Dernières nouvelles

ACTUALITES Divers Sports

Le Madelicourons aura finalement lieu en septembre

Adeptes de course, à vos souliers : le Madelicourons se déroulera le 11 septembre prochain plutôt qu’en juillet comme c’était le cas par le passé.

L’évènement a bien failli ne pas avoir lieu après que le Groupe Sport-Plus, qui chapeautait l’organisation, ait annoncé en mai qu’il délaissait les grands événements extérieurs et espérait passer le flambeau à de la relève.

L’un des organisateurs ayant repris l’initiative, Nathael Miousse, explique que la décision s’est concrétisée il y a quelques semaines à peine et que les températures plus fraiches de septembre pourraient ravir les coureurs et coureuses.

La formule des différentes courses demeure sensiblement la même, à l’exception d’un ajustement des parcours afin d’éviter aux participants de devoir revenir sur leurs pas.

Qu’il s’agisse du 42, du 21, du 10, du 5 ou même du 1 km pour les enfants, les départs seront modifiés de manière à courir de Havre-Aubert vers L’Étang-du-Nord, de préciser Nathael Miousse.

Les inscriptions seront ouvertes dans les prochaines semaines, avec un blitz dans les jours précédent l’évènement, soutenu par la pharmacie Jean-Coutu Geneviève Lévesque.

La course est aussi une occasion pour 18 jeunes de la Polyvalente des Iles d’amasser de l’argent dans le but de financer un voyage communautaire et culturel prévu en 2024.

ACTUALITES Transport

Traversier : la nouvelle rampe du quai de Cap-aux-Meules devrait être complétée pour septembre

Transports Canada espère mettre en service la nouvelle rampe du quai du traversier de Cap-aux-Meules en septembre 2022.

Par courriel, le ministère fédéral confirme que les principaux travaux relatifs au projet de nouvelle rampe ont été exécutés et que les ouvrages nécessaires pour l’agrandissement et le renforcement de cette portion du quai sont complétés à 40 %.

La conseillère principale en communications pour Transports Canada, Sau Sau Liu, indique que des délais dans l’approvisionnement de certains matériaux ont retardé les travaux, estimés à 11,8 millions de dollars.

Deux projets se déroulent aussi du côté de Souris, toujours dans le but d’accommoder les activités du NM Madeleine II, qui s’accoste au quai principal pendant la saison touristique, mais qui retournera au quai temporaire en septembre.

Toujours selon le ministère des Transports, la fin des travaux estimés à 6,8 millions de dollars est anticipée pour décembre 2022, ce qui permettrait au traversier de retrouver son quai principal de manière permanente.

Le deuxième projet, dont l’échéancier mène à la fin de 2023, vise à installer une rampe fixe de l’autre côté du quai du traversier afin de fournir une deuxième option d’amarrage à l’opérateur.

Transports Canada indique que le coût des aménagements demeure inconnu car l’appel d’offres n’a pas été lancé pour la phase de construction.

ACTUALITES Pêche

Crabes des neiges: la répartition des quotas aux homardiers continue de faire des mécontents

La répartition de l’allocation de crabe des neiges continue de faire des insatisfaits au sein de la flottille de homardiers madelinots.

Rencontré il y a quelques mois, le pêcheur Jérémie Cyr maintient sa position aujourd’hui : la formule de Pêches et Océans Canada engendre des inégalités coûteuses.

Selon lui, l’attribution de l’allocation de crabes des neiges selon la représentativité des associations au sein du comité consultatif pour le homard exclut d’emblée les pêcheurs indépendants de l’équation.

De plus, il est d’avis que puisque l’Association des pêcheurs propriétaires ne siège plus au comité depuis cette année, d’autres homardiers sont laissés pour compte, ce qui lui fait dire que les associations ne devraient pas gérer les quotas de crabe.

Jérémie Cyr indique également avoir transmis au MPO, l’automne dernier, une pétition d’une centaine de signatures afin d’exiger que le ministère procède à une nouvelle consultation de la flottille sur le sujet.

Toutefois, Pêches et Océans Canada l’aurait balayée du revers de la main, s’indigne celui qui a agi comme président de l’Office de pêcheurs de homard des Îles pendant 25 ans.

De son côté, le directeur du bureau de secteur du MPO, Cédric Arseneau, répond que le document n’était pas viable puisque les quotas ne peuvent être gérés que par des associations légalement constituées.

La politique du processus consultatif créée en 2008 a été réinstaurée cette année en raison d’une incapacité à trouver une méthode qui satisfasse toutes les parties, explique M. Arseneau.

Jérémie Cyr juge quant à lui que la solution passe par la création d’un comité qui déciderait comment distribuer les allocations de crabe avec en son sein des pêcheurs de chaque port madelinot et un porte-parole externe chargé de représenter les 325 homardiers à la table du comité consultatif.


