, pour que le public soit en mesure de suivre la propagation du virus dans un archipel isolé, alors qu’à Montréal on peut connaître le nombre de cas par quartiers? »:

Covid-19 Entrevues info Info Midi

COVID-19: Tourisme Îles-de-la-Madeleine fait des suggestions aux établissements d’hébergement touristique

Samedi, Tourisme Québec interdisait, jusqu’au 13 avril, l’hébergement de visiteurs ailleurs que dans les établissements d’hôtellerie et de camping dans la région, conformément au décret de contrôle de la circulation interrégionale pour huit régions, dont la Gaspésie et les Îles. Le directeur de Tourisme Îles-de-la-Madeleine nous parle des implications actuelles et à venir pour le secteur de l’hébergement touristique aux Îles:

ACTUALITES Covid-19 Santé

COVID-19: Le Dr Bonnier-Viger persiste et signe devant la demande de distinction des cas régionaux par les élus madelinots

Le directeur de la Santé publique pour la Gaspésie et les Îles, Yv Bonnier-Viger, maintien sa décision de ne pas distinguer les nouveaux cas de Covid-19 entre les territoires de la Gaspésie et des Îles.

Et ce, malgré les demandes du maire et du député provincial des Îles, qui réclament tous les deux de pouvoir suivre la propagation du virus dans l’archipel, en faisant valoir la distinction géographique insulaire des Îles, par rapport à la péninsule gaspésienne.

Le Dr. Bonnier-Viger affirme que dans les petites communautés, la confidentialité est primordiale et souligne qu’en précisant géographiquement les cas d’éclosion, on augmente les risques de harcèlement dans la population :

Il rejette l’argument qu’une plus grande transparence sur l’emplacement des cas permettrait d’inciter les gens à appliquer les mesures de protection, notamment le lavage des mains et la distanciation de deux mètres, en soulignant que ces consignes doivent être appliquées de toute façon :

Entre lundi et mardi, le nombre de cas confirmés de Covid-19 en Gaspésie et aux Îles est passé de 13 à 37 cas.

La Santé publique Gaspésie-les Îles a toutefois précisé par communiqué que l’augmentation de 24 cas est liée a un test positif chez un membre du personnel de la Résidence pour personnes âgées du Manoir du Havre, dans la ville gaspésienne de Maria.

Parmi les 24 personnes ayant eu un contact significatif avec l’employé qui revenait d’un voyage à l’intérieur de la province à la mi-mars, trois résidents de l’établissement ont été hospitalisés dans la région, alors que le membre du personnel infecté est hospitalisé dans un centre désigné de Québec, en raison de ses symptômes.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19 : La saison de pétoncles reportée au 13 avril

En raison de la pandémie de COVID-19, l’ouverture de la saison de pêche du pétoncle dans la zone 20, aux Iles-de-la-Madeleine, est reportée au 13 avril, annonce Pêches et Océans Canada.

Le directeur du secteur au MPO, Cédric Arseneau, explique que c’est à la suite de la demande de l’Association des pêcheurs de pétoncle des Iles, en conformité avec les directives du gouvernement du Québec, que cette décision a été prise.

La date de fin de la saison demeure fixée au 31 juillet, si bien que les treize jours de pêche devront être complétés dans un délai plus court.

Cette période de deux semaines permettra aux pêcheurs de prendre connaissance des recommandations de la santé publique et de les mettre en œuvre à bord des bateaux.

On dénombre 22 permis de pêche du pétoncle sur l’archipel, ce qui représente une industrie d’un peu plus d’un million de dollars.

Selon monsieur Arseneau, la situation évolue rapidement, ce qui nécessite de faire preuve de flexibilité.

Il affirme que les communications sont constantes entre Pêches et Océans et les acteurs des différentes industries, notamment du crabe et du homard.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

ACTUALITES Covid-19 Santé Tourisme

COVID-19: L’hébergement touristique commence à ressentir les impacts de la pandémie

Suite à l’annonce de contrôle de la circulation non essentielle à l’entrée et à la sortie de la région, le ministère du Tourisme envoyait samedi une ordonnance de fermeture aux établissements d’hébergement touristique.

D’ici le 13 avril, seuls les établissements d’hôtellerie ou de camping ont le droit d’accueillir des visiteurs qui correspondent aux exceptions d’interdiction de circulations interrégionales, comme les travailleurs en services essentiels ou ceux qui visitent des proches en fin de vie.

