Dernières nouvelles

ACTUALITES Covid-19

COVID-19: le cas déclaré aux Îles est un faux-positif

Le nombre de cas actifs de COVID-19 est reparti à la baisse dans la région, signale la Direction régionale de santé publique.

Si une nouvelle infection a été détectée en Haute-Gaspésie, le bilan quotidien affiche 6 guérisons supplémentaires, faisant tomber à 21 les cas actifs.

Deux personnes sont toujours hospitalisées actuellement.

Par ailleurs, le directeur de la santé publique régionale, Yv Bonnier-Viger a confirmé que le cas répertorié aux Îles plus tôt cette semaine est en fait un faux-positif.

Du côté provincial, les autorités sanitaires dénombrent moins de 200 hospitalisations en lien avec le coronavirus sur son territoire, ainsi que moins de 50 personnes alitées aux soins intensifs.

Le bilan du Québec compile à 373 370 personnes infectées depuis le début de la pandémie, ce qui le classe au deuxième rang des provinces les plus touchées au pays derrière l’Ontario.

ACTUALITES Covid-19 Insularité Transport

Allègements pour les voyages des Madelinots à l’Île-du-Prince-Édouard

Les Madelinots vaccinés contre la COVID-19 pourront se rendre plus facilement à l’Île-du-Prince-Édouard à partir de la fin du mois de juin.

Le premier ministre de la province insulaire, Dennis King, a annoncé hier qu’il devançait l’entrée en vigueur de la seconde phase du plan de déconfinement en raison d’un arrivage supplémentaire de doses de vaccin.

À partir du 23 juin, la population du Canada atlantique ainsi que les résidents permanents des Îles qui auront reçu au moins une dose de vaccin pourront effectuer des voyages dits essentiels sur l’Île-du-Prince-Édouard sans réaliser une quarantaine.

Ils devront cependant faire approuver au préalable la raison de leur voyage par le gouvernement en plus de présenter un résultat négatif de test de dépistage à la COVID-19 effectué dans les 72 heures précédant leur passage aux points d’entrée.

À compter du 27 juin, les Madelinots vaccinés pourront aller en vacances à l’Île-du-Prince-Édouard sans s’auto-isoler s’ils ont en main un résultat négatif de test de dépistage et s’ils ont obtenu un laissez-passer de la part du gouvernement.

Le processus de demande du laissez-passer provincial, qui servira de preuve de vaccination, sera mis en ligne au courant de cette semaine.

Par ailleurs, la médecin hygiéniste en chef, la docteure Heather Morrison, a mentionné que Tourisme Île-du-Prince-Édouard lancerait une campagne publicitaire afin de renseigner les Québécois sur les conditions d’entrée.

À noter qu’aucun des allègements annoncés mardi ne vient changer les mesures qui s’appliquent lors du transit des Îles vers le Québec continental ou vice-versa.

Du côté du Nouveau-Brunswick, le premier ministre Blaine Higgs a signifié qu’il prévoyait faire entrer en vigueur la seconde phase de son plan de déconfinement dans les prochains jours.

À partir de ce moment, les Québécois vaccinés n’auront plus à s’auto-isoler lors de leur passage dans la province et pourront s’arrêter dormir à l’hôtel.

ACTUALITES Politique

Première visite aux Îles du ministre responsable de la région, Jonatan Julien

Le ministre québécois de l’Énergie, des Ressources naturelles et responsable de la région, Jonatan Julien, retient de sa première visite aux Îles l’importance des enjeux de logements, de main-d’œuvre et d’érosion côtière.

Il promet de s’entretenir avec ses collègues aux Transports, à la Sécurité publique, à l’Emploi, aux Finances et aux Affaires municipales afin de porter les dossiers prioritaires mis de l’avant par la Communauté maritime, la Chambre de commerce, l’usine Fruits de mer Madeleine et la CTMA par rapport au développement de son volet croisières et du remplacement du Vacancier.

On attend toujours les résultats de la consultation publique menée par Hydro-Québec sur les scénarios de remplacement de la centrale thermique de Cap-aux-Meules

Lui-même ministre de l’Énergie, il promet un dévoilement imminent du scénario retenu pour la transition énergétique de l’archipel qui s’appuiera sur une analyse qu’il estime bien documentée par Hydro-Québec :

Le ministre se dit conscient qu’advenant un autre choix que le raccordement de l’archipel par câble sous-marin avec une fibre optique intégrée, il faudra alors que Québec étudie un autre plan pour réparer ou remplacer les câbles de télécommunications actuels :

D’autre part, Jonatan Julien affirme aimer l’idée d’un fonds spécifique dédié à la protection des berges contre l’érosion sur une planification à long terme.