Pour réécouter l’entrevue avec Jérémie Cyr :

Pour réécouter l’entrevue avec Cédric Arseneau :

Politique Transport

Le transport régional, l’enjeu électoral clé dans l’Est-du-Québec ?

Les enjeux de transports pourraient constituer la question de l’urne dans l’Est-du-Québec et plus spécifiquement aux Iles.

Avant même le déclenchement des élections, les différents partis politiques multiplient les annonces et promesses afin de séduire l’électorat.

C’est le gouvernement Legault qui a lancé le bal en mettant sur pied un programme de subventions aux transporteurs aériens dans le but d’offrir des billets d’avion au coût de 500 dollars pour un aller-retour.

Un plan qui ne tient tout simplement pas la route selon le député des Iles et chef parlementaire du Parti québécois, Joël Arseneau, qui s’engage à revoir en profondeur le modèle de soutien aux transporteurs ainsi qu’à adopter une politique nationale de transport maritime et aérien.

La formation politique espère ainsi stimuler la concurrence et améliorer l’offre et la fiabilité des services en région.

Le député des Iles à l’Assemblée nationale, Joël Arseneau

Le Parti québécois propose aussi d’inclure le transport maritime dans le programme de réduction des tarifs afin de rembourser les services de traversier à hauteur de 60%, à l’image des billets d’avions.

De son côté, le Parti libéral du Québec s’engage à rendre gratuit le service de traversier pour l’ensemble des québécois.

Finalement, le programme de Québec Solidaire n’inclut pas de propositions spécifiques au transport régional, bien que la formation promette un vaste plan à l’échelle du Québec, incluant le transport public des personnes et le transport des marchandises.

ACTUALITES Divers Sécurité publique

Pornographie juvénile : 4 chefs d’accusation pour un Madelinot de 28 ans

Le Madelinot de 28 ans Raphaël Dérouet fait face à quatre chefs d’accusation en lien avec de la production et de la possession de pornographie juvénile.

Les faits allégués seraient survenus aux Iles entre le 1er décembre 2021 et le 15 juin 2022.

Le dossier judiciaire en est à l’étape d’orientation et de déclaration, où la défense examine les éléments de preuves du procureur.

L’homme a comparu une première fois en juillet et s’est vu accorder une libération conditionnelle par le juge Denis Paradis.

Selon les dénonciations de l’agent Berthelot, de la Sûreté du Québec, l’accusé aurait produit de la pornographie juvénile entre le 1er décembre 2021 et le 27 mai 2022 et l’aurait rendue accessible, ce qui constitue deux chefs d’accusation distincts.

Toujours selon les documents de la Cour, M. Dérouet aurait aussi eu de la pornographie juvénile en sa possession et y aurait lui-même accédé.

Advenant une condamnation, les différents chefs d’accusation sont passibles d’une peine d’emprisonnement variant entre 6 mois et 14 ans selon la nature des infractions au code criminel.

ACTUALITES Divers Environnement

Bilan météo: un mois de juillet calme et légèrement plus chaud aux Îles

Les Îles-de-la-Madeleine ont connu un mois de juillet plutôt calme côté météo comparativement au reste de la province, selon le bilan d’Environnement Canada.

La température a d’ailleurs été plus douce sur l’archipel qu’à l’habitude, explique le météorologue Jean-Philippe Bégin.

La moyenne mensuelle s’est établie à 19°C, soit 2°C de plus que la normale, indique-t-il :

Les Îles ont également enregistré une hausse de 33 % de précipitations de plus vis-à-vis la normale du mois, pour un total de 101 mm de pluie au cours de juillet.

Jean-Philippe Bégin ajoute que l’archipel a échappé aux orages et tornades qui ont sévi ailleurs au Québec, notamment dans le Bas-Saint-Laurent et dans les Laurentides.

Pour août, Environnement Canada prévoit des températures plus élevées que les normales saisonnières dans l’ensemble de la province, sans toutefois atteindre les chaleurs record de 2021.


Pour réécouter la courte entrevue avec Jean-Philippe Bégin :

ACTUALITES Politique

François Legault serait aux Iles lundi pour confirmer la candidature de Jonathan Lapierre

Selon les informations de la salle des nouvelles, le premier ministre du Québec, François Legault, sera aux Iles lundi prochain pour annoncer la candidature de Jonathan Lapierre en vue du scrutin provincial d’octobre.

Différentes sources ont confirmé que le maire Lapierre, en poste depuis 2013, fera le saut pour rejoindre les rangs de la Coalition avenir Québec.

Contacté à cet effet, le principal intéressé n’avait aucun commentaire à émettre à propos d’une éventuelle annonce.