Le directeur de Tourisme Îles-de-la Madeleine, Michel Bonato, souligne qu’on retrouve 11 établissements d’hôtellerie dans l’archipel, et que les particuliers qui louent leurs maisons peuvent prendre des réservations, mais prévient que l’interdiction d’hébergement pourrait être prolongée :

Advenant des annulations de séjours pour la saison estivale ou pour le printemps, il propose aux propriétaires de maisons ou de gîtes d’appliquer la procédure de remboursements entendue avec les clients.

Si aucune politique de remboursement n’a été établie, M. Bonato explique qu’on peut utiliser celle votée par les membres du secteur de l’hébergement de l’ATR, qui prévoit qu’un dépôt de 30 pour cent n’est pas remboursable, mais suggère de repousser sans frais la réservation d’un an:

Michel Bonato souligne qu’en date de la semaine dernière, le secteur de l’hébergement touristique continuait de recevoir des réservations pour 2020, mais que depuis l’annonce de la fermeture de la région, samedi, on observe une tendance vers les annulations.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

ACTUALITES Covid-19 Pêche Santé

COVID-19: Fruits de mer Madeleine renonce à la main d’oeuvre étrangère pour 2020

Malgré la perte financière qui en résultera, l’usine de transformation Fruits de mer Madeleine renonce à accueillir des travailleurs mexicains pour la saison de pêche 2020, qu’elle qualifie d’instable pour le moment.

Dans son communiqué, Fruits de mer Madeleine mentionne que sa priorité demeure la santé de ses travailleurs dans un environnement désinfecté quotidiennement, et de permettre aux travailleurs madelinots de se qualifier à l’assurance-emploi afin de leur assurer un revenu stable à l’année.

L’entreprise adresse aussi la pression populaire de certains groupes, qui, selon Fruits de mer Madeleine, ne s’engageront pas à nourrir à sa place les gens qui ne pourraient pas travailler.

Fruits de Mer Madeleine demande à la population de demeurer respectueuse dans ses commentaires, par égard aux gens qui ont besoin des revenus de l’usine, plutôt que de se lancer dans des campagnes de salissage sans disposer de l’ensemble des facteurs liés à la situation.

L’entreprise prétend, dans son communiqué, avoir rédigé une complète, solide et sécuritaire nouvelle politique d’hygiène afin de protéger ses gens au maximum.

Le communiqué ajoute qu’aucune entrevue, ou commentaires supplémentaires, ne seraient accordés par rapport à cette décision.

Du côté de LA Renaissance, la PDG Lynn Albert indique que  l’embauche de main d’oeuvre mexicaine est maintenue pour l’instant, mais toujours en analyse avec sa firme consultante de recrutement international Domtemtex.

ACTUALITES Covid-19 Économie

COVID-19: Fermeture des commerces essentiels le dimanche pour tout le mois d’avril

Le premier ministre François Legault annonçait lundi dans son point de presse que les commerces essentiels devront fermer leurs portes à la clientèle tous les dimanches d’avril.

Certains commerces feront exception, comme les deux pharmacies de l’archipel qui confirment qu’elles demeureront ouvertes selon leurs offres de services respectives.

Des exceptions à la consigne de fermeture visent également les stations-services, les dépanneurs et les services de livraison des restaurants.

Les trois épiceries Coop IGA des Îles appliqueront la mesure gouvernementale qui vise à réduire la circulation dans les commerces et à permettre à des employés de profiter d’au moins une journée de repos.

Selon la directive, les commerces pourront toutefois conserver des employés pour la gestion des inventaires et pour la réception de livraisons.

Lundi après-midi, le marché Bonichoix à Cap-aux-Meules attendait une confirmation en ce qui le concerne.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

ACTUALITES Covid-19 Municipalité Santé

COVID-19: Nouveaux mandats municipaux, pouvoirs de la SQ, et demande de différenciation des cas madelinots et gaspésiens

Après s’être concerté avec la Santé publique régionale et la Sûreté du Québec, le maire des Îles annonce que les voyageurs qui débarquent à l’aéroport devront fournir une preuve de résidence principale aux Îles.

Les équipes municipales reçoivent le mandat d’effectuer les suivis téléphoniques des isolements obligatoires, sans toutefois interpréter les développements de symptômes, qui relèvent de la ligne 1-877-644-4545.