Photo: Chaire de recherche en géoscience côtière UQAR

Il répond ainsi à l’argumentaire déposé conjointement au début 2020 par le député Joël Arseneau et le maire Jonathan Lapierre qui demandaient 80 millions de dollars sur 10 ans pour protéger et prévenir les dégâts dans les secteurs les plus vulnérables de l’archipel:

Le maire Lapierre et le député Arseneau ont déposé un mémoire pour un fonds spécifique à la protection des berges madeliniennes au début 2020

Le ministre Julien convient que les enjeux du logement et de la main-d’œuvre sont aussi prioritaires pour les Îles, mais qu’il n’existe aucune solution simple ou unique à la portée du gouvernement pour les régler rapidement.

Il reprend l’idée de son collègue Jean Boulet d’une table de travail locale incluant des fonctionnaires du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

ACTUALITES Santé

La PDG du CISSS des Îles annonce son départ à la retraite

Après trois ans à la barre du Centre intégré de santé et de services sociaux, Jasmine Martineau, annonce son départ à la retraite prévu au début octobre.

Le conseil d’administration du CISSS a nommé trois de ses membres pour siéger sur le comité de sélection qui choisira la personne qui succèdera à Mme Martineau parmi les candidats qualifiés qui auront manifesté leur intérêt durant l’affichage de poste, ouvert depuis trois semaines.

Advenant des délais dans la recherche, Mme Martineau devra demeurer en poste jusqu’à la confirmation d’une embauche :

Elle souligne que l’inévitable proximité entre les membres de la petite équipe professionnelle du CISSS des Îles permet de s’entraider et de s’ajuster rapidement aux besoins, en posant toutefois certains enjeux de confidentialité aux yeux de gestionnaires issus des grands centres :

Originaire de Thedford Mine qui a surtout résidé dans la ville de Québec durant ses 42 années au sein du réseau de la Santé, Jasmine Martineau compte retourner dans la Capitale nationale où elle a conservé un logement.

Elle avait déjà repoussé sa retraite en 2018 lorsqu’elle avait obtenu sa première charge en tant que PDG au CISSS des Îles.

ACTUALITES Santé

Le CISSS des Îles évite le déficit budgétaire et offrira un premier service de psychiatrie à distance

Le CISSS des Îles ferme finalement les livres de son exercice financier 2020-2021 avec un surplus budgétaire de 351 000 dollars alors qu’on prévoyait en septembre un déficit de 2,8 millions de dollars.

Avec les dépenses extraordinaires liées à la pandémie, les charges globales du CISSS des Îles sont passées de 65 à 83 millions de dollars en un an.

Le ministère de la Santé a confirmé qu’il épongeait les dépenses liées à la COVID-19 et celles de la main d’œuvre indépendante chiffrée à 2,4 millions de dollars au budget des activités régulières de l’établissement.

Les frais de main-d’œuvre indépendante sont plus élevés en régions compte tenu des frais de transport et d’hébergement.

Le directeur des services administratifs, Claude Cyr

Le directeur des services administratifs, Claude Cyr, souligne que la justification des dépenses a été bien reçue, mais il fallait néanmoins attendre la confirmation administrative des transferts avant de les intégrer au bilan:

D’autre part, un nouveau programme de télémédecine en psychiatrie sera instauré à la fin de l’été et permettra au docteur Hugues Poirier de continuer les suivis pour 120 à 160 de ses patients, à distance, puisqu’il quitte l’archipel.

La directrice des Services multidisciplinaires, Caroline Mathieu

La directrice des Services multidisciplinaires, Caroline Mathieu, explique que les services de télémédecine en santé mentale ont déjà fait leurs preuves ailleurs au Québec et que bien qu’il ne s’agisse pas de soins de second ordre pour elle, ils seront en place d’ici l’arrivée d’un nouveau psychiatre en 2022:

Après le départ du Dr Poirier, il ne restera qu’un seul psychiatre sur les trois postes prévus au plan des effectifs du CISSS des Îles.

Les patients de psychiatrie à distance auront l’opportunité de consulter à partir de leur domicile ou d’une pièce spécialement aménagée au CISSS en toute confidentialité.

D’autre part, Caroline Mathieu a aussi souligné auprès du conseil d’administration de l’établissement de santé, qui tenait sa réunion ordinaire mardi, l’ajout de ressources en santé mentale au programme de dépendance et d’itinérance, notamment un poste de travailleur social, deux postes de deux technicien(nes) en éducation spécialisé ainsi qu’un poste en kinésiologie.

ACTUALITES Politique

Bilan de session parlementaire satisfaisant pour Joël Arseneau

Le député des Îles à l’Assemblée nationale, Joël Arseneau, dresse un bilan positif de la dernière session parlementaire, qu’il juge marquée par ses efforts pour la reconnaissance du caractère insulaire particulier de l’archipel.

En conférence de presse, mardi, monsieur Arseneau s’est réjoui d’avoir pu maintenir une relation de proximité avec la population madelinienne grâce à une forte présence sur les réseaux sociaux.

Le député péquiste a tablé sur les gains concrets réalisés dans les récents mois, notamment sur l’indexation des frais de déplacements médicaux, un dossier qu’il défend depuis près de deux ans.

Il a tenu à féliciter son équipe et le parti pour l’augmentation sentie des compensations aux patients qui se déplacent hors de leur région pour se faire soigner, mais estime que la bataille n’est pas gagnée pour que les remboursements soient à la hauteur des dépenses des usagers.