Dans un article de La Presse publié au début du mois de juin, le maire Lapierre avait toutefois confirmé son intérêt pour la politique provinciale.

De son côté, le premier ministre François Legault indiquait sur les ondes de CFIM en avril dernier qu’il avait l’intention de ravir le comté au Parti québécois en présentant un candidat bien connu dans le milieu.

Rappelons qu’aux élections de 2018, le maire des Iles était pressenti pour arborer les couleurs libérales, mais était finalement demeuré sur la scène municipale.

ACTUALITES Covid-19

COVID-19: bilan en baisse et 18 hospitalisations dans la région

La courbe d’infection à la COVID-19 semble être sur la pente descendante en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Les données de l’Institut national de santé publique du Québec font état de 197 nouveaux cas répertoriés entre le 24 et le 30 juillet, soit une trentaine de personnes infectées de moins vis-à-vis la semaine précédente.

De plus, la moyenne mobile sur sept jours est en baisse, dorénavant semblable à celle de la fin juin.

À noter qu’aucun décès supplémentaire en lien avec la maladie n’a été enregistré depuis avril.

Cela dit, le virus ne prend pas de vacances dans la région pour autant : le bilan de l’INSPQ répertorie 79 résultats positifs à des tests de dépistage depuis dimanche.

En date du 2 août, 18 hospitalisations liées à la COVID-19 étaient en cours dans les différents établissements de santé de la Gaspésie et des Îles.

Du côté du CHSLD Eudore-LaBrie, l’éclosion n’est toujours pas résorbée, mais demeure stable à trois patients infectés, ce qui correspond à 5 % de la clientèle.

ACTUALITES Culture

Contes en Îles de retour pour une 21e édition du 18 au 25 septembre

Le festival Contes en Îles sera de retour pour une 21ème édition du 18 au 25 septembre prochains.

La programmation a été dévoilée lors d’un 5 à 7 tenu à la Salle de l’Étoile du Parc de Gros-Cap, mardi soir, marquant d’ailleurs le retour de l’événement dans de plus petits lieux grâce à l’absence de mesures sanitaires.

De nouvelles thématiques seront explorées cette année, souligne avec enthousiasme le directeur artistique du festival, le conteur Cédric Landry.

Le directeur artistique du festival, Cédric Landry, lors du dévoilement de la programmation

Une soirée réservée aux conteuses ainsi qu’un hommage au père Anselme sont entre autres annoncés.

Une vingtaine d’artistes, entre nouveaux visages et figures bien connues du public madelinot, se côtoieront tout au long des festivités, qui se déplacent à nouveau d’est en ouest de l’archipel.

La traditionnelle Nuitée aux flambeaux, les contes radiophoniques ainsi que les apéros contés, dont un se déroulera pour une première fois au Fumoir d’Antan de Havre-aux-Maisons, se retrouvent au calendrier.

Cédric Landry ajoute que, comme d’habitude, des personnalités provenant de l’international se joindront à l’événement, par exemple Saulo Giri, originaire du Panama, et Valer’ Egouy, de la Martinique.

Il révèle qu’un projet d’échange de conteurs entre les Îles et la Martinique est d’ailleurs en cours de développement.

Autre nouveauté cette année : des passeports pour l’ensemble des spectacles de Contes en Îles seront disponibles auprès de la billetterie du Vieux Treuil, de même que les billets réguliers.


Pour écouter l’entrevue complète avec Cédric Landry :

ACTUALITES Culture

Des passionnés d’histoire veulent mettre sur pied le Musée des Iles

Incorporé depuis cinq ans, le Musée des Iles, une initiative citoyenne menée par une quinzaine de passionnés d’histoire, espère bientôt pouvoir passer à une autre étape en s’établissant dans un lieu physique.

Les collectionneurs amateurs ont amassé au fil des ans un imposant catalogue d’artéfacts en sillonnant les plages et sont maintenant à la recherche d’investisseurs afin d’éventuellement présenter des expositions dans le but d’obtenir une accréditation du ministère de la Culture et du Patrimoine.

L’un des membres fondateurs, Jean-Simon Richard, raconte que cette passion pour les fragments du passé remonte à plusieurs années et lui a été transmise par son père, qui collectionnait les défenses de morses.

De son côté, Serge Chevarie explique que la mission du musée serait d’assurer la préservation et la transmission de l’histoire ancienne des Iles à travers les objets, datant d’avant ou du tout début de la colonisation.

Dans l’optique de se professionnaliser, l’équipe prévoit d’ailleurs s’entourer de ressources spécialisées en datation et mentionne avoir déjà établi des partenariats ayant permis de mesurer le potentiel de leurs découvertes.