Les citoyens qui ont des questions à propos des protocoles d’exception liés au confinement, aux contrôles de la circulation interrégionale ou aux consignes gouvernementales de protection, peuvent appeler ce numéro.

Le maire Jonathan Lapierre précise que la circulation n’est pas interdite sur les routes, mais que la Sûreté du Québec peut vérifier aléatoirement des véhicules qui regroupent des personnes qui n’habitent pas sous un même toit, ou répondre à des dénonciations, sans encore donner de contraventions

Le maire ajoute que des citoyens qui rentrent d’un voyage à l’étranger ou qui ont des symptômes, n’ont pas la permission de sortir de la maison pour une promenade, alors que ceux qui reviennent du Québec et qui doivent quand même se placer en isolement, peuvent sortir pour une marche :

En ce qui concerne la nouvelle méthodologie de la Santé publique régionale de ne plus distinguer les nouveaux cas de Covid-19 entre la Gaspésie et les Îles, le maire des Îles et le député Joël Arseneau demandent tous les deux à la Santé publique de reconsidérer cette décision :

En date de lundi, la région compte 13 cas confirmés de Covid-19, quatre de plus que dimanche.

source: quebec.ca

Le maire Lapierre précise qu’un quatrième cas madelinot l’a contacté pour l’assurer avoir suivi les consignes d’isolement et de protection de la Santé publique, avec qui cette personne collabore dans le cadre de l’enquête épidémiologique pour s’assurer qu’il n’y a eu aucune transmission.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

Covid-19 Entrevues info Info Midi

COVID-19: Exceptions à l’interdiction de la circulation interrégionale, main d’oeuvre étrangère, jumelage des cas Madelinots et Gaspésiens

Le directeur de la Santé publique Gaspésie-les Îles, Yv Bonnier-Viger, explique pourquoi il ne fera plus la distinction publique entre les cas de Covid-19 de la Gaspésie et ceux des Îles à l’avenir, il parle des conditions entourant les travailleurs étrangers dans les usines de transformation des produits de la mer et précise le protocole d’exception au décret imposant la fermeture de la région aux autres Québécois. Par exemple, qu’en est-il d’un ingénieur spécialisé d’Hydro-Québec qui arriverait de Montréal pour une réparation urgente du réseau, et qui devrait normalement se placer en isolement pour 14 jours dès son arrivée dans la région?

ACTUALITES Covid-19 Santé Transport

COVID-19: La fermeture de la région et la situation insulaire des Îles compliquent le rapatriement de Madelinots

Le député Joël Arseneau et le Club voyage des Îles confirment qu’une demi douzaine de Madelinots sont toujours coincés hors du pays, et que certains devront y rester en attendant un assouplissement des possibilités de retour.

Selon lui, le gouvernement doit prévoir une flexibilité dans le soutien financier à Pascan Aviation, qui assure déjà le seul accès passagers aux Îles, étant donné l’annulation de la plupart des vols d’Air Canada depuis la semaine dernière, pour s’ajuster aux nouvelles conditions d’accès à la région :

Le député précise qu’il faut faire transiter les Madelinots qui reviennent dans leur résidence principale, et qui doivent se placer en isolement obligatoire conformément à l’arrêté ministériel de samedi, séparément des travailleurs en services essentiels à destination de l’archipel :

Le député des Îles s’attend à ce que le programme gouvernemental d’aide aux dessertes aériennes régionales soit autorisé mardi ou mercredi, par le Conseil du Trésor.

Le député des Îles à l’Assemblée nationale, Joël Arseneau

Pascan Aviation a modifié ses horaires de vols conformément aux besoins exprimés par le CISSS des Îles, notamment pour des transferts de patients et pour l’envoi de tests de dépistage vers le continent pour analyses.

Pour l’instant, les deux vols aller-retour par jour, du lundi au vendredi, sont remplacés par une fréquence d’un seul vol quotidien, sept jours sur sept.

Les deux vols non prévus de la dernière fin de semaine ont été financés à partir du contrat de services entre Pascan et le CISSS des Îles.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19 : Diane Lebouthillier se fait rassurante

Dans le contexte de crise sanitaire, la députée fédérale de la région Gaspésie-les-Îles, Diane Lebouthillier, se fait rassurante et explique les différentes mesures mise en place par son gouvernement.