D’autre part, M. Arseneau affirme avoir martelé que les Îles auraient dû être reconnues comme un territoire distinct de la Gaspésie par le gouvernement Legault au travers de sa gestion de la pandémie.

Il répète que la situation géographique et le bilan épidémiologique de l’archipel auraient nécessité un protocole sanitaire adapté, par exemple en lien avec le système de paliers d’alerte des régions.

Sur une autre note, il ajoute que la mise sur pied du Comité d’action pour le logement, en collaboration avec d’autres organismes du milieu, lui a permis d’épauler concrètement des Madelinots.

Il précise que plus de la moitié des personnes qui leur avaient dit être sans logis pour l’été ont réussi à trouver un toit.

Le député Arseneau a par ailleurs lancé plusieurs piques au gouvernement en place, lui reprochant sa lenteur dans la création d’un corridor de transit interprovincial sécuritaire et sur l’enjeu du transport aérien régional.

ACTUALITES Éducation Insularité Jeunes

Homards livrés des Îles à Québec et à Montréal : bénéfices records pour la Fondation Madeli-Aide

Le traditionnel souper-bénéfice au homard de la Fondation Madeli-Aide pour l’éducation s’est transformé cette année en gigantesque service de commandes pour emporter et fracasse le record des sommes amassées avec un bénéfice de 270 000$ destinés au soutien des étudiants madelinots.

Ce sont sept palettes de boîtes-repas qui ont été montées, chargées et livrées à bon port la semaine dernière. Crédit photo: Nigel Quinn

Sur les 411 boîtes repas incluant chacune quatre homards, des plats d’accompagnement préparés par Johanne Vigneau et l’équipe de son restaurant Gourmande de nature, en plus du matériel promotionnel et de dégustation, 352 ont été livrées des Îles à Montréal et à Québec par la CTMA pour être ensuite ramassées par les 800 convives inscrits, sans exception.

Crédit photo: Nigel Quinn

La présidente, Line Cormier, rappelle qu’en 2020 la fondation avait reçu près de 50 000$ en dons, et que 186 000$ en bourses et 140 000$ en contributions aux projets éducatifs du Groupe de persévérance scolaire des Îles avaient néanmoins été versés.

Johanne Vigneau et son équipe ont concocté plus de 411 plats d’accompagnement crédit photo: Nigel Quinn

Le record de 2021 permettra de consolider le coussin de l’organisation et de maintenir le niveau de contributions :

Crédit photo: Nigel Quinn

Line Cormier n’exclut pas de réitérer l’expérience l’an prochain, en plus de reprendre la formule en présence du souper à bord du Vacancier.

Crédit photo: Nigel Quinn

En plus des nombreux bénévoles rassemblant d’anciens boursiers, des étudiants du campus collégial des Îles et les équipes de livraison en ville, elle souligne également la contribution des 240 pêcheurs de homard madelinots qui ont chacun donné 12 livres de homard :

La colossale livraison a été rendue possible grâce aux dizaines de bénévoles impliqués crédit photo: Nigel Quinn

Alors que les homards étaient scellés mercredi à l’usine de LA Renaissance de Gros-Cap, les accompagnements étaient empaquetés chez Gourmande de nature avant d’être assemblés à l’usine de Grande-Entrée en boîte-repas qui ont pris le bateau jeudi matin, à temps pour le souper de vendredi.

Crédit photo: Nigel Quinn

ACTUALITES Pêche

Le prix du homard versé à quai continue de frôler les 8$ la livre

Le prix du homard verse à quai est fixé à 7,99$ la livre pour la cinquième semaine de la saison 2021.

Il s’agit d’une augmentation notable du prix unitaire de 87% par rapport à la même semaine de 2020 et un bond d’environ 30% par rapport au prix de la cinquième semaine de 2019, l’année record en termes de valeur des débarquements.

L’Office des pêcheurs de homard des Îles estime les volumes capturés à 1 348 000 livres, une diminution de 8% par rapport à la même semaine de la saison 2020.

Bien que les prix soient particulièrement élevés cette année, l’Office attendra la fin de la saison pour évaluer d’éventuels écarts entre les montants versés aux pêcheurs des Îles par rapport aux autres flotilles, sur la base du nouveau calcul de la balise de référence dans la convention de mise en marché.

ACTUALITES Économie Tourisme

Après une année de pandémie difficile, le Château Madelinot veut rebondir

Après une année marquée par 90 annulations de voyages en forfait de groupes et de six congrès, Cathy Chevarie et Dany Leblanc deviennent les seuls actionnaires des Hôtels Accents, ayant acquis à la fin 2020 les parts détenues jusque-là par le Fonds de solidarité régional de la FTQ.

Cathy Chevarie et Dany Leblanc

Les copropriétaires se préparent depuis 2019 aux rénovations majeures qui modernisent plus de 75% des chambres du Château Madelinot, qui réaménagent le Resto Bistro Accent et l’auditorium en plus d’ajouter de nouvelles commodités qui permettront d’étendre ses activités à l’année.