Courtoisie : Jean-Simon Richard

Les deux sont d’avis que l’histoire des Iles est assez riche pour développer leur propre niche muséale sans craindre d’interférer avec les activités des autres institutions déjà en place sur le territoire.

S’il est hasardeux de parler d’échéancier à ce point-ci dans les démarches, Jean-Simon Richard et Serge Chevarie aimeraient pouvoir présenter une première exposition l’été prochain.

Réécoutez l’entrevue complète ici :

ACTUALITES Divers Insularité

Profiter des Iles en VR en respectant le milieu d’accueil

En pleine période de haute fréquentation touristique, la Municipalité des Iles rappelle la réglementation en vigueur pour encadrer l’utilisation des véhicules récréatifs, de plus en plus populaires au fil des ans.

Si historiquement, la présence de ces véhicules était tolérée dans deux zones dunaires en terres publiques, soit la dune du Nord à Fatima et l’ancienne route 199 à la frontière entre Pointe-aux-Loups et Grosse-Ile, la réglementation sur la circulation dans les milieux fragiles s’applique.

Ces installations temporaires ne seront par ailleurs plus permises dans leur forme actuelle une fois l’adoption du cadre de gestion du parc régional, prévue en 2023, qui viendra encadrer cette pratique.

Au-delà des campings commerciaux, équipés pour offrir des services, deux sites dans le secteur de Fatima peuvent accueillir les véhicules récréatifs : le Centre Alfred-Gallant et le stationnement de l’Anse-aux-Baleiniers.

Entre le 15 juin et le 15 septembre, il est aussi permis d’utiliser un VR attenant à une maison, en autant qu’il ne dispose pas de commodités fixes et qu’il ne soit pas raccordé aux installations septiques de la résidence.

Avec des contraintes similaires, la réglementation permet aussi de s’installer sur un terrain vacant en zone forestière, à condition d’être autonome en eau potable et pour sa gestion des eaux usées.

Certains terrains en zone de villégiature autorisent aussi spécifiquement cet usage, avec la possibilité d’y aménager un minimum de services.

Les stationnements publics peuvent aussi accueillir les vacanciers, à l’exception des terrains appartenant à la Municipalité ou sous sa responsabilité de même que les stationnements des écoles et églises, tel qu’indiqué sur les panneaux interdisant de s’y stationner entre 22h et 7h.


En lien avec ce sujet : La croissance des VR aux Îles sur les chapeaux de roue (novembre 2021) // Popularité des véhicules récréatifs : le casse-tête des stationnements (juillet 2021)

ACTUALITES Politique

Est-du-Québec: la députée Diane Lebouthillier s’oppose farouchement au redécoupage électoral

La députée de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, s’insurge contre la proposition de redécoupage électoral qui viendrait éliminer une des quatre circonscriptions fédérales de l’Est-du-Québec.

La Commission sur les délimitations des circonscriptions fédérales pour le Québec a publié vendredi une esquisse qui scinderait en deux Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia, puisqu’il s’agit du comté le moins populeux de la région, voire de la province.

La nouvelle carte électorale proposée (source : Élections Canada)

Une portion du territoire serait absorbée par la Gaspésie et les Îles, qui seraient renommées Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine–Listuguj, ce à quoi s’oppose farouchement Diane Lebouthillier.

La députée libérale a déjà amorcé des discussions avec d’autres élus de l’Est-du-Québec, dont la bloquiste Kristina Michaud, afin qu’une mobilisation politique et citoyenne fasse pression auprès de la Commission.

En rose, ce qui s’ajouterait à la circonscription si la proposition était acceptée (source données : Élections Canada // montage maison)

À son avis, la révision de la carte électorale telle que proposée rendrait impossible une représentativité équitable de la population, dont les réalités sont déjà très différentes d’un coin à l’autre de la circonscription.

Mme Lebouthillier indique être entrée en contact avec le maire Jonathan Lapierre plus tôt cette semaine pour traiter de la question.

Par ailleurs, la Commission sur les délimitations des circonscriptions fédérales pour le Québec effectuera une tournée d’audiences publiques au début de septembre afin de consulter les citoyens concernés.

Notons qu’aucune rencontre n’est prévue sur l’archipel.


Réécoutez le segment de l’émission Les preuves des faits sur le sujet :

ACTUALITES Divers Sécurité publique Sûreté du Québec

Accident routier à la Martinique : 3 blessés mineurs

Avec les informations de Raphaël Lapierre

Un carambolage impliquant trois véhicules est survenu à la hauteur de la plage de la Martinique en milieu de journée.

Selon la Sûreté du Québec, un automobiliste n’aurait pas cédé le passage au moment de rejoindre la route 199, engendrant une collision importante qui a nécessité le recours aux services d’urgence, notamment afin d’assurer la sécurité des ambulanciers et faire la circulation.