Les ainés en situation financière précaire auront droit à un versement supplémentaire du crédit de TPS de 400 dollars par adulte ou de 600 dollars pour un couple.

Le gouvernement a aussi débloqué 9 millions de dollars en soutien aux ainés via Centraide Canada, indique madame Lebouthillier.

En réponse aux craintes des travailleurs saisonniers, la ministre du Revenu affirme que tous les détails de la mise en application de la Prestation canadienne d’urgence seront connus cette semaine et que l’objectif du gouvernement est de protéger tout le monde.

Pour ce qui est des pêches, elle reconnait l’incertitude qui plane sur les marchés internationaux et invite l’industrie à développer le marché intérieur, de même que des produits de deuxième et troisième transformation.

Malgré le report de la date pour la production des déclarations de revenus, elle suggère tout de même aux personnes qui ont accès à des crédits de le faire dans les délais ordinaires, pour toucher les sommes plus rapidement.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

ACTUALITES Covid-19 Santé Sécurité publique Transport

COVID-19: La fermeture de la région n’inquiète pas les élus locaux

Le maire Jonathan Lapierre estime que la fermeture de la région Gaspésie-les Îles a des impacts limités, compte tenu de la suspension du lien maritime passagers annoncée mercredi par le ministre provincial des Transports.

Selon M. Lapierre, la Sûreté du Québec aux Îles reçoit plusieurs appels de dénonciation par rapport à des rassemblements ou à des manquements aux consignes d’isolement obligatoire.

Il précise que les déplacements automobiles, à pieds ou en véhicules motorisés sont toujours permis, mais exhorte les citoyens, comme le premier ministre François Legault et le directeur de la Santé publique, Horacio Arruda, à limiter les sorties et à respecter la distanciation de deux mètres :

De son côté, le député des Îles, Joël Arseneau, souligne que l’isolement de l’archipel rappelle la situation antérieure à l’implantation de la traverse maritime hivernale en 2009, à l’époque où l’achalandage aérien de mars pour l’observation des blanchons limitait aussi le déplacement de Madelinots

Il ajoute que les pêcheurs peuvent toujours se déplacer vers la Gaspésie ou la Côte-Nord, en vertu de l’arrêté ministériel, puisqu’aucun isolement obligatoire n’est imposé pour les voyageurs entre les huit régions fermées :

De nouvelles responsabilités incomberont à la Municipalité des Îles suite à l’annonce de fermeture régionale, et le maire Lapierre expliquera les nouvelles mesures qui en résultent, lundi après-midi, sur les ondes de CFIM.

Le député Arseneau, quant à lui, presse le gouvernement d’annoncer les modalités du programme de soutien à Pascan aviation, pour la desserte aérienne aux Îles.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19 : La situation sous contrôle dans l’Est

Alors qu’on dénombre 2840 cas positifs de COVID-19 au Québec, le nombre de personnes atteintes dans la région Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine demeure stable, à neuf, dont aucune ne nécessite une hospitalisation.

Si la situation s’aggrave dans les régions de Montréal et de l’Estrie, le premier-ministre François Legault explique que le portrait est fort différent au Nord et à l’Est, d’où l’importance de limiter les déplacements inter-régionaux aux services essentiels.

Au Québec, 58 mille tests ont été réalisés, ce qui représente un des meilleurs taux par tranche de cent mille habitants au monde, selon la santé publique.

Le nombre d’hospitalisation demeure limité, à 192, soit dans moins de 7 pourcent des cas, alors que 72 personnes sont aux soins intensifs.

De son côté, la présidente directrice-générale du CISSS des Iles, Jasmine Martineau, soutient que son établissement détient tous les équipements de protection nécessaire et que cette gestion est centralisée à Québec.

La direction régionale de la santé publique Gaspésie-les-Iles, a quant-à-elle pris la décision de ne plus différencier la Gaspésie et les Iles lors des annonces de nouveaux cas dans la région.

Son directeur, Yv Bonnier-Viger, explique que le virus peut circuler partout et qu’il craint que trop de précisions puissent créer un faux sentiment de sécurité ou de la panique chez certaines populations.

Le gouvernement du Québec a par ailleurs annoncé qu’il augmenterait les ressources à la disposition des CHSLD pour contrôler les accès à l’intérieur des résidences.

Pour avoir toutes les informations à jour concernant la situation du COVID-19 aux Iles-de-la-Madeleine et au Québec, cliquez ici.