Restant discret sur l’ampleur des investissements, M. Leblanc explique avoir pu compter sur un soutien d’Investissement Québec et de Développement économique Canada :

Pour ce qui est de l’avenir de l’Auberge Madeli, M. Leblanc révèle que quatre scénarios sont actuellement à l’étude et qu’une décision sera prise d’ici quelques semaines pour une concrétisation de projet l’hiver prochain.

On saura prochainement quel avenir attend l’Auberge Madeli

La copropriétaire des Hotels Accents, Cathy Chevarie précise qu’au moment de l’acquisition en 2016, il était clair que le Château offrait un meilleur potentiel de développement pour la clientèle touristique et d’affaires :

En plus d’une salle de divertissement et d’un gymnase neuf, le Château Madelinot a construit un espace dédié à l’observation des blanchons.

Malgré les absences de banquises de plus en plus fréquentes, Dany Leblanc se dit néanmoins optimiste pour l’avenir de l’activité de tourisme hivernal, affirmant qu’il reste certainement de bonnes années encore en vue.

ACTUALITES Culture

Les occupants de la Résidence Plaisance recherchent l’effigie perdue de Sainte-Bernadette de Soubirous

Un comité d’occupants de la Résidence Plaisance lance un appel à la population afin de retrouver une relique à l’effigie de Sainte-Bernadette de Soubirous pour l’installer dans la grotte religieuse voisine du bâtiment.

Il faut retrouver l’effigie de Ste-Bernadette pour compléter la grotte de la Résidence Plaisance

La statue de la sainte a été vue pour la dernière fois en 1959 lors de la démolition de la grotte qui avait été construite l’année précédente par la Sœur Gaudélie derrière l’Hôpital Notre-Dame de la Garde, administré à l’époque par les Sœurs de la Charité de Québec.

La résidente Irène Lapierre mentionne d’ailleurs que le déménagement de la relique au couvent de la Capitale-Nationale fait partie des hypothèses par rapport à son emplacement actuel :

Irène Lapierre invite la population à communiquer toute information qui permettrait de localiser la statue de Ste-Bernadette

La statue de la vierge, quant à elle, a été conservée près du pavillon Mallet et du Foyer Christ-Roi jusqu’en 1982, année de construction de la grotte à la Villa Plaisance, qui a été revampée dernièrement sous la supervision de John Patton, locataire de la Résidence Plaisance :

L’animateur en milieu de vie, Luc Aucoin, ajoute que le projet de restauration du site et la recherche de la statue perdue a permis de rassembler les résidents.

L’animateur en milieu de vie, Luc Aucoin, et le bénévole John Patton

Le site de recueillement sera inauguré le 22 juin prochain et pourra servir de destination de pèlerinage :

La statue de Sainte-Bernadette de Soubirous, à qui la Vierge Marie serait apparue au 19e siècle à Lourdes, en France, fait entre 25 et 30 pouces de hauteur et posséderait des vertus de guérison.

Les résidentes Eugénie Cormier et Paulette Chevarie soulignent que la statue de Sainte-Bernadette de Soubirous fait partie du patrimoine religieux des Îles :

Paulette Chevarie et Eugénie Cormier

Si on n’arrive pas à retrouver la relique perdue, le comité envisage l’achat d’une nouvelle statue, possiblement en faisant appel à la générosité de la population puisque les coûts s’avèrent relativement élevés.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19: un nouveau cas aux Îles

Un nouveau cas de COVID-19 est enregistré aux Îles dans le bilan quotidien de la Direction régionale de santé publique, ce qui porte à 40 le nombre d’infections cumulées sur le territoire depuis le début de la pandémie.

Après vérification, le CISSS de la Gaspésie n’a pas été en mesure d’indiquer si la personne infectée se trouve en ce moment sur l’archipel ou s’il s’agit de quelqu’un qui réside sur le continent mais qui a une adresse de résidence madelinienne.

Deux autres cas ont été recensés dans la MRC de Haute-Gaspésie, aux prises avec une éclosion de coronavirus.

Le rapport mentionne également deux guérisons supplémentaires, pour un total de 28 cas actifs dans la région, et que trois personnes sont présentement hospitalisées.

Ailleurs dans la province, l’orange est rayé de la carte après que les MRC et régions qui étaient encore à ce palier d’alerte aient passé au jaune aujourd’hui.

ACTUALITES Covid-19 Éducation

Enquête sur les étudiants étrangers : le Cégep Gaspésie–les Îles affirme n’avoir rien à se reprocher

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles estime être exonéré du rapport d’enquête du gouvernement du Québec sur le recrutement d’étudiants étrangers par les collèges privés non subventionnés, présenté le 4 juin.

Une enquête avait été déclenchée, l’automne dernier, après que Radio-Canada ait mis en lumière des pratiques qualifiées de « douteuses » de certains établissements, et le campus montréalais du cégep avait été mêlé à l’affaire en raison de son affiliation avec le collège privé Matrix.