La SQ précise que la personne fautive a reçu un constat d’infraction pour manque de courtoisie.

L’accident aura causé des blessures mineures à trois des passagers, sans plus.

ACTUALITES Santé

Médecine familiale : seule la clinique du CLSC sera ouverte pour les deux premières semaines d’août

La clientèle des deux principales cliniques médicales de l’archipel devra prendre son mal en patience pour les trois prochaines semaines.

La clinique médicale Place Sumarah est fermée aux consultations de suivi jusqu’au 21 août tandis que la Clinique Santé de l’Archipel rouvrira ses portes le 15.

Les deux institutions ont en charge plus de 50% des 9383 Madelinots ayant accès à un médecin de famille.

Selon la docteure Ychelle Fortier, médecin responsable du groupe de médecine familiale et propriétaire de la clinique Place Sumarah, cette fermeture est causée principalement par la période des vacances

Elle indique que si les rencontres de suivi pour les personnes vivant avec une maladie chronique sont suspendues, les situations nécessitant une intervention rapide peuvent être traitées via la clinique d’urgences mineures.

Une douzaine de consultations quotidiennes sont disponibles à partir de 8 h le matin en prenant rendez-vous en ligne ou par téléphone.

La docteure Fortier réfère aussi à la ligne 811 en cas de doute sur le caractère urgent d’une situation afin d’être redirigé vers les bonnes ressources et rappelle qu’il est essentiel de ne pas surcharger l’urgence du CISSS des Iles pour des problèmes moins importants.

Notons que la clinique médicale Place Sumarah accueillera deux nouvelles docteures en ses rangs dès le début du mois de septembre, ce qui devrait permette d’améliorer l’offre en médecine familiale aux Iles.

Écoutez l’entrevue complète ici :

ACTUALITES Culture

« Foëne », la nouvelle coop de solidarité artistique des Îles

La coopérative de solidarité artistique Foëne prend son élan après plusieurs années de réflexion.

Le projet émergent porté par une série d’artistes et d’entrepreneurs multidisciplinaires a pour but de répondre aux besoins de la communauté créative des Îles en offrant des ressources humaines et matérielles, de même que du travail à ses membres.

L’un des cofondateurs, Gilbert Richard, explique d’où est née l’initiative.

La coopérative désire proposer des services diversifiés allant entre autres de la production audiovisuelle au graphisme en passant par la gestion et conception de sites Internet.

Un service de location d’équipement audiovisuel ainsi que des banques d’heures d’accompagnement figurent aussi sur la liste, tandis que les tarifs varient selon le type de profil de membres.

Un spectacle-bénéfice au profit de la coopérative se tiendra le 21 août prochain à La Seine, à Havre-Aubert, afin de donner le coup d’envoi à leurs activités, indique le cofondateur Jean-Philippe Bénard.

D’ailleurs, le nom « Foëne » est tiré de l’instrument formé d’un manche de bois terminé par un ou plusieurs crochets, semblable à un trident, utilisé pour la pêche à l’anguille.


Pour écouter l’entrevue avec Alphiya Joncas, Jean-Philippe Bénard et Gilbert Richard à l’émission Indice UV : Les artistes solidaires de Foëne(juillet 2022)

ACTUALITES Économie

Cartes de crédit: les paiements minimum mensuels en hausse

Détenteurs de cartes de crédit, soyez avertis : sur vos relevés, le versement minimal périodique exigé apparaîtra plus élevé que dans les derniers mois.

C’est que depuis lundi, le montant doit dorénavant correspondre à 3,5 % du solde de la carte.

Selon l’Office de la protection du consommateur du Québec, ce changement sera en vigueur jusqu’au 31 juillet 2023, après quoi le paiement minimum sera augmenté d’un demi-point de pourcentage à chaque année jusqu’à s’établir à 5 % en août 2025.

Par ailleurs, les personnes qui ont signé un contrat de carte de crédit depuis août 2019 doivent déjà effectuer des versements minimaux mensuels équivalant à au moins 5 % du solde restant.

Rappelons que c’est la Loi sur la protection du consommateur qui décide du pourcentage du montant à rembourser qui peut être réclamé.

De son côté, l’Office de la protection du consommateur indique qu’il vaut mieux payer l’intégralité du solde de sa carte de crédit chaque mois afin d’éviter les frais applicables.

Dans son plus récent rapport sur les tendances du marché du crédit, Équifax Canada relevait une hausse de plus de 18 % des dépenses mensuelles moyenne par carte de crédit lors du premier trimestre de 2022 vis-à-vis la même période l’an dernier.

De plus, selon l’entreprise, la limite de crédit moyenne allouée aux détenteurs d’une nouvelle carte est la plus élevée des sept dernières années, atteignant maintenant 5500 dollars.

ACTUALITES Communautaire Économie Environnement

Un espace atelier bientôt ouvert au public à la Matériauthèque

Ré-Utiles mettra bientôt un atelier à la disposition du public dans la Matériauthèque.

L’initiative vise à faciliter l’accès à des espaces de travail et à encourager la transmission de connaissances techniques au sein de la communauté.

L’une des deux codirectrices de l’entreprise d’économie sociale Mylaine St-Onge indique que cette démarche s’inscrit en continuité avec les autres activités de l’organisation.

L’atelier est encore en processus d’aménagement (photo: CFIM)

Sa collègue codirectrice Anaïs Giard voit le projet comme une occasion d’encourager le transfert intergénérationnel des savoir-faire liés à la fabrication et à la revalorisation d’objets en tous genres.

Mme Giard dit espérer que l’atelier puisse aussi servir de « pépinière d’entreprises » pour ceux qui souhaitent se lancer dans la confection de petits objets.

Elle précise par ailleurs qu’une première activité communautaire est déjà prévue en septembre.

Rappelons que Ré-Utiles a annoncé la reprise de ses activités publiques dès cette semaine, après un arrêt d’un mois et demi qui a notamment permis le déménagement de la Ressourcerie dans les locaux de la Matériauthèque.

 

Pour réécouter le segment de l’émission Les preuves des faits:

ACTUALITES Jeunes Sports

55e Finale des Jeux du Québec: les athlètes madelinots ont fait bonne figure

Les représentants des Îles à la 55ème Finale des Jeux du Québec ont mené de chaudes batailles tout au long de leur parcours.

Les neuf athlètes madelinots, huit garçons et une fille, avaient tous été sélectionnés afin de prendre part aux épreuves de volleyball sous la bannière de l’Est-du-Québec.

Après avoir encaissé quatre défaites au tout début des rondes préliminaires mercredi, l’équipe masculine a remonté la pente jeudi avec trois victoires en quatre matchs.

Leur épopée a toutefois pris fin au terme de parties chaudement disputées contre les Laurentides et Chaudière-Appalaches, pour atterrir au 8ème rang du classement final.

L’équipe féminine en action au collège Laval (photo: courtoisie)

De son côté, la formation féminine a performé avec assurance mercredi et jeudi, mais a connu une ronde éliminatoire en dents de scie qui s’est soldée par deux défaites sur les terrains du Collège Laval.

L’équipe a conclu la compétition au 14ème rang de 19 pour cette discipline.

De façon globale, la délégation de l’Est-du-Québec est rentrée à la maison chargée de 12 médailles, dont trois d’or.

Par ailleurs, la région aura la chance d’héberger deux fois plutôt qu’une les prochains Jeux du Québec, dont les Finales d’hiver puis d’été auront respectivement lieu à Rivière-du-Loup et à Rimouski.

Notons que Laurent Jomphe, de Cap-aux-Meules, participait aux Jeux sous la bannière de la Capitale Nationale, où il a remporté le bronze avec l’équipe masculine de volleyball.


Pour réécouter le segment d’entrevue diffusé à l’émission Les preuves des faits :

ACTUALITES Environnement Pêche

Engins de pêche sécuritaires: le projet local d’essais « somme tout concluant »

Le projet local de tests d’engins de pêche sécuritaires pour les baleines noires de l’Atlantique Nord dresse un bilan préliminaire satisfaisant.

Le coordonnateur de l’initiative pour la Inshore Fishermen Association, Gil Thériault, explique que neuf homardiers provenant de différents ports madelinots ont essayé du matériel avec faible résistance, c’est-à-dire qu’il se rompt sous une tension de plus de 1700 livres.

Chaque pêcheur a testé au moins deux des trois prototypes proposés lors d’une majeure partie de la saison, indique-t-il, signalant que les manchons ainsi que les câbles courts à maillons faibles plombés ont été les plus populaires.

Les expériences avec l’autre prototype, soit du cordage à faible résistance qui s’installe sous les bouées, n’ont quant à elles pas été concluantes, selon Gil Thériault.

Il ajoute que la Inshore a reçu deux autres modèles approuvés par les États-Unis, soit des anneaux de plastique polymère ainsi que des câbles avec des boucles de plastique, mais que le temps a manqué pour les mettre à l’épreuve convenablement.

Il estime que la phase test s’est globalement bien déroulée.

Les résultats sont compilés par la firme Corbo Génie Conseil et feront l’objet d’un rapport préliminaire d’ici l’automne, avance Gil Thériault, afin qu’il soit produit avant la rencontre de suivi prévue au calendrier.

Rappelons qu’Ottawa compte exiger des homardiers et crabiers du Québec et de l’Atlantique qu’ils se munissent d’engins de pêches sécuritaires pour les grands mammifères marins dès 2023.