La directrice générale du cégep, Yolaine Arseneau, assure toutefois que l’institution régionale n’a pas été placée sous investigation par le ministère de l’Enseignement supérieur, mais a activement collaboré à l’enquête.

La dg du Cégep de la Gaspésie et des Îles, Yolaine Arseneau

Après avoir pris connaissance du rapport, elle stipule qu’aucune des recommandations qui y sont faites ne s’applique au cégep et que les mesures retenues par le ministère étaient déjà mises en place au campus montréalais:

Mme Arseneau ajoute que la qualité de l’enseignement dispensé est la même dans tous les campus de l’établissement collégial.

Par ailleurs, elle plaide pour que le processus entourant la venue des étudiants internationaux soit accéléré maintenant que le cégep a montré patte blanche par rapport à ses normes et pratiques.

Si elle dit avoir noté certains avancements dans la reprise des émissions de permis d’études, elle précise que plusieurs centaines d’étudiants indiens nagent toujours dans l’incertitude par rapport à leur prochaine session :

En raison du contexte de pandémie, le cégep de la Gaspésie et des Îles prévoit opter pour une formule hybride pour les cours donnés à la session d’automne à son campus montréalais.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19: l’éclosion en Haute-Gaspésie fait grimper le bilan

L’éclosion de COVID-19 décelée début juin dans des milieux scolaires de la Haute-Gaspésie continue de sévir.

Onze nouveaux cas y ont été recensés pendant la fin de semaine, tout comme une hospitalisation supplémentaire, ce qui porte à 3 le nombre de patients alités dans la péninsule gaspésienne.

Au total, la Direction régionale de santé publique répertorie 27 infections actives sur le territoire, dont aucun aux Îles, et a fait état de trois guérisons de plus.

Par ailleurs, la région a franchi samedi le seuil des 2050 cas enregistrés depuis la pandémie.

À l’échelle provinciale, le bilan maintient sa tendance à la baisse tandis que les nombres d’éclosions, d’hospitalisations et de patients aux soins intensifs continuent de diminuer.

ACTUALITES Environnement Municipalité

Nouvel incitatif pour la conformité au règlement du traitement des eaux usées

À la suite d’un appel d’offres auprès des entreprises habilitées à réaliser des tests de sols, préalables à l’installation d’équipements septiques conformes à la règlementation provinciale sur le traitement des eaux usées des résidences isolées, la Municipalité des Îles espère offrir un prix de groupe avantageux aux citoyens qui doivent toujours se mettre aux normes.

Avec une soumission de 720 000$, c’est l’entreprise Architecture Boudreau qui a été retenue pour effectuer les tests de sol chez les citoyens qui s’inscriront au programme collectif parmi les 1050 résidences jugées non conformes à la suite de l’inventaire des installations septiques réalisé en 2015, ce qui représente environ 30% des installations de l’archipel.

Le directeur à l’Aménagement du territoire et à l’Urbanisme, Serge Bourgeois, souligne qu’à chaque plainte de citoyens qui constatent des rejets d’eaux usées dans la nature, le ministère de l’Environnement se fait de plus en plus pressant auprès de la Municipalité, légalement chargée de faire respecter le règlement :

Il invite les citoyens non conformes, qui recevront prochainement un formulaire par la poste, à s’inscrire au programme de mutualisation qui fera baisser de 100$ le prix individuel moyen d’un test de sol estimé à 1200$, à condition d’obtenir au moins 200 inscriptions au programme, et à 900$ avec plus de 600 adhésions.

Le directeur à l’Aménagement du territoire et à l’Urbanisme, Serge Bourgeois

M. Bourgeois prévoit que la Municipalité commencera à émettre des constats d’infractions et des amendes d’au moins 1000$ aux citoyens qui n’auront pas effectué leur test de sol à partir de décembre 2022 :

L’aménagiste précise que l’initiative d’accompagnement auprès des citoyens qui n’ont pas encore réalisé leur test de sol n’engage aucun fonds public puisque les montants versés à l’entreprise Architecture Boudreau par la municipalité seront automatiquement facturés aux citoyens desservis qui pourront s’acquitter des frais en un ou deux versements.

La regroupement des tests de sols à réaliser auprès d’un même fournisseur répond à une des recommandations faites par le comité de citoyens et d’élus formé en 2019 pour analyser les possibilités d’accompagnement en lien avec l’enjeu de conformité des installations septiques aux Îles.

Près du tiers des résidences inspectées rejettent leurs eaux usées dans la nature

Pour Serge Bourgeois, la conformité au règlement est une responsabilité individuelle du citoyen, sur un un enjeu collectif de salubrité et de santé publique lié à la protection de l’environnement et des cours d’eau.

ACTUALITES Jeunes

Une première édition qui ouvre la porte aux prochaines

La première édition du Festival Petits bonheurs aux Iles s’est déroulée au grand plaisirs des enfants et des parents alors que déjà, l’organisation veut en faire un évènement récurrent ancré dans la communauté.

Des réflexions s’entameront avec les partenaires afin de raffiner la formule du festival multidisciplinaire ayant permis aux touts petits de se familiariser avec plusieurs formes d’art en compagnie d’artistes et d’artisans locaux.

Dominique Leroux en spectacle laboratoire pour les enfants
Source: dominiqueleroux.weebly.com
Crédit photo: Michel Pinault

La responsable, Dominique Leroux, parle d’un grand bonheur parsemé de petits, alors que des ateliers dans les écoles et dans les CPE prolongeaient l’expérience des activités en salle, limitée à un nombre restreint de familles en raison des consignes sanitaires.

Dans le contexte de la pandémie, organiser pour la première fois un évènement d’une telle ampleur, se déroulant sur une période d’environ un mois, représentait son lot d’adaptation et de stress selon Mme Leroux.

Elle considère toutefois avoir réussi, en collaboration avec les nombreux partenaires, à créer une expérience intime et précieuse pour les familles, remplie de moments touchants avec les enfants.

Le Festival Petits bonheurs a été créé en 2005 afin de rendre accessible l’art sous toutes ses formes aux tout-petits de 0 à 6 ans.

D’envergure provinciale, le Réseau regroupe 21 membres dans différentes régions.

ACTUALITES Culture Insularité

Une ancienne épave enfouie à Grande-Entrée est mise à nu par la marée

Les vestiges d’une épave désensablée par la marée sur la plage de la Pointe à Grande-Entrée ont été signalés la semaine dernière à la Municipalité des Îles, qui interpelle la population afin d’en préserver l’intégrité.

À première vue, selon le régisseur à la culture, au patrimoine et aux bibliothèques, Pascal Chevarie, l’épave paraît ancienne puisqu’elle est assemblée avec des gougeons de bois, sans aucune trace de métal dans la structure taillée à la main.

La pièce d’épave est clouée avec des gougeons de bois et semble taillée à l’aide d’outils manuels

Il ajoute que le service archéologique du ministère québécois de la Culture et des Communications a démontré un vif intérêt pour la découverte et qu’une équipe de spécialistes pourrait être envoyée d’ici les prochains jours :

Dans l’immédiat, la conservatrice du Musée de la mer, Natasha Joannis, met l’accent sur la balance des inconvénients par rapport aux risques de dégradation du bois d’épave, qui se retrouve maintenant à l’air libre durant la marée basse.

La conservatrice du Musée de la mer, Natasha Joannis, examine le bois d’épave

Entre l’enfouissement de l’épave en attendant l’arrivée des experts ou le déplacement des bouts de planches détachables à l’abri de la marée qui pourrait les emporter, c’est la manipulation des débris qui a été retenue, même si, idéalement, il aurait fallu éviter de perturber le site d’intérêt :

Le maire Jonathan Lapierre, la conservatrice Natasha Joannis et le régisseur à la culture, patrimoine et bibliothèques, Pascal Chevarie, étaient à la pointe de Grande-Entrée dimanche

Le maire Jonathan Lapierre exhorte la population à s’abstenir de collecter des vestiges de l’épave, rappelant l’importance de préserver au mieux son intégrité afin de tirer un maximum d’informations historiques qui s’y rattachent:

Une clôture temporaire sera érigée à proximité du site de l’épave, dont une partie semble profondément enfouie dans le sable.

Une partie de l’épave semble bien enfouie dans le sable

Il est encore trop tôt pour spéculer sur son origine.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19: hausse des cas actifs sur le territoire gaspésien

Trois nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés au bilan de la MRC de Haute-Gaspésie, où une éclosion dans un milieu scolaire sévit depuis plus d’une semaine.

Le nombre d’infections actives grimpe donc à 19, alors que les données de la Direction régionale de santé publique n’indiquent aucune guérison aujourd’hui et que deux hospitalisations sont encore en cours.

Les Îles demeurent épargnées par la recrudescence de cas enregistrée lors de la troisième vague de la pandémie, vague qui tend à s’essouffler au travers de la province.

Pour une sixième journée consécutive, le Québec se maintient sous la barre des 200 cas.

Les chiffres des autorités sanitaires montrent que les hospitalisations ont connu une baisse de près de 15% en une semaine et une légère diminution du nombre de patients aux soins intensifs.

ACTUALITES Insularité Santé Transport

Accès aux Îles: les élus obtiennent des retours d’appels des provinces maritimes

Le maire et le député provincial des Îles ont tous les deux connu des suites aux lettres qu’ils ont envoyées chacun de leur côté aux provinces voisines pour inclure l’archipel dans une éventuelle bulle atlantique.

Le maire Jonathan Lapierre explique s’être entretenu directement à deux reprises cette semaine avec le premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, pour discuter des conditions qui permettraient aux résidents permanents des Îles de se rendre dans la province voisine sans s’isoler.