Pour écouter l’entrevue intégrale avec Gil Thériault :

ACTUALITES Divers Santé

176 215$ pour Opération Enfant Soleil aux Îles, un autre record

L’Opération Enfant Soleil aura finalement amassé la somme record de 176 215 dollars aux Îles cette année.

Ce sont plus de 26 000 dollars qui sont venus s’ajouter à la cagnotte du téléthon, qui représentait déjà le plus haut montant récolté sur le territoire.

La coordonnatrice de l’événement au niveau local, Hélène Decoste, s’émerveille devant la générosité des participants qui, année après année, sont au rendez-vous.

Elle explique que les dons supplémentaires ont été enregistrés après le téléthon, grâce à des activités de financement qui se poursuivaient dans le temps, notamment le périple à vélo de l’ex-greffier Jean-Yves Lebreux en compagnie de Mario Grondin.

Mme Decoste rappelle que le cumul de la collecte s’ajoute au total national, dont 13 % est redistribué aux établissements du milieu de la santé qui transmettent des demandes.

Elle souligne que les organisations madeliniennes ont toujours eu des réponses positives pour de l’achat d’équipement :

Elle calcule qu’au fil des ans, c’est plus de 764 000 dollars qui ont été versés sous forme de dons au CISSS des Îles grâce à Opération Enfant Soleil.


En lien avec cette nouvelle : Jackson Dickson est l’Enfant soleil des Îles 2022 (avril 2022)

ACTUALITES Économie Transport

Transport aérien: la Chambre de commerce des Îles veut inclure les vols interrégionaux dans le PAAR

De pair avec sa Fédération, la Chambre de commerce des Îles demande d’étendre le Programme d’accès aériens aux régions aux vols interrégionaux.

Dans une lettre transmise au ministre québécois des Transports, François Bonnardel, la Fédération souligne que seules les liaisons qui incluent les aéroports de Montréal, Saint-Hubert ou Québec sont éligibles au tarif plafonné à 500 dollars le billet.

Le directeur de la CCÎM, Antonin Valiquette, croit que cette modalité vient donc limiter les déplacements entre les régions, par exemple pour les voyageurs de la Gaspésie qui désirent se rendre aux Îles, même s’ils bénéficient du Programme de réduction des tarifs aériens.

Il est d’avis qu’en raison de leur exclusion au Programme de réduction des tarifs aériens, les organismes à but non lucratif ainsi que les entreprises devraient aussi être admissibles au PAAR, quitte à instaurer une limite annuelle de billets à 500 dollars par organisation.

De plus, la Fédération réclame la création d’un comité de suivi sur les impacts du PAAR afin que des intervenants socio-économiques des régions, entre autres, soient inclus dans les discussions,  ajoute M. Valiquette.

Appelé à répondre à la lettre de la Fédération, le cabinet du ministre Bonnardel indique que le Québec est le territoire où est offert le plus grand nombre d’incitatifs en faveur du transport aérien, et souligne les difficultés connues par l’industrie au cours de la pandémie.


Pour écouter l’entrevue avec Antonin Valiquette :

ACTUALITES Jeunes Sports

Jeux du Québec : les équipes de volleyball ajoutent des victoires au tableau de l’Est-du-Québec

Les neuf athlètes des Îles qui prennent part à la 55ème Finale des Jeux du Québec ont conclu les épreuves préliminaires avec enthousiasme.

Jeudi, l’équipe masculine de volleyball, qui compte huit Madelinots, a débuté la journée avec une défaite face à l’équipe de Chaudière-Appalaches.

Les joueurs ont ensuite renversé la vapeur en enchaînant trois victoires contre Montréal, la Côte-Nord et l’Abitibi-Témiscamingue.

De son côté, l’équipe féminine a amélioré le bilan de sa journée en remportant la partie 2-0 contre le Nunavik, après des luttes serrées infructueuses contre les volleyeuses montréalaises et celles de Chaudière-Appalaches.

L’équipe féminine en action lors des matchs préliminaires (source photo : site web délégation Est-du-Québec)

Les rondes éliminatoires débutent vendredi à Laval.

Les archers de la délégation de l’Est-du-Québec sont d’ailleurs en bonne position pour la suite, selon l’agente de communication Annie Thivierge.

Rappelons que la cohorte régionale est constituée de 152 jeunes qui compétitionnent dans 13 disciplines.

 

ACTUALITES Économie Environnement

Réouverture prochaine de la Ressourcerie et de la Matériauthèque

Au terme d’un mois et demi de fermeture, la Ressourcerie et la Matériauthèque s’apprêtent à rouvrir leurs portes au public dès le 6 août.