M. Lapierre ajoute que le gouvernement du Québec prend lui aussi part aux discussions :

Le maire précise toutefois que si l’inclusion des Madelinots dans la bulle atlantique permettrait les allers-retours à l’Île-du-Prince-Édouard ou, le cas échéant, dans les autres provinces maritimes, elle n’aurait aucune conséquence pour les Madelinots qui reviendraient du Québec continental :

De son côté, le député péquiste Joël Arseneau a publié sur ses réseaux sociaux qu’il s’était entendu avec une députée et avec le chef de l’opposition libérale du Nouveau-Brunswick qui demandent au gouvernement majoritaire progressiste conservateur d’inclure les Îles dans une bulle atlantique.

ACTUALITES Communautaire Économie

4 initiatives du milieu soutenues par le Fonds régions et ruralité

La Communauté maritime octroie un peu moins de 50 000 dollars à quatre organisations du milieu dans le cadre de la Politique de soutien aux projets structurants du Fonds régions et ruralité.

Le Réseau traditions vivantes des Iles obtient 7550 dollars afin de documenter et replacer dans leur contexte le lot d’archives amassées depuis 1956 en retraçant l’histoire des personnes ayant témoigné.

La coordonnatrice du Réseau traditions vivantes des Îles, Danielle Martineau

Sa coordonnatrice, Danielle Martineau, explique que l’on fera appel à la communauté via des ateliers citoyens.

De son côté, le Club de ski de fond des Iles reçoit 13 000 dollars pour l’achat d’une nouvelle dameuse permettant de mieux travailler la neige durcie et pour l’agrandissement de son local afin d’y centraliser les équipements.

Le président du Club de ski de fond des Îles, Robert Forest

Un financement de 15 000 dollars est accordé au Campus des Iles pour mettre en place une classe extérieure, disponible pour des activités d’enseignement ainsi que pour des évènements citoyens et de la vie étudiante.

L’enseignante en biologie, Josiane Bergeron, résume le projet qui devrait être lancé dès cet automne.

Finalement, la Maison des jeunes l’Hav’nir reçoit 11 500 dollars pour l’initiative Un graffiti pour la vie, qui vise à fournir une expérience de direction artistique aux jeunes pour les familiariser avec les métiers culturels.

Le directeur de la Maison des jeunes L’Havnir, Rafael De la Durantaye

La Communauté maritime prévoit que les projets, en phase avec les objectifs de la démarche Horizon 2025, généreront environ 133 000 dollars d’investissements dans le milieu.

ACTUALITES Covid-19 Santé

Fort engouement pour la vaccination chez les 12-17 ans

La campagne de vaccination contre la COVID-19 chez les 12-17 ans a connu un succès inespéré selon le CISSS des Îles.

Le taux d’adhésion des jeunes de cette tranche d’âge des niveaux primaire et secondaire a atteint 93% pour l’inoculation de la première dose de vaccin, tandis que le chiffre pour les jeunes qui évoluent hors du milieu scolaire n’est pas encore connu.

La cheffe de programmes et responsable de la vaccination COVID au CISSS des Îles, Marilyn Boudreau, souligne le bon déroulement de la campagne et l’efficacité du personnel tout au long de l’opération :

Maintenant que la campagne chez les jeunes est terminée, Mme Boudreau signale que 92% des Madelinots de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose d’un vaccin.

Le taux de vaccination de la population totale, lui, s’élève désormais à 85%.

Elle indique également que la vaccination générale pour la seconde dose va bon train et précise les modalités entourant les rendez-vous:

En date de cette semaine, près d’un Madelinot sur trois est désormais complètement vacciné contre la COVID.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19: 4 nouveaux cas en Gaspésie

Quatre nouveaux cas de COVID-19 s’ajoutent au bilan de la Direction régionale de santé publique, répartis sur le territoire gaspésien.

Trois d’entre eux sont enregistrés en Haute-Gaspésie, qui est aux prises avec une éclosion du variant britannique dans une école secondaire et au centre de formation professionnelle.

L’autre cas est répertorié dans la MRC de Rocher-Percé.

Le bilan indique également un rétablissement supplémentaire, ce qui porte à 16 le nombre d’infections actives.

Deux personnes sont toujours présentement hospitalisées.

Plus généralement, au Québec, les données quotidiennes montrent que les hospitalisations et le nombre de personnes aux soins intensifs poursuivent leur baisse.

ACTUALITES Municipalité

La Municipalité des Îles investit 1,9M$ sur ses routes cet été

Le conseil municipal adoptait mardi un règlement d’emprunt de deux millions 400 000 dollars sur 10 ans pour couvrir des dépenses d’asphaltage et de pavage sur ses routes qui sont réparties sur l’année en cours ainsi que sur l’année 2022.

Cet été, ce sont 1 900 000 dollars qui seront affectés globalement à la réfection partielle ou totale de 17 chemins municipaux.

Du règlement d’emprunt adopté mardi, 1 500 000 dollars iront aux travaux d’asphaltage en plus de la reconstruction de quelques chemins de gravier qui ne sont pas encore désignés, alors que près de 425 000 dollars du montage financier de la programmation 2021 proviennent des provisions accumulées au budget à cet effet.

La programmation comprend la pose d’asphalte neuve sur les chemins du Parc à Étang-du-Nord et de Ceinture à Grande-Entrée, où les coûts seront divisés également entre les citoyens riverains à même leur compte de taxes et à partir du règlement d’emprunt à hauteur de 152 000 dollars.

La sélection des secteurs d’interventions prioritaires s’appuie sur les critères fixes d’évaluation de l’état des chemins analysés par l’équipe des services techniques et réseaux publics.

P&B Entreprises prévoit débuter les travaux à partir du mois de juillet.

Liste des chemins visés par les travaux 2021

Chemins dont les travaux sont financés à partir du règlement d’emprunt:

Chemin du P’tit bois sud (500m)
Chemin Anse à la Cabane (300m)
Chemin L Aucoin (1240m)
Chemin Éloquin (600m)
Chemin du Parc (350m)*
Chemin Fougère (260 m)
Chemin de Ceinture (325 m)*
Chemin Central (350 m)
Chemin Des Prés (250m)
Chemin Grande Allée (1000m)
Chemin Boudreau (200m)
Chemin Petitpas au sud du feu de circulation (Tim Horton) (80 m)

 

Chemins dont les travaux seront financés à partir du budget municipal :

 

Chemin J Aucoin (200m)
Chemin Cap Vert (400m)
Chemin de l’église (500m)
Chemin de l’Étang (350 m)
Chemin Boudreau (240m)
ACTUALITES Jeunes

Une cérémonie célébrant les finissant.e.s se tiendra le 18 juin

La cérémonie soulignant la remise de diplômes des finissants de la polyvalente des Iles se tiendra le 18 juin prochain à l’auditorium Rosaire Vigneault.

En respect des consignes sanitaires de distanciation, les étudiants se présenteront en groupe de 10 personnes tout au long de la soirée.

La rotation permettra aux parents d’assister à l’évènement en présentiel.

La technicienne en loisir, Debbie Bouchard-Desroches, mentionne que le comité travaillait à élaborer plusieurs scénarios selon l’évolution des consignes et que cette formule devrait permettre aux jeunes de pleinement vivre leurs derniers moments à la polyvalente.

Malgré les annonces récentes de la Santé publique permettant de tenir un bal extérieur à compter du 8 juillet, le comité organisateur a préféré maintenir sa formule.

Mme Bouchard-Desroches explique qu’on craignait qu’à cette date, plusieurs élèves qui quitteront l’archipel pour les études supérieures pourraient se trouver à l’extérieur des Iles au moment de la célébration.

Le comité précise par ailleurs que les rassemblements extérieurs dans le stationnement de la polyvalente sont strictement interdits.

ACTUALITES Emploi Municipalité

Roulement de personnel à la Municipalité des Îles qui perd son DG après un peu plus d’un mois

Moins de deux mois après son entrée en fonction au poste de directeur général à la Municipalité des Îles, Alex Hamelin quitte son poste.

Le directeur général de la Municipalité des Îles, Alex Hamelin, quitte ses fonctions après environ un mois

Le maire Jonathan Lapierre confirme qu’Alex Hamelin ne continuera pas son mandat au poste de DG et lui souhaite la meilleure des chances pour la suite sans d’autres commentaires sur les raisons ou les circonstances du départ.

Rappelons que le prédécesseur de M. Hamelin, Serge Rochon, est retourné à ses fonctions de directeur du campus collégial des Îles en janvier dernier, exactement trois ans après son entrée en fonction à titre de directeur général de la municipalité.

D’autre part, le conseil des élus confirmait mardi la nomination de Jean-Yves Lebreux à titre de greffier intérimaire en attendant l’embauche d’une ressource permanente.

Jean-Yves Lebreux reprend temporairement le flambeau de greffier qu’il avait passé à Jean-Étienne Solomon l’automne dernier

M. Lebreux avait pris sa retraite en novembre dernier après plus de 35 ans au service de la municipalité, pour être remplacé par Jean-Étienne Solomon qui démissionne après six mois comme greffier et six ans à la municipalité.

M. Solomon qui assistait à sa dernière séance du conseil municipal mardi et qui a été remercié publiquement par les élus, n’a pas souhaité expliquer les raisons de son départ.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19: les cas augmentent en Haute-Gaspésie

La Direction régionale de santé publique fait état de cinq cas supplémentaires de COVID-19 dans la MRC de Haute-Gaspésie, où les nouvelles infections sont reparties à la hausse depuis quelques jours.

Le bilan affiche également quatre guérisons de plus, ce qui porte le nombre de cas actifs à 13, dont aucun recensé aux Îles.

Deux personnes sont toujours présentement hospitalisées.

À l’échelle provinciale, le Québec se maintient sous la barre des 200 cas quotidiens en parallèle avec une diminution des hospitalisations sur son territoire.

En date d’aujourd’hui, les autorités sanitaires calculent que 67% de la population adulte du Québec a reçu au moins une première dose de vaccin, tandis que le chiffre grimpe à 76,5% lorsqu’on ajoute les 12 ans et plus.