Les deux points de service de l’entreprise d’économie sociale Ré-Utiles sont maintenant localisés dans le même bâtiment, soit celui de la Matériauthèque, afin de faciliter ses opérations.

L’une des deux codirectrices de l’entreprise, Mylaine St-Onge, rappelle certains des défis à l’origine de cette réorganisation.

Par ailleurs, la procédure de réception des dons a aussi été révisée.

Les citoyens auront dorénavant la responsabilité de prendre rendez-vous et de trier leurs articles réutilisables sur place.

L’agent de sensibilisation Maxime-Raymond Arseneau dans le nouvel espace de réception des dons (photo: CFIM)

La codirectrice Anaïs Giard explique d’où est venue cette idée.

Cette nouvelle politique devrait notamment permettre à Ré-Utiles de fonctionner avec une main d’œuvre limitée et de sensibiliser le public à ce qui constitue ou non un objet récupérable.

L’entreprise espère également que cette méthode réduira le volume des dons qui doivent ensuite être acheminés au Centre de gestion des matières résiduelles.

L’avenir du bâtiment qui accueillait jusqu’à présent la Ressourcerie, situé sur le chemin Principal à Cap-aux-Meules, reste pour le moment incertain.

 

Pour réécouter le segment de l’émission Les preuves des faits:

ACTUALITES Jeunes Sports

55e Finale des Jeux du Québec : c’est parti pour le volleyball!

C’est parti pour le second bloc de compétition de la 55ème Finale des Jeux du Québec, qui se déroule à Laval jusqu’à samedi.

Les neuf représentants des Îles dans la délégation de l’Est-du-Québec ont entamé leur parcours mercredi lors de matchs préliminaires en volleyball.

L’équipe masculine, qui compte huit Madelinots, a trimé fort contre l’Estrie, l’Outaouais, la Côte-Nord et les Laurentides, sans succès, indique l’agente de communications Annie Thivierge.

Les joueuses de volleyball, dont fait partie Anne-Laurie Bénard, présentent quant à elles une fiche de 1 victoire et 2 défaites, se réjouit Mme Thivierge, qui souligne leur esprit d’équipe.

Aujourd’hui, les volleyeurs et volleyeuses de l’Est-du-Québec retournaient au jeu afin de batailler pour leur classement dans le pool, avant que ne débutent les rondes éliminatoires demain.

L’enthousiasme est au rendez-vous, selon Annie Thivierge, qui se dit soulagée que la délégation échappe à la COVID-19, dont quelques cas ont été répertoriés au sein d’autres cohortes régionales.

Elle rappelle que des parties de même que les résultats sont diffusés en direct sur le site web de la Finale des Jeux du Québec.

L’Est-du-Québec, représentée par 152 athlètes dans 13 disciplines, fait bonne figure dans le tournoi : la délégation a récolté 10 médailles au terme du premier bloc, dont six en athlétisme.

ACTUALITES Environnement

Surveiller les baleines noires à vol d’oiseau… et d’avion

En 2017, alors que de nombreux épisodes de mortalité de baleines noires de l’Atlantique Nord font la manchette, le gouvernement canadien se voit obligé de redoubler d’efforts pour protéger l’espèce, notamment pour maintenir son accès au lucratif marché américain de fruits de mer.

C’est l’année suivante qu’est mis sur pied le Programme de surveillance aérienne de l’espèce, copiloté par la biologiste aux mammifères marins de l’Institut Maurice-Lamontagne Caroline Sauvé.

Chaque jour de beau temps entre la fin avril et octobre, son équipe et elle sillonnent les airs à bord d’un Cessna 337 ou d’un Twin Otter afin de repérer les baleines noires qui se déplacent dans le golfe.

Deux des appareils utilisés dans le cadre du programme (courtoisie MPO)

Mme Sauvé explique que lorsqu’un spécimen est observé, l’avion s’en rapproche afin de permettre aux chercheurs de confirmer son espèce et, le cas échéant, de le prendre en photo et de récolter certaines informations.

Elle mentionne que l’apparence des callosités blanches sur la tête de l’animal ainsi que la forme de sa nageoire caudale et de son souffle en V sont des caractéristiques propres aux baleines noires, ce qui contribue d’ailleurs à identifier certains individus particuliers.

L’objectif du programme est non seulement de faire l’inventaire de l’espèce en voie d’extinction, mais aussi d’étudier ses déplacements ainsi que sa répartition spatiale dans le Saint-Laurent, qui lui sert de garde-manger.

Caroline Sauvé met en lumière certains constats préliminaires tirés des relevés aériens.

Elle indique que 115 spécimens ont été observés jusqu’à présent dans le golfe en 2022, ce qui correspond à environ un tiers de la population globale de baleines noires de l’Atlantique Nord.


Pour écouter l’entrevue longue durée avec Caroline Sauvé :